AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Taylor Momsen
★ MESSAGES : 3258
★ ARRIVE DEPUIS LE : 12/06/2010
★ AGE : 21

MessageSujet: You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN Sam 9 Oct - 2:45

« It’s raining me, hallelujah it’s raining men, héhé … » Me déhanchant au rythme de la musique, je ne faisais plus attention a tout ce qu’il se passait dans l’appartement. J’étais dans ma chambre, en sous-vêtements, en sueur, sautant sur mon lit, faisant tomber toute la pression accumulée. Je passais de vieilles musiques qui avaient bercés (ou pas) mon enfance et qui me rappelaient des bons comme des mauvais souvenirs. A la fin de la chanson, je m’effondrais sur mon matelas, épuisée, les cheveux me collant au front par la sueur qui jouait le rôle de la colle. Je me tournais de façon à me retrouver sur le dos, puis, regardant le plafond, je sentis mes yeux se fermer doucement pour finalement laisser place à un paysage noir et vide. Quelques secondes plus tard, les ronronnements se firent entendre dans la chambre et percèrent le silence. Exténuée, je volais jusqu’au pays des rêves, laissant le vrai monde derrière moi. Il était temps que je m’évade un peu. Seulement, une fois arrivée là-haut, il ne se passa rien, toujours le même trou noir, à mon plus grand regret.

Depuis quelque temps, je ne rêvais plus la nuit. Je m’étais renseigné et une personne non qualifiée m’avait expliqué que c’était dû à une grosse fatigue. Je ne pouvais ni confirmer, ni même démentir vu que je n’avais pas les compétences nécessaire pour répondre à cette question. Ce n’était pas mon domaine et ça ne le sera jamais. Peut être cette personne avait raison, peut être avait t’elle tort. Seule la science le sait. Cependant, il était vrai que la fatigue s’accumulait dans mon organisme, et je ne faisais rien pour rattraper les heures de sommeils que j’avais perdus à sortir le soir où a passé mes nuits à regarder des épisodes de série en streaming. J’avais toujours quelque chose à faire dans les soirée, ce qui faisait que je me couchais rarement avant 02 ou 03 heures du matin et que je me réveillais toujours à 6h pour allé au lycée, même le week-end, faute de réveil que j’oubliais à chaque fois d’éteindre à cause de la fatigue justement. C’était un cercle. Mais le pire, c’est que je ne ressentais pas la fatigue quand j’étais en action, par contre, au repos, je ne tenais même pas deux minutes.

Le bruit de mon téléphone portable me réveilla soudainement. D’après l’heure que ce dernier indiquait, cela faisait deux heures que je dormais. Sur l’écran de mon mobile, je vis le numéro de Katarina s’afficher, je fronçais les sourcils, pourquoi m’appelait-elle à cette heure ci ? Il était encore tôt. Je haussais les épaules avant de presser le téléphone vert, ce qui débuta la conversation. « Allô ? » « Karen ? » « Ouais ? » « Le Bad Circus doit ouvrir ce soir mais je dois m’absenter, tu gères ? » « Oui oui pas de problèmes » « Il faudrait que tu viennes maintenant pour tout préparer » « D’accord, je me prépare et j’arrive » Sans même attendre une réponse ou d’autres précisions, je mis fin à la communication. L’idée de rejoindre le bar ne m’enchantait pas trop, sur le coup, je n’avais pas trop fait attention à ce que je disais, puis même si j’avais été plus vigilante, je n’aurais pas su dire non à ma patronne. Sans perdre de temps, je quittais l’appartement, seulement vêtue d’un gilet pour cacher le haut de mon corps quasiment nu et d’un vieux Jean, troué et délavé. Qu’importe, je me mettrais en tenue une fois arrivée au bar.

Tout était prêt pour ce soir, mais je craignais que le night-club n’attire pas grand monde ce soir encore. Plus le temps passait, plus j’avais l’impression que la faillite s’approchait lentement mais dangereusement de nous. Pourtant, Katarina continuait de se battre et moi, en amie fidèle, je me battais à ses côtés, j’y tenais à cette boîte

J’étais seule, en tenue de danseuse pour assurer le show ce soir et j’attendais que les choses se passent. Le bar était vide, les danseuses n’étaient pas encore arrivées et les clients non plus. Bon, il fallait dire que j’étais en avance et que le night-club n’ouvrait que dans un peu moins de deux heures. Je m’assis sur un tabouret du bar et enfouis ma tête dans mes mains. Soudain, des bruits de pas résonnèrent dans la pièce quasi-vide. Ils se dirigeaient vers moi. Prise de curiosité, je relevais ma tête et tourna celle-ci dans la direction que m’indiquaient mes oreilles, pour repérer l’inconnu. J’eu la grande surprise de le découvrir lui. Mais que fichait-il ici ? Il était là, debout, les mains dans les poches, à me regarder avec un petit sourire au coin des lèvres. Je descendis précipitamment de mon tabouret et jeta un regard circulaire au bar avant de m’avancer d’un pas vif vers lui. « Que faites vous là ? » demandais-je, sans aucunes pointes de sympathie dans la voix. Je montrais bien à cet homme tous le mépris que je ressentais pour lui, même si lui ne m’avait rien fait concrètement. C’était une histoire de business. Je me plantais vers lui puis plaqua mes poings contre mes hanches, penchant ma tête légèrement vers le côté avant de lui lancer un sourire plus qu’exagéré. « Il y a plusieurs options, soit vous êtes là pour faire la paix, pour venir me narguer ou pour me faire perdre mon temps. Dans tous les cas, vous perdez le vôtre »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN Sam 9 Oct - 10:12

Je reposais lentement mon verre de coca sur la table de ma cuisine tout en jetant un nouveau coup d'œil sur ma montre . Je sortais également mon portable de la poche de mon jean mais ne trouvais dessus aucun nouveau message . A vrai dire je m'ennuyais . Je n'avais à peu près rien fait de la journée : télé , ordi , glandage complet quoi ... En tout cas au moins jusqu'à ce que ma box plante il y a une petite demi-heure . Celà faisait déjà un moment que je devais la changer à cause de ses problèmes répétitifs mais à chaque fois que j'y pensais j'étais occupé et à chaque fois que j'avais du temps libre je n'y pensais pas . Le petit cercle vicieux habituel .

En fait j'avais quelque chose à faire . L'ouverture du « Nouvelle - Angleterre » n'était prévu que plus tard dans la soirée mais il y avait quelques trucs que je devais faire avant . A vrai dire , je n'en avais pas tellement envie , pas que celà m'ennuyait , au contraire d'ailleurs , aller à mon night-club m'occuperait bien mieux que mon verre de coca mais je savais pas , il y avait des jours comme ça . Je composais le numéro de mon barman . « Jack ? Ouais c'est Matthew ... Dis ça m'arrangerait que tu t'occupes du « Nouvelle - Angleterre » ce soir . C'est bon pour toi ? ... Ouais j'passerais peut-être en fin de soirée ... Merci » Je raccrochais et rangeais mon portable dans ma poche puis après avoir bravement réfléchi je finissais mon verre de coca que je reposais sur la table avant d'attraper mes clés de voiture et de sortir de chez moi .

Après quelques minutes de trajet je sortais de ma voiture après l'avoir garée non-loin de l'entrée du « Bad Circus » . Oui oui vous avez bien lu . Je me trouvais actuellement devant l'enseigne du night-club , prêt à entrer . Je savais qu'il n'ouvrait que dans deux heures mais avec de la chance Katarina serait déjà là pour tout préparer . Après tout la patronne du « Bad Circus » et moi faisions exactement le même travail mais l'on ne pouvait pas dire que nous étions les meilleurs amis du monde . Ce n'était pas tellement une question de caractère car même si je ne connaissais presque pas Katarina j'étais à peu près sur qu'elle avait de bons cotés . Non ce n'était pas ça . En fait c'était quelque chose de beaucoup plus simple que l'on nomme la concurrence . Cette dernière avait toujours été présente entre le « Nouvelle - Angleterre » et le « Bad circus » même si il fallait avouer qu'en ce moment le second night-club n'allait pas pour le mieux . Et évidemment je ne disais pas ça parce que j'étais le patron du « Nouvelle - Angleterre » .

