AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Michelle Williams
★ MESSAGES : 112
★ ARRIVE DEPUIS LE : 20/06/2011
★ AGE : 26

MessageSujet: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 9:08

Fiche de présentation; modèle 2. RPG.


Hey ! Vous là ! Contrôle de Police, Papier s’il vous plait !


© www.michelle-williams.net / AVATAR : Michelle Williams

NEELAH MEGARA DELWEET
36 ans, américaine & fleuriste
RULE AMERICA RULE
Ministry Lane



Ca m'a l'air en règle! Racontez moi ce que vous faite ici !

Dans cette partie de votre présentation, il s'agira de compléter, à la manière d'un message de RPG. En effet vous avez à chaque fois une 'citation', puis vous devez embrayer avec une histoire mettant en scène votre personnage. Essayez de faire en sorte que le tout est une cohérence chronologique pour que cela nous permettent de juger votre niveau de RP. La seule exigence que nous avons est que vous devez parler d'un secret qu'a votre personnage dans cette présentation. Peu importe ensuite la nature du secret. A voir si vous l'intégrez dans votre histoire ou dans une autre partie. Il n'y pas de consigne précise concernant le contenu et l'interprétation des phrases. A vous de choisir si c'est votre Personnage qui parle ou s'il s'agit d'un autre interlocuteur, etc... Le mieux est de réussir à y inclure des traits de caractère de son personnage, de sa biographie et de son histoire pour ainsi faire connaissance avec lui.
Un minimum de 50 lignes est demandé pour cette partie.


      New Heaven, 3 minutes d'arrêt.


    L’annonce mielleuse qui informe de l’arrivée du train à New Heaven me tire de mes rêveries. Je regarde à travers la vitre du train ; la gare me paraît si minuscule, comparée à celle de New York. Tout me semble si… rustique. Je prends une profonde inspiration, et vais chercher ma valise, attendant l’ouverture des portes. Nous sommes très peu, dans ce train. Il faut dire que New Heaven n’est pas vraiment la destination la plus touristique des États-Unis. Les portes s’ouvrent enfin, je descend sur le quai, et me met en marche en direction du hall de gare. Difficile de se tromper, la gare compte seulement deux quais et un hall. Un frisson parcourt mon corps ; je ne connais pas cette ville, et pourtant elle me rappelle tellement Norfolk, la ville de mon adolescence. Enfant, j’ai été ballotée dans des dizaines de villes différentes, rejoignant à chaque fois un nouvel inconnu que je devais appeler beau-papa. Ma mère n’a jamais été quelqu’un de très stable émotionnellement ; ce n’était pas de sa faute, mais elle se laissait berner par les belles paroles de tout un tas d’hommes mal intentionnés, et au final c’est elle qui souffrait. Moi, j’avais bien compris, dès mes cinq ans et au bout du 7ème déménagement consécutif, que mon beau-père ne resterait jamais mon beau-père très longtemps, et qu’il ne fallait pas prendre au sérieux toutes les promesses de ses hommes cupides et calculateurs. D’ailleurs, je ne faisais plus guère d’efforts pour être sympa avec mes camarades de classes, puisque je savais pertinemment que j’allais les quitter quelques mois plus tard. Ma mère, elle, mis plus de temps à comprendre cela. L’année de mes 16 ans, nous débarquâmes à Norfolk. L’homme du moment ? Un marine de 45 ans peu bavard. A ma grande surprise, nous pûmes fêter nos 2 mois à Norfolk, puis nos 6 mois, et même nos 1 an. Il semblait que ma mère avait trouvé le « bon », celui avec qui elle pourrait terminer sa vie. Et moi, de mon côté, il me fallait bien admettre que je resterais à Norfolk un peu plus que quelques mois. Pour la première fois, je pouvais réellement investir ma chambre et déballer quelques cartons. Malgré ma carapace d’acier, quelques jeunes avaient également persévéré et réussi à m’apprivoiser. C’est à Norfolk que j’ai eu mes premiers vrais amis, c’est à Norfolk que j’ai eu ma première vraie histoire d’amour, c’est à Norfolk que j’ai eu mon premier vrai beau-père… Bref, Norfolk est pour moi synonyme de nombreux bons souvenirs ; voilà pourquoi j’ai décidé de refaire ma vie dans une petite ville semblable : New Heaven. Une fois arrivée sous le auvent de l’entrée de la gare, je m’arrête et pose ma valise à terre. Je m’adosse nonchalamment contre le mur derrière moi, et sors mon paquet de cigarettes. Oui, j’ai recommencé à fumer. Je n’en suis pas fière, mais après tout, il n’y a plus personne pour me dire d’arrêter, alors pourquoi s’en priver..? C’est avec un plaisir non dissimulé que j’inspire la délicieuse fumée de cette cigarette, la première depuis mes trois interminables heures de train. Quelques minutes plus tard, la taxi que j’avais commandé dans le train, s’arrête à ma hauteur. Je termine de tirer sur ma cigarette, écrase le mégot par terre, et m’engouffre dans la voiture avec précipitation.

      Vous désirez quelque chose ? Un café, peut-être ?


    Le notaire a cette allure que tous les hommes de Droit ont... Cette allure coincée et tirée à quatre épingles, cette allure friquée et distante que l'on déteste tous. Et pourtant, ce que je peux le vénérer, à cet instant-là ! Non, je n’ai pas soif, je n'ai pas faim non plus, je n'ai qu’une envie : signer ce fichu papier, symbole de mon nouveau départ. Par politesse, cependant, j'opine de la tête avec un léger sourire. A côté de moi, Mme Fox fait de même, avant de me lancer un regard compatissant. Âgée d'une soixantaine d'années, Mme Fox est le stéréotype-même de la fleuriste : souriante, avenante, douce et délicate. Même les nombreuses années passées à travailler et qui marquent durement sa peau, n'ont pas réussi à la rendre aigrie. Je me demande parfois si je suis vraiment faite pour être fleuriste. Oui, j'aime travailler la terre, voir pousser des fleurs de ma création, agencer les couleurs dans un bouquet.. Mais on n'a jamais dis de moi que j'étais quelqu'un de particulièrement avenant et sociable. J'ai toujours eu un fort caractère - pour ne pas dire un caractère merdique. Pour être honnête, je crois que j’aime travailler les fleurs car elles, à l‘inverse de certaines personnes, ne sont pas embêtantes. Pas besoin de jouer les hypocrites avec des fleurs ; on peut être aussi sauvages qu’elles, elles pousseront quand même. L’idée de pouvoir enfin ouvrir ma propre fleuristerie, et donc d’être mon propre patron, m’arrache un sourire. Il aura donc fallu un divorce pour que je finisse par reprendre ma vie en main. Drôle de réflexion. A croire qu’il faut que notre vie amoureuse chavire, pour que notre vie professionnelle prenne sont envol, et vice et versa. C’est la douloureuse théorie des vases communicants. Une jeune femme habillée d’un élégant tailleur noir s’approche soudain, et dépose délicatement des tasses de café, devant chacun de nous, avant de repartir aussi discrètement qu’elle est apparue. Je commence à m’impatienter ; après tout je ne suis là que pour une chose. Signer un contrat d’achat du commerce de Mme Fox. Nous nous sommes entendues sur le prix auparavant, j’ai déjà visité le local ; il ne manque plus que la signature, et tout ce cérémonial m’agace fortement.

      ▬ Bien, je vais vous lire les conditions d’achat de ce local, ainsi que les droits de chacune des deux parties, commence le notaire en ouvrant un livre rouge aussi épais qu’un dictionnaire.


    Je réprime un soupir et lève les yeux aux ciels. Et voilà, nous sommes partis pour trente minutes d’énoncés juridiques incompréhensibles, ennuyeux, et déprimants. Mais à la clé de tout ça, il y a ma liberté, ma nouvelle vie, mon commerce. Je vais enfin être mon propre patron, je n’aurais plus aucun compte à rendre à quiconque concernant la gérance de mon commerce, et ça, ça vaut bien tous les discours les plus ennuyeux du monde.

      ▬ … si l’acheteur ne s’acquitte pas dans les temps du montant de l’achat, convenu au préalable avec le vendeur, des poursuites peuvent être engagées, exposant ainsi l’acheteur à des frais supplémentaires à ceux de la vente, ainsi qu’à de possibles peines de prison pouvant aller jusqu’à trois ans…

    Sans que je ne m’en rende compte, ma respiration se bloque et mon esprit commence à divaguer, à l’écoute de cette partie du discours du notaire…

    FLASHBACK

    Citation :

    Allô? Ah! Alors? Comment c'est là-bas? m’exclamais-je d’une voix anxieuse.

    Je grimaçai contre moi-même, je savais pertinemment que ce n’étais pas bien, là-bas. On aurait dit que je prenais des nouvelles d’un ami parti en vacances ! Et si seulement… Quel manque de tact je pouvais avoir, parfois ! Je me mordis la lèvres inférieure, comme pour me punir de ma bêtise. A l’autre bout du fil, un silence pesant se fit entendre, il semblait chercher ses mots.

    ▬ ça va… ça pourrait être pire… me murmura-t-on sinistrement.

    Je grimaçai à nouveau, et m’affalai sur le canapé, juste derrière moi. Je me mis à tripoter nerveusement les boutons de ma veste en laine, pendant que des larmes venaient insidieusement brouiller ma vue. Que pouvais-je bien lui dire ? Que cinq ans, ce n’était pas si long que ça ? Que je viendrais chaque semaine le voir au parloir, à travers une épaisse vitre de plexi et entourée de deux gardes imposants ? Je ne me sentais pas capable de tenir. Cinq ans, c’est une éternité, quand on a vingt ans. L’attendre, cela signifiait mettre ma vie entre parenthèse pendant cinq ans, au même titre que lui, et cela me semblait insurmontable. J’avais peur de me réveiller un jour et de me dire que j’avais raté les meilleurs moments de ma vie. Et puis après tout, qui pouvait bien m’affirmer qu’il serait l’homme de ma vie, et que ce n’était pas une simple amourette de jeunes ? Et puis… si je commençais à me chercher des excuses pour ne pas l’attendre, c’est peut-être bien qu’au fond de moi, je n’avais ni le courage ni l’envie de l’attendre…

    ▬ Neelah, qu’est-ce qui a ? me demanda Tim, à l’autre bout du fil.

    Sa voix me tira de mes songes, et je me rendis compte que j’étais en train de sangloter au téléphone. Comme s’il avait besoin de cela ! C’était à lui de pleurer, pas à moi ! Je m’en voulais, ho oui ce que je pouvais m’en vouloir ! Cela ne faisait que trois jours qu’il était enfermé, et je n’étais déjà plus à la hauteur. En supposant que je l’aie déjà été…

    ▬ Tim… Je suis si désolée..!
    ▬ Mais pourquoi ? C’est pas de ta faute, Neelah. C’est à moi d’être désolé, j’aurais jamais dû prendre la route, j’aurais jamais dû…
    ▬ Si, Tim. Je suis désolée…
    ▬ Neelah, mais de quoi tu parles ?! Il me reste deux minutes d’appel…
    ▬ Je suis désolée parce que je ne suis pas à la hauteur. Tout ça… c’est trop pour moi…
    avouais-je en pleurant de plus belle.
    ▬ Qu'est ce que tu veux dire ?

    Je me redressai dans le canapé et pris une grande inspiration. Je ne pouvais pas continuer à nous torturer comme ça. Je l’aimais tant… Mais il fallait que je fasse un choix de raison plutôt qu’un choix d’amour. Je ne pouvais faire comme ma mère et suivre aveuglément l’homme que j’aime. Je l’avais vu agir ainsi pendant toute mon enfance, il n’était pas question pour moi de reproduire le schéma familial.

    ▬ C’est finit Tim, lançais-je durement après m’être ressaisis.

    Un nouveau silence pesant s’installa. Je sentis mes joues s’empourprer, j’étais à la fois honteuse, soulagée et dévastée. Peut-être étais-je en train de faire la pire erreur de ma vie ; ou peut-être étais-je en train de faire le meilleur choix de ma vie. Seul l’avenir serait capable de me le dire. En attendant, ce choix raisonné était pour moi le bon ; j’avais beau aimé encore à la folie Timothy, je ne savais pas faire dans la demie-mesure. Avec mon côté passionnel, je le savais, j’allais droit au mur, en espérant que voir Tim vingt minutes, une fois par semaine, pendant cinq ans, suffirait à me combler.

    ▬ Bien… Je te comprends, Neelah, finit-il par dire d’une voix monotone, avant de raccrocher aussitôt.

    Fin du FLASHBACK

      ▬ Maintenant que les deux parties sont au courant de leurs droits et devoirs respectifs, je vais vous demander de bien vouloir parapher au bas des pages de ce contrat, afin de finaliser la vente du Local de Mme Fox, à Mme Winter-Delweet.

      ▬ Hm.. Mme Delweet. Enfin, ça serait même plutôt Mlle Delweet, rectifie-je aussitôt, sur la défensive.


    Comment un foutu notaire aussi friqué que lui peut-il encore ignorer que je suis divorcée ? A croire qu’ils le font tous exprès, pour remuer en moi des souvenirs douloureux. Non, je ne fais pas partie de ces femmes qui sont encore amoureuses de leur ex-mari. Mais oui, effacer ces 6 ans de vie commune est particulièrement difficile. Je pensais avoir trouvé en Simon l’homme idéal, celui qui saurait apprivoiser mon cœur pour de bon. Et pourtant, après plusieurs années de bonheur, l’amour s’est étiolé petit à petit ; au début on ne le voit pas, et puis arrive un jour où on se rend compte que l’amour à laissé place à l’attachement, que l’on reste avec son mari par habitude et non plus par sentiment. Triste réalité, triste échec… Je me rappelle encore de notre rencontre, comme si c’était hier.

    FLASHBACK

    Citation :
    Nous étions le soir du réveillon de l‘année 2003, il devait être aux alentours de vingt-trois heures. Une amie avocate m’avait traîné à une fête. Cela faisait deux ans que j’avais quitté Norfolk pour New York, et j’avais encore du mal à me faire à l’immensité de cette ville. Andy n’avait cessé de me répeter que cette fête serait géniallissime, qu’il y aurait tout le gratin des célibataires de New York, et que je ne pouvais passer mon nouvel an toute seule. Il faut dire que j’avais 28 ans, j’étais célibataire, et que franchement je commençais à désespérer. C’est tout de même en râlant que j’avais enfilé une robe et rapidement peigné mes cheveux. Cette période de l’année ravivait, même après toutes ces années, de douloureux souvenirs. Comment oublier, en effet, que cinq ans auparavant, jour pour jour, mon petit-ami de l’époque tuait ses parents dans un malheureux accident de voiture ? Tim écopa de cinq ans de prison, et nul n’a besoin d’être un pro en mathématique pour comprendre que c’est précisément cette année-là que Tim devait sortir de prison. Il était peut-être même déjà sortit. Mon cœur se serra, alors que nous arrivions à la soirée. Andy, prédatrice inconditionnelle, avait déjà repéré quelques mâles charmants, et partit à la chasses quelques secondes à peine après avoir posé son manteau sur une table, et dévoilé sa jolie robe moulante et pailletée. Quant à moi, je m’approchai du bar, et commandai un cocktail, le regard dans le vague. Cette soirée promettait d’être longue, très longue.

    Pourquoi vous ne venez pas danser?

    Je tournai la tête pour voir à qui s’adressait cette phrase, et me trouvait face à un homme d’une trentaine d’années, au sourire charmeur, qui me regardait fixement. Je soutint son regard quelques secondes, d’un air de défi, puis haussai les épaules en me détournant de lui.

    ▬ Parce que personne ne m’a invité à danser pour l’instant.
    ▬ Je viens de le faire.
    ▬ Ce n’était pas une invitation, c’était une question.
    ▬ Et si je vous invite, vous acceptez ?
    ▬ He bien essayez, vous verrez.
    ▬ Vous voulez danser ?
    ▬ Non.


    Je réceptionnai mon cocktail, et pivotai vers l’inconnu afin de voir sa réaction. C’était plus fort que moi, je ne pouvais m’empêcher d’envoyer valser les gens qui m’accostaient ! C’était aussi jouissif que culpabilisant. Séduire, être séduite, cela avait toujours été compliqué, avec moi de premier abord. J’étais comme ces animaux sauvages, il faut faire plusieurs tentatives et faire preuve d’énormément de ruse et de patience pour arriver à m’approcher. A mon grand étonnement, l’inconnu n’afficha pas un de ces airs vexés que font les hommes lorsqu’on bouscule leur technique de drague. Non. Lui, il m’adressa un sourire franc et s’accouda au bar.

    ▬ Simon Winter, dit-il au bout de quelques secondes.
    ▬ Neelah Delweet, bougonnais-je.
    ▬ Bien, Neelah. Est-ce que vous voulez bien arrêter de me montrer les crocs, et accepter que je vous offre un verre ? Demanda-t-il doucement, l’air amusé.
    ▬ Je ne sors pas les crocs, je n’ai jamais dit que…
    ▬ Tss. Vous recommencez, Neelah,
    rappela Simon en agitant le doigt tel un parent mécontent de son enfant.

    Surprise, je ne savais que répondre. Il me coupait l’herbe sous le pied. J’aurais dû m’énerver, et pourtant un sourire força le passage sur mon visage, jusqu’à s’installer pour de bon. Je me retrouvais à sourire bêtement à un homme que je connaissais depuis 30 secondes à peine ; ce n’était clairement pas dans mes habitudes.

    ▬ Au fait, je suis enchanté de faire votre connaissance Neelah, reprit-il en me tendant la main.

    J’arquai un sourcil ; il avait un train de retard ! Le serrage de main, ça se fait avant de faire des remontrances à la jeune femme que l’on vient à peine de rencontrer. Amusée par cette rencontre inhabituelle, je haussai les épaules et acceptai de lui serrer la main. A ma grande surprise, il ne lâcha pas ma main, et m’entraîna sur la piste en quelques secondes à peine. Deux heures plus tard, j’étais toujours dans ses bras, cette fois-ci sous le charme.

    Fin du FLASHBACK


    Cette rencontre, si atypique soit-elle, signe un virage important dans ma vie. Simon et moi sommes restés deux ans ensemble, avant qu’il ne me demande en mariage. J’avais trouvé en Simon l’homme qui me résistait, sans avoir à user de répliques vexantes ou culpabilisantes. Il savait d’instinct apprivoiser mon caractère de feu ; c’était comme s’il m’avait été destiné. Et pourtant, ce sont quatre ans de mariage qui auront eu raison de notre couple. Pas de grosses disputes, mais une lassitude certaine. Notre couple était si fusionnel, notre amour si passionnel, que cela ne pouvait durer. C’est une loi mathématique que j’aurais dû prendre en compte avant de me marier avec lui…

      ▬ Mlle Delweet ? Mlle Delweet ??
      ▬ Hum ? Pardonnez-moi Mme Fox, j’étais distraite. Que disiez-vous ?

    La vieille dame me tend le tas d’exemplaires paraphés et signés qui me sont destinés et que je dois garder précieusement, puis m’étudie attentivement du regard par-delà ses lunettes. Elle arbore un sourire triste et semble nostalgique.

      ▬ Je disais que j’étais sûre que vous alliez vous plaire, à New Heaven, c’est une petite ville sans histoire et très agréable.
      Oui, c'est un endroit tranquille par ici,
      murmure-je presque pour moi-même.


    Je baisse les yeux sur le contrat de vente que je tiens dans les mains, et inspire un grand coup. Une nouvelle vie s’offre à moi, un nouveau départ. Plus secrètement, ce nouveau départ signifie davantage pour moi, car je me trouve enfin dans LA ville que j’ai recherché toute ma vie. La ville où a vécu mon père biologique, j’en suis maintenant certaine, et où il vit peut-être encore. Je suis bien déterminée à découvrir son identité, et les raisons de sa fuite à l’annonce de la grossesse de ma mère. Décédée un an auparavant, ma mère n’a consenti à me livrer qu’une seule et unique information concernant mon père : elle l’a rencontré à New Heaven, où il habitait alors. Ce nouveau départ est donc porteur de nombreux espoirs, tant sur le plan professionnels, que personnels, et cette petite ville à priori sans histoire risque de m’apporter bien plus de surprises que ce à quoi je m’attends…






Où étiez vous lors de la Fusillade? Question de routine!


Je me souviens du premier jour où j’ai entendu parler de New Heaven. C’était le 22 août 2010. Un dimanche, plus précisément. J’étais à l’hôpital, au chevet de ma mère, qui mourrait lentement des suites d’un cancer au poumons. Elle respirait de plus en plus mal, avait maintenant besoin d’oxygène en permanence, et je ne pouvais rien faire d’autre que la regarder s’éteindre à petit feu. Paul, mon beau-père depuis mes seize ans, était présent tous les jours, du matin au soir. Ce dimanche-là, je me rappelle avoir supplié Paul de rentrer chez lui quelques heures afin de se reposer ; depuis que ma mère était hospitalisée, il ne mangeait plus, ne dormait plus, et ne vivait plus que pour elle. Il avait fini par céder, et était parti après avoir embrassé ma mère. C’est au moment où j’ai posé mon sac sur l’adaptable, que ma mère s’est figé à la vue de la Une du journal qui dépassait. Je me suis alors emparée du magazine, avant de m’assoir tout près d’elle. C’est là, au milieu de cet hôpital, dans cette chambre sinistre, et alors que je ne lui demandais rien, que ma mère a enfin daigné me parler de mon père biologique.

    ▬ Pourquoi tu me parles de ça ? Pourquoi maintenant ? Demandais-je d’une voix effrayée par la soudaine envie de confession de ma mère.

Elle déplia lentement le journal, et me montra du doigt le titre qui faisait la une du journal ; « New Heaven : un an après, la petite ville semble retrouver son calme. » Un frisson parcourra tout mon corps.
    ▬ J’ai rencontré ton père à New Heaven. Il y vivait, me murmura-t-elle doucement.

    ▬ Mais… Comment s’appelle-t-il ? Où est-il maintenant ? Pourquoi n’a-t-il jamais voulu me voir ? M’écriais-je d’une voix étranglée par les larmes qui emplissaient mes yeux.


Ma mère secoua la tête d’un air désolé, mais cependant bien résigné. Elle ne me dirait rien de plus. Quelques jours plus tard, ma mère emportait ce secret avec elle, dans les cieux. A présent, Dieu seul connait la vérité ; mais je suis bien décidé à lever le mystère, moi aussi. Voilà ce qui me relie à cette ville. Officiellement, je viens ouvrir mon commerce dans cette ville tranquille qui, il est vrai, me rappelle la ville ou j’ai passé mon adolescence. Mais officieusement, je suis bien décidée à découvrir qui est mon père, et pourquoi il n’a jamais souhaité me connaître. Vous dire si j’apprécie ou non cette ville ? Je ne saurais vous répondre ; pour l’instant cette ville reste encore un grand mystère pour moi.



Très bien... Et à part ça, je pourrais avoir votre numéro?!

Pour en savoir plus sur la personne qui se cache derrière son écran

Votre Pseudo : Milie
Fille / Garçon : Fille
Votre Age : 20 ans
Série favorite : Si j'dis Malcolm, je passe pas pour une immature ? xDD. Dewey est mon maître *ZBAF*. Sinon, ben ça va de DH à TVD en passant par GA et Urgences...
Série détestée : *réflecion inteeense...* les feux de l'amour ..? xDD
Genre musical favori : J'écoute pratiquement en permanence la chaîne des clips quand je suis chez moi, donc je n'ai pas de style favori, j'écoute de tout.. Même si je dois avouer que je m'éclate bien sur les musiques années 80. *part se cacher très vite*

Commentaires éventuels :
Quelle note attribueriez-vous à votre niveau de RP ? Bien souvent, je ne suis pas contente de mes RP, je suis la dernière personne à pouvoir me donner une note à ce niveau-là. Je me débrouille, mais je suis loin d'être la reine ^^
Votre disponibilité: Je peux passer tous les soirs ou presque, dans la semaine.
Comment avez-vous connu le forum ? Huhuu je ne sais plus..! Par l’intermédiaire des partenaires de forums partenaires. ^^

Citez votre Règle favorite: Vos messages seront composés de 15 lignes pleines minimum. Toute personne ne respectant pas cette règle se verra rappeler à l'ordre et écopera d'un avertissement. Bien sûr la qualité importe plus que la quantité, mais il est rare que des messages de deux lignes soit réellement un message de qualité..
Citez votre Règle détestée: Quant à vos signatures, elles ne contiendront pas plus d'une bannière, et comme les avatars sont sujettes aux mêmes restrictions. Elles mesureront 200 pixels de hauteur maximum contre 500 de largeur.
Nous autorisez vous à faire intervenir un PNJ (jouer par un administrateur) dans vos postes ?biensuuur (:


Dernière édition par Neelah M. Delweet le Mar 21 Juin - 11:26, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Heath Ledger
★ MESSAGES : 1114
★ ARRIVE DEPUIS LE : 06/02/2010
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 9:10

:inlove: :coeur:
Encore une fois bienvenue sur HTH, j'suis vraiment contente que le personnage de Neelah te plaise :slurp:

Et en plus t'as pris la fiche RP, j'ai encore plus hâte de lire (a)

____________

I've got a really bad disease, it's got me begging on my hands and knees. So take me to the emergency 'cause something seems to be missing. Somebody take the pain away, it's like an ulcer bleeding in my brain. So send me to the pharmacy, so I can lose my memory. I'm elated, medicated, Lord knows I tried to find a way to run away ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Taylor Momsen
★ MESSAGES : 3258
★ ARRIVE DEPUIS LE : 12/06/2010
★ AGE : 21

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 9:37

Bienvenue I love you
Bonne chance pour ta fiche Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Michelle Williams
★ MESSAGES : 112
★ ARRIVE DEPUIS LE : 20/06/2011
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 9:43

Merci à vous deux :brille:
Hâte de m'y mettre :megahappy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : JARED LETO
★ MESSAGES : 118
★ ARRIVE DEPUIS LE : 07/03/2011

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 10:04

Bienvenue & Bon courage pour ta fiche !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 10:11

Bienvenue Very Happy

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
« Before the night is through, I wanna do bad things with you. »

★ NOM DE L'AVATAR : KATE♥HUDSON
★ MESSAGES : 8041
★ ARRIVE DEPUIS LE : 30/12/2009
★ AGE : 25

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 21:43

Bienvenue parmis nous :slurp:

____________



    « I’m gonna marry the dark »

    «I’m gonna marry the night, I won’t give up on my life. I’m a warrior queen, live passionately tonight. I’m gonna marry the dark, gonna make love to the stark. I’m gonna marry the night, I’m not gonna cry anymore. I’m gonna lace up my boots, throw on some leather and cruise. Down the streets that I love, in my fishnet gloves, I’m a sinner. Then I’ll go down to the bar, but I won’t cry anymore. I hold my whiskey up high, kiss the bartender twice. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Keira Knightley
★ MESSAGES : 445
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/08/2010
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Lun 20 Juin - 23:48

Bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Michelle Williams
★ MESSAGES : 112
★ ARRIVE DEPUIS LE : 20/06/2011
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 1:15

Merci ! :brille:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Rachel Bilson
★ MESSAGES : 158
★ ARRIVE DEPUIS LE : 01/10/2010
★ AGE : 25

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 2:27

Bienvenue (aa)

J'aime tellement Michelle (aa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Michelle Williams
★ MESSAGES : 112
★ ARRIVE DEPUIS LE : 20/06/2011
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 2:47

Haan Rachel :coeur2:
Je ne l'aurais presque pas reconnue, sur l'avatar, si tu n'avais pas mis ce gif en signature.. shame on me !! *ZBAF* :plo:

Thanks :bighug:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Rachel Bilson
★ MESSAGES : 158
★ ARRIVE DEPUIS LE : 01/10/2010
★ AGE : 25

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 5:56

J'avoue que sur l'avatar, on la reconnait pas tellement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Michelle Williams
★ MESSAGES : 112
★ ARRIVE DEPUIS LE : 20/06/2011
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 11:52

En fait, je parlais de ton ancien vava ^^ Tu l'as changé pile au moment où j'ai posté mon message xDD

Bref .. Voilà pour moi, je crois que j'ai tout rempli. Bon, 'me manque le titre de ma fiche, mais alors là, j'ai jamais réussi à trouver des titres qui claquent, donc si j'attend d'en trouver un, je peux bien attendre 150 ans.. *ZBAF*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Heath Ledger
★ MESSAGES : 1114
★ ARRIVE DEPUIS LE : 06/02/2010
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 12:02

J'te l'ai déjà dit mais ... :coeur2:
(oui parfois les smileys parlent mieux que les mots xD)

Non sérieusement c'est parfait, je te valide donc :play: :inlove:
J'ai hâte de RP, Cool :slurp:

____________

I've got a really bad disease, it's got me begging on my hands and knees. So take me to the emergency 'cause something seems to be missing. Somebody take the pain away, it's like an ulcer bleeding in my brain. So send me to the pharmacy, so I can lose my memory. I'm elated, medicated, Lord knows I tried to find a way to run away ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Amanda Seyfried
★ MESSAGES : 830
★ ARRIVE DEPUIS LE : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 12:05

J'avoue, super présentation :pompom:
Bienvenue parmi nous.

____________

    (c) permanentjoy Les êtres humains sont divisés en deux : esprit et corps. L’esprit est attiré par de nobles aspirations comme la poésie et la philosophie. Tandis que le corps se tape tout le côté amusant. WOODY ALLEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Je m'intègre. Qui aurait cru que cette ville n'abritait pas que des inadaptés...

★ NOM DE L'AVATAR : Michelle Williams
★ MESSAGES : 112
★ ARRIVE DEPUIS LE : 20/06/2011
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 12:07

Yeaaaah trinquons à ta troisème (ou quatrième ?) Neelah sur ce forum ! :alcool: xD
Moi aussi, j'ai hâte de RP :megahappy:

Merci Dana I love you (Hum, Dana qui est le DC de Sidney, c'est bien ça ? Pinaise je galère toujours avec les DC moi ^^ :mur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Amanda Seyfried
★ MESSAGES : 830
★ ARRIVE DEPUIS LE : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue Mar 21 Juin - 12:10

Je lève mon verre avec vous :alcool:

Yes, tu as tout compris. Tu t'y fais vite tu vois^^

____________

    (c) permanentjoy Les êtres humains sont divisés en deux : esprit et corps. L’esprit est attiré par de nobles aspirations comme la poésie et la philosophie. Tandis que le corps se tape tout le côté amusant. WOODY ALLEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue

Revenir en haut Aller en bas

Neelah ღ encoreàlarecherched'untitrequitue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • Le Point Information • :: Les déménagements :: Les résidents-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit