AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Crisis !! [DANA, NANCY & TIM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Amanda Seyfried
★ MESSAGES : 830
★ ARRIVE DEPUIS LE : 17/03/2010

MessageSujet: Crisis !! [DANA, NANCY & TIM] Lun 6 Juin - 8:52


Citation :
Crisis !! Dana, Nancy & Timothy
Nancy, Tim, Dana, ces trois là habitaient dans la même maison depuis plusieurs années déjà… Le temps passait et Dana avait l’impression que rien n’évoluait, que rien ne changeait. Ils étaient tous les trois ensemble, et en même temps si seuls… Tous célibataires à des âges où pourtant presque tous leurs amis étaient en couple, mariés et parfois même avec des enfants. Cela avait été le rêve de Tim, il avait vécu cela, mais un décès était venu perturber son bonheur. Dana avait conscience qu’il ne s’en était jamais remis, malgré tout ce qu’il pouvait dire. Nancy, quant à elle, était prête à tout cela, il lui manquait simplement le bon homme. Elle faisait l’erreur de croire à chaque nouvelle rencontre que c’était le bon… Dana était différente, l’amour, elle n’y croyait carrément pas. A son âge c’était assez triste. Mais peut être avait elle vécue trop de chose difficile, peut être avait elle vue de trop près le désespoir entrainé par l’amour. Elle n’avait finalement vue que le mal et jamais le vrai bonheur. Ainsi Dana ne pouvait pas croire en ça. L’amour, d’après elle, c’était uniquement un moyen de se rassurer, de combler un manque lié à la solitude. Et elle la solitude, elle ne lui faisait pas peur. Dana n’avait jamais eu 10 000 amis. Evidemment elle aimait faire la fête comme toutes les filles de son âge, mais elle savait bien que ces relations là n’étaient pas vraies et sincères. Alors la plupart du temps, elle préférait rester seule chez elle à travailler ses cours ou son violon ; ou bien aller à la bibliothèque. La seule a être entrée dans son univers c’est Karen. Malheureusement Dana avait eu l’impression d’être trahie, et depuis plusieurs mois leur relation n’était plus ce qu’elle était. Après une grande dispute, elle avait finie par se revoir. La tension avait finie par diminuer. Elles n’étaient plus les amies inséparables d’autrefois. Dana était bien trop fière pour avouer que cela lui manquait.

Alors Dana apparaissait aux yeux de tous comme une fille hautaine, bien dans sa peau et heureuse seule. Cela n’était qu’une carapace. Peu de monde savait qu’elle souffrait véritablement d’un manque… celui de ses parents. Alors pour palier à cela elle avait tendance à en faire baver à son entourage. Et les premiers à payer c’était son frère et sa sœur… Aujourd’hui, il faisait beau. C’était le week end et Tim, Nancy et elle étaient chez eux. Dana était tranquillement installée dans sa chambre. Elle travaillait sa partition. Elle avait un concert prochainement et tout devait être parfait. Elle visait la note idéale. C’est alors qu’elle était extrêmement concentrée, qu’un bruit de tondeuse à gazon retenti. Un juron sortit instantanément de sa bouche. Elle ouvrit la fenêtre, et aperçu Tim dans le jardin. Il avait choisit le bon moment pour faire ça… Elle se mit à hurler « Timothy… Timothy… » Aucune réponse. Evidemment il n’entendait rien avec ce bruit. Dana ne perdit pas une seconde. Elle dévala l'escalier à toute allure. Et ouvrit la porte. C'est alors qu'elle fut interrompue par sa soeur qui avait certainement entendue ses cris et sa colère montée...


____________

    (c) permanentjoy Les êtres humains sont divisés en deux : esprit et corps. L’esprit est attiré par de nobles aspirations comme la poésie et la philosophie. Tandis que le corps se tape tout le côté amusant. WOODY ALLEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Crisis !! [DANA, NANCY & TIM] Mar 7 Juin - 15:04


    La vie à New Heaven convenait très bien à Nancy. Vivre avec son frère et sa soeur n'avait jamais été un problème pour elle. Certes, cela faisait des années et, à force, on aurait pu croire que ça changerait, notamment quand Tim s'était marié... Mais cela n'avait pas été le cas. La vie en avait fait autrement, encore une fois. La tragédie les avait de nouveau rapproché. C'était comme si le destin s'acharnait à vouloir que les choses restent les mêmes ! Mais jamais Nancy n'aurait cru sincèrement une telle chose : c'était trop triste de se dire que la fatalité les voulait ensemble aux dépends de leur bonheur personnel. Elle préférait penser qu'ils étaient là les uns pour les autres et que, malgré les épreuves qu'ils avaient traversées et traverseraient, ils seraient toujours là pour s'épauler. Quoi qu'il arrive. Si elle pensait qu'il en serait toujours ainsi ? Bien sûr que non. Elle savait qu'un jour viendrait où chacun d'entre eux aurait sa petite vie bien à lui, quand le moment serait venu. Elle avait toujours su au fond d'elle qu'elle se marierait et aurait des enfants, une petite vie simple et rangée, dans un foyer rempli d'amour... Mais ce n'était pas encore, et c'était très bien comme ça. Ce foyer là la comblait tout autant. Toutefois, leur vie commune n'était pas toujours simple... Comme toute vie de famille, il y avait ses hauts et ses bas, les bons et les mauvais moments. Il fallait naviguer entre routine, disputes et instants privilégiés, mais ils s'en sortaient très bien jusque là. Certes, ce n'était jamais agréable quand les choses allaient mal à la maison, mais c'était ainsi. Et aujourd'hui, visiblement, serait un de ces jours là.

    Nancy était tranquillement assise dans le salon, un café au lait à la main, un stylo dans l'autre et ses copies devant elle, tachant de se concentrer au mieux malgré le bruit de la tondeuse à gazon quand soudain, elle avait entendu Dana crier. Elle appelait Tim, sauf que Tim était occupé et ne l'entendrait clairement pas à moins d'avoir des oreilles bioniques... Et il n'en avait pas. Soupirant, elle avait posé son café et passé sa main sur son front comme pour le défroisser, attendant le bruit caractéristique de l'escalier qu'on dévale. Vous savez, comme si un troupeau d'éléphant arrivait au loin dans la savane... C'était un peu ça que ça donnait ! Sauf que là, il s'agirait de Dana ; et Dana dévala l'escalier comme prévu. La grande soeur grimaça. Lasse, Nancy jeta son stylo sur ses feuilles et se leva, inspirant à fond. Crise dans 3... 2... 1...

    ♦♦♦ Dana ! L'interpella-t-elle alors qu'elle venait d'ouvrir la porte, la faisant se retourner. Je sais que ce n'est pas très agréable mais il n'en a pas pour très longtemps. Et puis, il faut bien que quelqu'un le fasse tu sais. J'imagine que tu ne voudras pas te dévouer alors... Prends ton mal en patience.

    Sur quoi, elle sourit en s'adossant à l'embrasure de la porte, bras croisés sur sa poitrine. Nancy avait tâché de choisir ses mots avec le plus de tact possible, pressentant qu'au moindre mot de travers, Dana allait se fâcher. Il avait pourtant bien fallu qu'elle marque des points dans ses arguments... Il était clair que Dana n'allait pas tondre la pelouse à la place de Tim, mieux valait donc qu'elle le laisse faire si elle voulait que ce soit fait. Et puis, ça ne lui prendrait pas la journée. Une petite heure tout au plus. C'était tout à fait surmontable ! Toutefois, elle se sentit obligée de rajouter pour détendre l'atmosphère :

    ♦♦♦ Et puis, tu trouves pas ça cool d'avoir un beau jardin comme neuf ? C'est quand même mieux que quand ça ressemble à rien.

    Bon, évidemment, c'était peut être pas la définition de "cool" de tout le monde, mais bon... L'herbe bien taillée, tout ça tout ça, ça faisait toujours bon genre. Et c'était bien, quoi. Non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Amanda Seyfried
★ MESSAGES : 830
★ ARRIVE DEPUIS LE : 17/03/2010

MessageSujet: Re: Crisis !! [DANA, NANCY & TIM] Jeu 9 Juin - 11:45

Malgré les apparences, Dana aimait plus que tout Nancy et Tim. Son frère et sa sœur, c’étaient son sang, ses origines. Elle n’avait qu’eux. Finalement, c’étaient les seuls sur qui elle pouvait compter jour et nuit. Elle leur en faisait voir de toutes les couleurs mais c’était pour masquer sa profonde tristesse : celle de n’avoir pas eu le temps de connaitre sa mère et son père. Tim et Nancy, eux, avaient eu le temps de vivre des moments de joies avec leurs parents. Mais Dana était trop jeune, elle n’en avait aucuns souvenirs. Et cela correspondait à une grande blessure qu’elle n’arrivait pas à exprimer. Vivre 24/24 avec eux entrainait bon nombre de disputes. Dana était du genre incontrôlable. Elle avait besoin d’attirer l’attention sur elle. Elle avait finalement besoin d’être le centre de la terre. C’est ainsi qu’elle existait. Sous couvert d’être solitaire, elle réussissait par d’autres moyens à se faire remarquer. Chez elle, cela passait par des scènes de ménage. Aujourd’hui, c’était la tondeuse qui la gênait pour faire ses devoirs, un autre jour cela aurait pu être un verre qu’elle ne voulait pas débarrasser car elle ne l’avait pas utilisé. Dana semblait être le prototype de la fille gâtée et égocentrique. Mais si elle avait été couvée par son frère et sa sœur, elle n’avait pas été gâtée. En effet, elle n’avait rien de la fille à papa, pourrie gâtée. Chez les Goodwin, on avait plutôt tendance à se serrer la ceinture. La preuve : ce n’était pas un jardinier, mais Tim qui se coltinait la pelouse à tondre. Avec un salaire de prof et de pasteur, Tim, Nancy et Dana ne roulaient pas sur l’or. Dana avait tendance à se sentir supérieur avec ce don particulier qu’elle avait pour la musique et le violon en particulier. C’était son espoir pour l’avenir…

Ainsi, elle ne pouvait se permettre de louper son futur concert. Elle répétait jour et nuit. Peut être même que Nancy et Tim avaient le droit à un sonate en pleine nuit… Pas si mauvais comme réveil s’il était bien joué. Bref, Dana ne pouvait pas s’empêcher de croire que Tim l’avait fait exprès. Elle se mit à crier par la fenêtre mais rien n’y fut… Aucune réponse. Elle partit en courant vers la porte d’entrée. Rarement elle avait dévalé l’escalier à une telle allure. Rien qu’au bruit des marches sous ses lourds pas on pouvait sentir la crise arrivée. Alors qu’elle arriva en bas. Elle entendit la voix de sa sœur : « Dana ! ». Dana soupira encore. « Quoi ? » répondit-elle d’un ton plus que nonchalant. Elle ne savait pas comment elle faisait, mais Nancy quant à elle rétorqua d’une voix calme et douce « Je sais que ce n'est pas très agréable mais il n'en a pas pour très longtemps. Et puis, il faut bien que quelqu'un le fasse tu sais. J'imagine que tu ne voudras pas te dévouer alors... Prends ton mal en patience ».

Nancy avait la capacité de résister au conflit. Ils devaient apprendre cela avant de devenir prof. Enseigner est un métier qui demande de la patience. Et pour être patiente, ça elle l’était. Dana la trouvait même trop gentille… Et oui. Par exemple, elle pouvait se faire avoir et passer un temps fou au lycée avec des élèves en soutien. Dana ne comprenait rien à cela, car la plupart du temps le lycée ne lui payait même pas ses heures supplémentaires. Quel intérêt ? Et encore chez elle, elle devait faire preuve de sang froid avec le tempérament de Dana. Elle tentait tant bien que mal de contenir Dana. Elle tentait certainement d’éviter qu’elle aille embêter Tim. Cela devait être elle qui l’avait envoyer tondre… Ils c’étaient liés pour cela. Le complot était donc là. Dana instinctivement lui dit « Laissez là pousser, moi je m’en fou… Tant que c’est calme pour que je puisse bosser… ». Nancy tentait toujours de temporiser cela « Et puis, tu trouves pas ça cool d'avoir un beau jardin comme neuf ? C'est quand même mieux que quand ça ressemble à rien ». , mais rien ne marcha comme prévu. A cela Dana ajouta sarcastiquement « Oh, tu as peur que cela fasse tache dans ce parfait voisinage ? Les ragots courent déjà sur les Goodwin malgré tout ce que vous essayer de faire pour paraitre parfaits. Tu as peut être raison, ils seraient cap de monter une pétition pour faire tondre notre pelouse si on le fait pas ». Dana rigola à sa blague… Elle était peut être la seule. Elle aimait se moquer de cette banlieue un peu chic et coincée. Quoi que dise Nancy, elle aurait toujours quelque chose à répondre…



Spoiler:
 

____________

    (c) permanentjoy Les êtres humains sont divisés en deux : esprit et corps. L’esprit est attiré par de nobles aspirations comme la poésie et la philosophie. Tandis que le corps se tape tout le côté amusant. WOODY ALLEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Crisis !! [DANA, NANCY & TIM]

Revenir en haut Aller en bas

Crisis !! [DANA, NANCY & TIM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • Homes Sweet Homes • :: Ministry Lane :: Goodwin's home-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux vidéo | Dofus