J'entrais dans la boite de nuit avec le sourire aux lèvres . J'avais trouver par quel moyen contrer mon ennui . « Que faites vous là ? » Apparemment la petite Karen n'était pas très ravie de me voir ... Personnellement je ne l'étais pas tellement non plus mais allez savoir pourquoi , j'étais plutôt de bonne humeur et ça devait changer la donne . Le seul truc c'était qu'enfait je n'avais pas grand chose à lui répondre . Avoir une excuse pour ma venue n'avait pas vraiment été prévu dans mon plan de base . C'était toujours plus drôle d'improviser . « Il y a plusieurs options, soit vous êtes là pour faire la paix, pour venir me narguer ou pour me faire perdre mon temps. Dans tous les cas, vous perdez le vôtre » . C'était comme si Karen avait lu dans mes pensées . L'exaspération se lisait sur son visage et celà me faisait plus continuer à sourire qu'autre chose . Katarina n'était pas là , c'était une de ses danseuses , alors ce serait avec elle que je discuterais . « A vrai dire je ne suis là pour aucune de ces propositions . » J'ajoutais après une légère pause : « Je m'attendais même pas à te trouver là enfait ... » Elle m'avait vouvoyer , ce qui était logique d'ailleurs , mais personnellement je l'avais tutoyer naturellement et je ne savais pas tellement pourquoi . Sans doute à cause de son age . A vue d'œil Karen devait avoir quoi , Dix-sept , Dix-huit ans ? A coté j'étais vieux moi avec mes trente-et-un ans ... « Et puis t'inquiètes pas pour moi , j'suis sur que j'suis pas entrain de perdre mon temps en le passant ici , bien au contraire » .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Taylor Momsen
★ MESSAGES : 3258
★ ARRIVE DEPUIS LE : 12/06/2010
★ AGE : 21

MessageSujet: Re: You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN Sam 9 Oct - 11:13

Je ne m’attendais pas à ce que Matthew vienne me voir, ou plutôt vienne au « Bad Circus » Après tout, ce dernier et le « Nouvelle-Angleterre » était en concurrence depuis que ce dernier s’était installé en ville. Sa présence ne me faisait pas plaisir, loin de moi. J’avais un mauvais pressentiment. Qu’est que Matthew voulait exactement. Il restait très vague dans ces propos et je ne pouvais pas deviner son objectif. Ça restait un grand mystère que je devais vite résoudre. Quand le patron d’une boîte concurrente vient rendre visite à la boîte concurrente en question, ce n’est jamais pour discuter au tour d’un café et de quelques petits gâteaux. Et je savais de quoi je parlais. Je me rendais souvent au « Nouvelle-Angleterre », non pas pour danser ou faire la fête, mais pour repérer ce qui pouvait bien attirer le monde. Peut être que je chauffais quand aux intentions de mon ennemi. Peut être voulait t’il se venger ? Mais comment ? C’était la question que je me posais et que je devais résoudre avant qu’il ne fasse quoi que ce soit. « A vrai dire je ne suis là pour aucune de ces propositions. ». Plaît-il ? C’était déjà ça, il voulait donc autre chose que faire la paix ou me faire perdre mon temps. Pourtant, indirectement, c’était ce qu’il était en train de faire. « Dans ce cas je répète ma question : que faites-vous ici ? » « Je m'attendais même pas à te trouver là enfaite ... » Bien évidemment, je devais me douter qu’il s’attendait à rencontrer Katarina. Manque de bol, il tombait sur moi, jeune minette de 17ans. Mais cette découverte ne semblait pas l’étonner plus que ça. Comme si ça ne changeait rien à ses plans. J’étais bien agacé. « Vous veniez voir Katarina ? » demandais-je sur un ton plus posé, jugeant inutile de monter le ton a chaque phrase que je prononçais, même si Matthew m’agaçait rien qu’à voir son visage. « Elle s’est absentée. » précisais-je me doutant bien que cette information n’était que le cadet des soucis du patron du night-club concurrent. « Et puis t'inquiètes pas pour moi , j'suis sur que j'suis pas entrain de perdre mon temps en le passant ici , bien au contraire » Je fronçais les sourcils. Une fois de plus, mon intuition était bonne. Matthew avait quelque chose en tête, il ne me restait plus qu’à savoir quoi. Même si réalité, j’étais bien agacé, je tâchais de garder une attitude physique détendue et hochais simplement la tête, non satisfaite de cette réponse. Mes méninges se mirent en action. C’était logique. Matthew voulait gagner du temps, c’était évident, si d’après lui, il ne perdait pas son temps en venant ici. « Si vous ne perdez pas votre temps, c’est que vous en gagnez … pourquoi voulez vous gagnez du temps ? » Il avait sans doute peur de quelque chose, quelque chose qui avait un lien avec le « Bad Circus » obligatoirement. Il voulait attirer mon attention, il avait une idée en tête et je ne savais toujours pas quoi. « Vous voulez vous vengez ? » Cette situation me mis terriblement mal à l’aise, mais je ne le montrais pas, gardant mon sang-froid et cherchant un moyen de contrer « l’attaque » de mon ennemi de manière intelligente et sans qu’il ne s’en aperçoive. « De quoi avez-vous peur ? » rajoutais-je ensuite en murmurant sans lui laisser le temps de répondre à la question précédente. Sur le coup, c’était surtout moi qui avais peur, mais une nouvelle fois, je ne le laissais pas paraître. Seul geste qui trahissait ma nervosité, mes jambes tremblaient. Heureusement, ceci était caché par la tenue de danse que je portais, ainsi, Matthew me voyait de façon détendue, mais l’habit ne fait pas le moine.

J’avais beau retourner la situation dans tous les sens dans ma tête, je ne trouvais aucunes raisons qui justifiaient la présence de Matthew sur mon lieu de travail. Vite, je regrettais d’avoir acceptée de rejoindre le bar plus tôt. Mais maintenant qu’il était là, je ne pouvais pas le mettre à la porte, enfin si, je le pouvais, mais je n’avais pas le bras assez long et Matthew refuserait sans doute de bouger. Non, il fallait que je fasse quelque chose qui le lasserait ou quelque chose du genre. J’avais un mauvais pressentiment et je savais que Matthew avait quelque chose en tête. Mais le mystère était toujours là ? Que voulait-il ? Je n’étais pas si naïve que l’on pouvait le croire, Matthew n’allait pas me balancer comme ça mes intentions, ce serait stupide. Si ca se trouve, il me la faisait à l’envers. Tant d’hypothèses se bousculaient dans ma tête que j’en étais incapable d’en extraire les plus probables. Malheureusement, je ne pouvais en confirmer aucunes. Matthew ne baissait pas sa garde et je ne la baissais pas non plus. J’étais sur la défensive et lui l’était aussi, même si il ne le faisait pas paraître. Je ne pouvais rien dire de plus, j’allais bien voir au fil de la conversation qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN Dim 10 Oct - 7:56

« Dans ce cas je répète ma question : que faites-vous ici ? » Le fait qu'elle réitère sa question ne m'étonnait pas tellement mais ne me déstabilisait pas pour autant . Il allait juste falloir que je trouve quelque chose d'autre à lui répondre . J'imaginais déjà très bien la tête que ferait Karen si je lui répondais que j'étais venu ici pour passer le temps . Le pire étant quand même le fait que ceci était presque la vérité . Je n'étais pas venu ici juste parce que je m'ennuyais à mourir chez moi non plus ... « Enfait ... » Je laissais légèrement ma phrase en suspens . Il fallait que je gagne du temps . Du temps pour trouver une excuse acceptable que la jeune danseuse ne croirait surement pas en plus . « Vous veniez voir Katarina ? » A la base oui . J'étais venu pour avoir cette discussion avec la patronne du « Bad Circus » , et éventuellement observer les lieux je l'accorde . Quand elle m'aurait demandé pourquoi j'étais venu je lui aurait répondu que c'était pour lui parler et après ... J'en savais rien mais j'étais sur que je n'aurais pas eu autant de questions à me poser que j'en ai ce moment . « Ouais . » Je pressentais déjà sa prochaine question mais tant pis . « Elle s’est absentée . » Ce n'était pas très facile de décrire l'expression de mon visage à l'annonce de Karen . Le mélange d'un hochement de tête , d'un haussement d'épaules et d'un petit rire . Pas facile à imaginer ? On pourrait simplifier ça en disant que c'était un peu la traduction d'un « Ça je l'avais remarqué ... » . « Si vous ne perdez pas votre temps, c’est que vous en gagnez … pourquoi voulez vous gagnez du temps ? » Je remarquais le froncement de sourcils apparaissant sur son visage quand je lui annonçais que je ne pensais pas perdre mon temps ici . Elle avait l'air étonné mais en même temps je la comprenais . Si je la voyais arriver au « Nouvelle - Angleterre » avant l'heure d'ouverture , j'avoue que je serais surpris ... « Qu'est-ce-qui te fais croire que je cherches à gagner du temps ? » Répondre à une question par une autre question était une solution de facilité , je le savais mais je n'avais pas grand chose d'autre à lui proposer alors il allait falloir qu'elle fasse avec . Le seul problème c'était que j'étais à peu près sur que mes réponses ne la satisfaisaient pas et qu'elle n'allait pas lâcher le morceau de si tôt . Enfin j'allais me débrouiller , je n'avais pas tellement le choix ... « Vous voulez vous vengez ? » Cette fois-ci s'était à mon tour de ne pas comprendre , d'ailleurs l'incompréhension que je ressentais devait aisément se lire sur mon visage . Je m'apprettais à lui répondre avant que la jeune habitante de New Heaven ajoute quelque chose qui ne fit que me surprendre encore plus . « De quoi avez-vous peur ? » Elle avait prononcé cette phrase si bas qu'un instant je cru qu'elle n'avait rien dit . L'expression qui était présente sur mon visage depuis que Karen avait évoqué la notion de vengeance ne fit que se renforcer . Je ne comprenais pas .

Quelques dizaines de secondes passèrent avec que je reprenne la parole et par la même occasion une expression normal . « Me Venger ? Mais de quoi ? » La question était peut-être "de qui ? " Celà devait même sans doute l'être mais en même temps de qui voudrais-je me venger ? De Katarina ? Après tout qu'est-ce qu'elle m'avait fait à part créer un night-club dans la même ville que moi évidemment mais je ne pouvais pas non plus lui en vouloir pour ça . L'autre solution était que je voulais me venger de Karen . Et là nous avions comme raison le fait qu'elle vienne espionner le « Nouvelle - Angleterre » de tant en tant . « Pourquoi parler de peur ? » J'ajoutais avec un sourire . « J'penses pas être celui qui a le plus peur ici » Après tout c'était vrai . Qu'est-ce-que je risquais en ce moment ? D'accord je n'étais pas sur "mon territoire" et ça donnait un léger avantage à Karen mais après il n'y avait pas grand chose . Par contre de son coté , je n'étais pas sur que la jeune danseuse serait très bien si sa patronne apprennait qu'elle m'avait laissé être dans le « Bad Circus » avant son ouverture .

Finalement c'était peut-être moi qui avait l'avantage dans cette conversation mais il était probable que je sous-estimais la jeune femme en face de moi . Après tout , je savais que Katarina était assez intelligente pour bien sélectionner son personnel .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Taylor Momsen
★ MESSAGES : 3258
★ ARRIVE DEPUIS LE : 12/06/2010
★ AGE : 21

MessageSujet: Re: You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN Ven 15 Oct - 7:32

Désolé c'est pas terrible >0<

La méthode que j’utilisais ne semblait pas être la bonne. Même si je ne le faisais pas paraître, le patron du « Nouvelle-Angleterre » m’intimidait. Il gardait le mystère sur le raison de sa venue et le fait de me mener en bateau ne me plaisait pas du tout. « Enfaite … » Un instant, je frôlais l’espoir qu’il me révèle la raison de sa présence en ces lieux. Mais non, ça aurait été beaucoup trop facile. A tous les coups, Matthew voulait s’amuser en jouant avec ma patience qui avait des limites. Je ne savais pas ce qu’il y gagnait … suis-je bête, du temps bien évidemment. Mais ce que je ne comprenais toujours pas, c’était pourquoi il voulait en gagner. Peut être qu’il n’avait aucunes raisons d’être ici. Mais ça, bien sûr, je ne pouvais pas le savoir. Instinctivement, j’avais approché mon oreille du visage de mon interlocuteur, attendant qu’il poursuivre sa phrase. « Enfaite ? » Et bien non, ça aurait été beaucoup trop facile et Matthew n’aurait pu eu l’occasion de s’amuser de moi. « Qu’est qui te fais croire que je cherche a gagner du temps ? » J’arquais les sourcils devant sa stupidité sans faille, de toutes évidences, il était en train de se foutre de ma gueule, chose que je ne pouvais cautionner. Mes sourcils se froncèrent, laissant une expression sévère se dessiner sur mon visage. « Eh bien, si vous n’en perdez pas, vous en gagnez. C’est une question de logique »

Une nouvelle fois encore, l’intrus se fichait de moi en jouant les ignorants. « Me venger ? Mais de quoi ? » Je serrais les dents, gardant la tête froide, une mine blasée sur le visage. Un soupire ennuyé se fit ensuite entendre. Mes bras se croisèrent et mes yeux devenus noires fixaient l’homme. « Ne faites pas comme si vous ne saviez pas … » Je laissais ma phrase en suspend, sachant qu’il savait que je venais espionner sa boîte de nuit quelques soirs. Il m’avait déjà pris en flagrant délit, en train de faire des choses qu’une jeune femme ne faisait pas quand elle était censée venir danser ou faire la fête. Même si pour l’instant, mes recherches ont toujours été vouées à l’échec mais je ne lâchais pas l’affaire pour autant. « D’ailleurs, pourriez-vous dire à votre ex, heu … Cooper ! Ouais c’est ça. Vous pourriez lui dire d’arrêter de me mettre des bâtons dans les roues, c’est très … agaçant ! » J’avais prononcé cette phrase en mélangeant plusieurs tons comme le sarcasme, la moquerie, la colère et le désespoir. Je repensais aux nombreuses fois où cette fille avait fait tomber mes plans à l’eau. C’était pénible, tous ses efforts qui, au finale, ne servent à rien. Tout ça à cause d’une bibliothécaire qui voulait a tout prix protéger le night-club où elle passait la plupart de ses soirées.

Cette conversation m’agaçait, car je ne savais toujours pas ce que Matthew cherchait, ce qu’il voulait, ce qu’il faisait ici. Un instant, l’idée de la peur m’avait traversé l’esprit, mais elle n’était pas restée longtemps. Je n’y croyais pas trop. De quoi le directeur du night-club conçurent aurait-il peur ? « Pourquoi parler de peur ? » A vrai dire, je ne savais pas moi-même, j’avais surtout dit ça pour rajouter une petite touche dramatique à la situation. Je haussais les épaules, m’apprêtant à répondre, quand il me coupa la parole. « J'penses pas être celui qui a le plus peur ici » Je voyais très bien ce qu’il voulait dire. Il me soupçonnait d’avoir peur. Je ne ressentais pas ce sentiment, pas exactement ça. « