AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

KAREN&ROBERT ♣ Revenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Taylor Momsen
★ MESSAGES : 3258
★ ARRIVE DEPUIS LE : 12/06/2010
★ AGE : 22

MessageSujet: KAREN&ROBERT ♣ Revenge Jeu 24 Fév - 12:40


Spoiler:
 

« KATARINA ? Je m’en vais, a demain soir » Mon sac enroulé à mon bras, c’est avec un sourire fatigué que je quittais le « Bad Circus » J’avais eu une soirée rude. Ma journée m’avait pas mal fatiguée et le numéro de danse que j’avais dû faire ce soir n’avait rien arrangé, mais j’étais contente d’avoir fais plaisir à quelques habitués, je repartais toujours avec le sourire de ces soirées, j’aimais danser et j’aimais voir les gens s’extasier devant ma beauté. Bref. Il faisait nuit noir et je devais bien avouer que ce quartier m’effrayait un peu. C’était le quartier défavorisé de la nuit, et il valait mieux ne pas trop y trainer. On ne savait jamais ce qui allait se passer. Et comme une imbécile, j’avais eu la formidable idée de venir à pieds. Oui, c’était une rue dangereuse, du moins, c’était le souvenir que j’avais gardé de cette agression dont j’avais été la victime, il y a quelques soirs de cela.

FLASH-BACK
Citation :
C’était un soir sombre où les gros nuages noirs cachaient la brillance de la lune. Je n’avais pas peur de ce quartier, pourtant, il y avait de quoi, mais c’était souvent que je repartais d’ici le soir. En effet, je venais tout juste de sortir du Bad Circus que j’ai pû remarquer une agitation particulière. Je ne voyais pas les gens, mais je les entendais. Et ca réussit à me faire paniquer. On ne sait pas sur quoi on pouvait tomber, surtout dans un quartier comme celui-là. BREF, instinctivement, j’accélérais le pas, pressée de rentrer chez moi et de me plonger dans mon petit lit douillet. Prise par la panique, je ne regardais pas trop où j’allais, je regardais mes pieds qui ne cessaient d’accélérer a chaque pas que je faisais. Soudain, je sentis une charge me renter en plein dans l’épaule. Je n’avais pas le temps de discuter alors, sans réfléchir, je lançais à celui qui venait de me percuter. « Vous pouvez pas faire attention ! » Et ça en me retournant vers cet homme qui, quand il se tournait à son tour, avait les yeux tout rouge. Il semblait ne pas savoir où il était, perdu, il semblait énervé, mais je n’avais pas le temps, je me contentais de le fixer avec un regard noir. Soudain, sans que je ne m’y attende, la main de cet homme atterrit violement sur ma joue droite, si violement que je tombais à la renverse.
FIN DU FLASH-BACK

Oui, un homme qui ne semblait pas dans son état normal m’avait giflé. Bien sûr, je n’avais pas été traumatisée par ça, des baffes, je m’en étais déjà prise, j’étais passé à autre chose, mais depuis, le fait de passer seule dans ce quartier me donnait la chaire de poule. Et c’était totalement compréhensible. Cette fois-ci, je tâchais de regarder devant moi et de marcher à une allure commettre, pour ne pas risquer de percuter quelqu’un et de me faire gifler. Il n’y avait personne, et aucuns bruits, c’était sans doute le plus stressant dans tout ça. Au loin, une silhouette masculine marchait dans ma direction, mais je ne pouvais pas voir de qui il s’agissait de là où j’étais. Prise de peur, je continuais de marcher un peu plus lentement, attendant que l’homme s’avance, homme à la silhouette qui m‘était quelque peu familière. Au fur et à mesure qu’il avançait, je le reconnus … c’était lui !

Alors que faire ? Changer de trottoir ? Me cacher le visage ? Faire demi-tour ? Il fallait que je me décide, et vite, parce qu’en attendant, lui, continuait d’avancer. Maintenant qu’il était proche de moi, je ne pouvais pas changer de trottoir ou quoi que ce soit d’autre, sans même réfléchir deux secondes, je me remis à avancer et percutais l’homme volontairement. Quand il se retournait vers moi, ma main atterrit sur sa joue aussi violement que possible. Je venais de gifler l’homme qui m’avait giflé il y a quelques soirs, çà faisait beaucoup de bien. Mais il fallait maintenant penser aux conséquences. La seule différence qu’il y avait, c’était que ce soir, l’homme ne semblait pas perdu, il était … normal. « Ca c’est pour la gifle de l’autre soir ! » pestais-je, agressive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

KAREN&ROBERT ♣ Revenge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Apple Street-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Jeux vidéo | Dofus