AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Hasardeuse rencontre [Timothy & Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je suis mort mais j'existe encore??!!

★ MESSAGES : 5
★ ARRIVE DEPUIS LE : 03/01/2010

MessageSujet: Hasardeuse rencontre [Timothy & Matthew] Mar 11 Jan - 8:37


FINN PERKINS
PNJ



Observer était lassant, mais c'était bien là la seule chose qui me restait. J'aurais bien aimé pouvoir être assis au comptoir du Trick or Treak, à commander des boissons alcoolisées, à fumer des cigares et à draguer les jolies jeunes femmes. L'anniversaire de ma mort était passé depuis peu, la nouvelle année avait commencé. Serait-elle aussi riche en intrigues que l'année passée pour les habitants de New Heaven ? Quoi qu'il en soit, même après un an c'était toujours aussi frustrant. Regarder, mais ne plus pouvoir toucher, ne plus pouvoir s'adonner à des plaisir plus charnels que le simple fait de fantasmer. Jouer les voyeur était agréable un temps, mais je m'en été lassé. C'était ça l'après ? Rien de plus ? Pas de banquet gigantesque aux dessus des nuages, avec des jolies nymphes au corps de gazelles ? Juste rester ici, sans pouvoir interagir avec les vivants ? C'était bien triste.

Au départ j'avais décidé de passer ma soirée en compagnie d'une jolie rousse d'une vingtaine d'années. Elle s'était préparée pendant une bonne heure, me laissant présager un rendez-vous galant, avant de monter dans sa voiture en direction du bar dont la réputation était grandissante à New Heaven, s'attirant par la même les foudre de la jolie patronne du Station, que je connaissais particulièrement bien. Enfin, quoi qu'il en soit, je n'avais personnellement pas mis les pieds dans un bar de New Heaven quel qu'il soit depuis de nombreuses années. Tout pour les apparences. Je sortais dans ce genre d'endroit, mais seulement lorsque j'étais en déplacement, loin de ma ville natale. Je ne voulais pas que mes petites escapades nocturnes arrivent aux oreilles de Michelle. Quoi que maintenant que je savais qu'elle avait pris un amant bien avant mon assassinat... Je ne pouvais pas réellement lui en vouloir, en fait je m'en préoccupais autant que des ma première chemise. Cela faisait bien longtemps que nous n'étions plus qu'un couple en apparence.

Revenons en à ma rousse, celle là même qui venait d'entrer dans le petit bar aux allures ma foi bien sympathiques, avant de se diriger vers son rendez-vous, un jeune homme que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam de mon vivant, mais que j'avais déjà eu le loisir d'observer depuis ma mort. Même si Matthew Evans avait été le cadet de mes soucis lorsque j'étais encore de ce monde, New Heaven était plutôt une petite ville et je commençais déjà à en avoir fait le tour. Il travaillait à l'hôtel, un job qui payait pas trop mal d'après ce que j'avais compris. Non pas que je me sois déjà intéressé de si prêt au jeune homme... Comment il avait réussit à inviter une fille comme ma rousse d'ailleurs ? Qu'est ce que que les jeunes femmes trouvent aux types de leur âge ? Un type comme moi c'était réellement mieux, plus d'expérience, pas d'attachement émotionnel...

Quoi qu'il en soit je me tords de rire depuis mon point d'observation. Voilà que pas dix minutes après les début du rendez-vous, la demoiselle reçoit un coup de téléphone d'une amie qui a besoin d'elle pour garder son fils, qui n'a trouvé personne d'autre. Le pauvre Matthew doit penser que c'est une excuse pour s'en aller vite fait, pauvre petit, et voilà son rencard du soir qui repart aussi vite qu'il est arrivé... Je peux difficilement imaginer quel effet cela fait – ce n'est pas à un type de mon importance et de ma puissance que l'on pose un lapin – mais je peux tout de même imaginer que cela n'a rien d'agréable. Par dépit le voilà qui commande une boisson au barman. Comment ça UN barman ? Mais quelle faute de professionnalisme de la part des patrons, quelle idées d'engager UN barman ? Si ce ne sont plus des petites minettes qui font ce job où va le monde ? Elle est loin d'époque où j'écumais moi même les bar, mais je crois me souvenir que je les évaluer par rapport aux fesses de la barmaid et des serveuses. Enfin... Notre jeune homme solitaire est sans doute trop galant pour ce genre de chose.

En parlant de solitaire, j'en aperçois un autre, installé à une table à quelques mètres du bar, en train de siroter un café. Un café ? Les hommes ne sont réellement plus ce qu'ils étaient... Quel dommage, j'ai pourtant entendu dire qu'il fut une époque à laquelle notre Pasteur n'était pas si ennuyeux, et ne buvais entre autre pas que du café. Nous n'avons jamais été présentés, mais lui je le connais déjà mieux. Vous ne voyez pas qui est-ce ? Mais si voyons, je vous en ai déjà parlé, de ce cher Timothy Goodwin. Toujours à ressasser ses souvenirs, ses rancœurs, personne ne changerait ce type. Il était d'un ennui. Il y avait bien ce début de flirt avec la blonde de la mairie, mais ils faut bien avouer qu'ils se tournaient autour depuis plus d'un an sans grand résultat... Je m'étais intéressé à cet histoire, jusqu'à ce que je me rende compte à quel point ils étaient ennuyeux tous les deux.

Nos deux protagonistes n' auraient pu jamais se croiser, mais la maladresse féminine en décida autrement. Leur rencontre fut provoquée par la chute d'une serveuse. Bien entendu nos dos gentleman s'étaient levés de leur chaise pour aider la demoiselle à se relever et à ramasser son plateau, ainsi qu'une dizaine de morceau de verre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Hasardeuse rencontre [Timothy & Matthew] Mer 12 Jan - 13:02

    « Les soirées ne finissaient jamais comme nous les avions prévus auparavant. Quand on avait de la chance ça tournait bien, mais le contraire arrivait très souvent aussi. Il fallait juste être chanceux enfait. »

    Les soirées ne finissaient jamais comme nous les avions prévus auparavant. C'était statistique, logique, prouvé et démontré ou non, mais véridique dans tous les cas. Il arrivait toujours un petit imprévu, vous vous retrouviez au même endroit qu'une ancienne connaissance que vous auriez préfériez éviter; les personnes avec qui vous étiez vous avouait des choses, elles vous surprenaient, vous emmenaient autre part, vous mangiez quelque chose d'avarié ou auquel vous étiez allergique et vous finissiez à l'hôpital... Enfin ceci n'était qu'un exemple parmi tant d'autres évidemment mais vous voyez le truc.

    22H00. Cela faisait juste quelques minutes que Matthew était assis au bar du Trick or Treat, attendant sa compagne pour la soirée. Tout ce qu'il savait d'elle pour le moment c'était qu'elle répondait au nom de Daisy. Il ne saurait pas dire pourquoi mais ce prénom lui faisait penser à une princesse. Ce n'était pas logique étant donné qu'aucune d'entre elles ( dans le répertoire Walt Disney en tout cas ) ne portait ce nom. Pour tout vous dire, le seul personnage auquel la jeune femme pouvait être comparé c'était Daisy la copine de Donald Duck sauf que franchement, visuellement la belle rousse que le réceptionniste avait rencontré deux jours plus tôt ressemblait à tout sauf à une canard, bien au contraire. Il l'avait rencontré au Baltimore Inn' alors qu'il l'enregistrait dans les fichiers de l'hôtel. Si vous connaissez la vie de Matthew vous vous dites sans doute « Encore ?! », et bien oui. On ne croirait peut-être pas comme ça mais il rencontrait énormément de filles grâce à son travail. Logiquement, et je dis bien logiquement, il n'était pas censé draguer pendant ses heures ( il était d'ailleurs même quasiment sur qu'il y avait une clause de son contrat qui devait stipuler qu'il devait garder un comportement respectueux et tout avec le client en étant aimable et tout mais qu'il fallait rester dans des rapports employés/clients ou un truc comme ça... Ou alors sa mémoire déconnait un peu et il avait juste appris ça pendant ses études, allez savoir ). Toujours est-il que cette règle, le benjamin de la famille Evans, il devait avoué qu'il ne l'avait jamais respecté. Pourtant ce n'était pas non plus un grand dragueur collectionnant les conquêtes, là-dessus il s'estimait quand même raisonnable. Son seul problème c'était quand il était question d'engagement parce qu'a partir de là ça devenait un peu plus compliqué mais sinon franchement, il gérait bien ses rapports avec les filles.

      22H15. « Ouais attends Jess'... ». Daisy posa un instant son regard sur Matthew. Cela faisait seulement dix minutes qu'ils étaient ensemble mais il avait fallu que le téléphone de la jeune femme se mette à sonner. Mais qu'est-ce-qu'il faisait allumer aussi ? Sérieusement ? ( Quoi ? Comment était celui de Matthew ? Ben allumé évidemment mais ça c'était normal, imaginez que la jeune femme avec qui il avait rendez-vous fasse un malaise ou une indigestion. Et ben il fallait quelqu'un pour appeler une ambulance immédiatement sans avoir besoin de passer trois heures à mettre en marche son portable. Ça c'était de l'argument, le réceptionniste était à peu près sur qu'elle n'en avait pas elle... ). La jeune femme s'éloigna un court instant, Matthew eu le temps de soupirer en jetant machinalement un coup d'œil sur sa montre – vieux tic qu'il n'était pas prêt de perdre – puis Daisy revint enfin. « Matthew j'suis désolé mais faut que j'y aille... Une amie qu'a besoin de moi pour garder son fils, il a trouvé personne d'autre alors... J'te rappelle plus tard. ». Une rapide bise, un sourire gêné et la voilà parti. Bam ça c'était fait...


    Nan mais sans rire, elle avait pas trouvé mieux ?! Bon d'accord, le seul point qu'on pouvait lui accordait c'était qu'elle avait réussi à mettre un peu d'originalité dans son excuse bidon. Croire que la jeune femme venait de lui raconter la strict vérité était tout simplement impossible. Pourquoi ? Question d'ego. Parce que si on réfléchissait bien il venait quand même un peu de se faire jeter pour un gosse. Enfin bon, ça faisait un petit peu mal mais Matthew n'était pas à ça près. Pas qu'il avait l'habitude que ses rendez-vous partent à peine quinze minutes après leur arrivée mais sachant très bien qu'il n'y avait rien d'autre à faire il préférait ravaler sa fierté et laissez passer. Cette excuse était peut-être tout à fait vrai enfait... En tout cas on allait faire comme si.

    Le jeune homme se leva pour aller commander une bière – question originalité il avait déjà eu sa dose pour l'heure – et retourna à sa place. Il ne savait pas encore ce qu'il allait faire de sa soirée, il n'avait pas envie de rentrer ni de rester boire tout seul mais il y avait toujours un petit compromis... Il allait bien voir.

      Portant le verre à sa bouche, Matthew entendit soudain un grand bruit sourd accompagné d'un petit cri et de fracas de verres. Il reposa le sien et se retourna pour trouver une serveuse et son plateau à terre, un petit mètre plus loin. Instinctivement il se leva pour aller l'aider et c'est étonné qu'en relevant la tête qu'il avait penché en donnant sa main à la serveuse, il entendit une voix familière. « Ca va ? ». S'assurant que la jeune femme allait bien – ou tenait debout toute seule du moins – il se tourna vers Timothy, un sourire aux lèvres. Il avait trouvé de la compagnie pour la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Heath Ledger
★ MESSAGES : 1114
★ ARRIVE DEPUIS LE : 06/02/2010
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Hasardeuse rencontre [Timothy & Matthew] Ven 28 Jan - 8:44


    « Growing older made me colder
    As I lost direction »

      the prayer - måns zelmerlow

    icons © yumita
Matthew S. Evans & Timothy L. Goodwin
Hasardeuse rencontre ...

.


Étonnant de voir comme ces derniers temps le Trick or Treat était en dehors de la chapelle le seul endroit en ville où Timothy aimait se réfugier le soir, lorsqu'il redoutait de rentrer chez lui. Il ne supportait tout bonnement plus cette ambiance qui régnait au sein de sa propre maison, cette impression d'être oppressé par le comportement de Dana, par la naïveté de Nancy ... Attention hein, il adorait Nancy, et elle était d'un grand soutien pour lui à la maison, d'ailleurs il était clair qu'il avait beaucoup plus de points communs avec elle qu'avec son autre sœur. Simplement elle répétait les mêmes erreurs sans cesse, elle était toujours tellement persuadée que les gens étaient gentils et n'avaient jamais d'arrières-pensées, les hommes surtout, qu'elle tombait de haut à chaque fois comme si c'était la première fois. Et pour Timothy cela devenait fatiguant, parce qu'il ne supportait plus de devoir consoler sa sœur et son cœur d'artichaut quand il avait lui-même envie de déprimer dans son coin ... Oui, le problème était là, Tim était déjà assez occupé par son propre état dépressif sans en plus devoir gérer en permanence celui de sa sœur, malgré tout l'amour qu'il avait pour elle. Et puis être pasteur c'était écouter les problèmes des autres et se montrer compréhensif, mais ses problèmes à lui qui les écoutait ? Qui se montrait compréhensif dans son cas ? Il n'était pas du genre à se plaindre, mais la seule fois où il avait de façon détournée évoqué le problème avec Dana celle-ci s'était contentée de lui prouver qu'elle n'avait aucunement l'intention de faire des efforts à la maison, montrant ainsi à quel point elle n'avait de compassion que pour sa propre personne. Désormais elle savait ce que Timothy en pensait, mais elle n'avait pas pour autant décidé de faire des efforts ... Comme si le fait de blesser son frère ne comptait pas pour elle.
Bref, avec tout ça il n'était pas difficile de comprendre pourquoi Timothy retardait au maximum le moment de rentrer chez lui, le mardi et le jeudi surtout puisqu'il avait l'excuse de la boxe pour rentrer tard. Et justement aujourd'hui nous étions jeudi. Aussi après son entrainement il s'était débarrassé de ses fringues de sport, avait pris un douche brûlante et passé un jean et un tee-shirt noir avant d'enfiler son blouson et de quitter le gymnase. Et puis il avait filé au Trick or Treat, rituel habituel et rassurant pour ce pasteur qui avait l'impression que hormis sa foi tout partait en lambeaux dans sa vie ces derniers temps.

Le voilà donc attablé au dit bar, à l'une des tables du fond de la salle, sa table presque habituelle, buvant un café. A sa montre il était déjà vingt-deux heures, mais il ne se pressait pas pour autant, à vrai dire il prenait même tout son temps et réfléchissait même à l'option de prendre un second café ... Ou un soda, pour changer un peu puisqu'il ne buvait jamais d'alcool. Devant lui était posé un bloc de papier sur lequel il griffonnait au crayon à papier d'un air absent, relents lointain d'une époque où il avait rêvé de faire du dessin son métier. Comme à son habitude une fois son café posé sur la table il oubliait un peu où il était, il se perdait dans ses pensées et ne prêtait plus attention à ce qui se passait autour de lui, laissant les serveuses faire des allées et venues près de sa table pour honorer leurs commandes ...
Jusqu'à ce que l'une d'entre elles ne s'emmêle les pieds et ne finisse à plat ventre par terre, son plateau retourné et les deux verres qu'il contenait éclatées en mille morceaux. Le bruit de chute et le fracas de verre brisé avaient fait sursauter Timothy, qui s'était ensuite levé pour aider la jeune femme à ramasser les débris. Il ne lui fallut alors pas longtemps pour reconnaitre la tête blonde qui s'était elle aussi levée pour aider la jeune serveuse à se relever.

    « Ça va ? » Matthew et lui avait levé les yeux l'un vers l'autre en même temps, et le jeune pasteur lui avait adressé un sourire. « Matthew ! J'avais pas vu que tu étais là » Il faut dire qu'il ne faisait pas attention à grand chose. Stupidement il avait espéré recroiser à nouveau Shannen, mais ce n'était pas arrivé. De toute façon c'était stupide, ça rimait à quoi cette envie infondée de voir Shannen ces derniers temps, n'importe quoi. « T'es tout seul ? »

Il lui aurait bien proposé dès le départ de lui offrir un verre, mais depuis le temps il avait bien vite compris que Matthew n'était pas du genre à sortir seul souvent, et bien souvent quand il venait au Trick or Treat c'était en galante compagnie. Peut-être était-ce encore le cas ce soir, cela n'étonnerait en rien Timothy, mais n'ayant pas vu le jeune homme arriver Timothy ne pouvait pas voir par lui-même s'il était seul à sa table.

____________

I've got a really bad disease, it's got me begging on my hands and knees. So take me to the emergency 'cause something seems to be missing. Somebody take the pain away, it's like an ulcer bleeding in my brain. So send me to the pharmacy, so I can lose my memory. I'm elated, medicated, Lord knows I tried to find a way to run away ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Hasardeuse rencontre [Timothy & Matthew]

Revenir en haut Aller en bas

Hasardeuse rencontre [Timothy & Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Ackroyd Lock :: Le 'Trick Or Treat'-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit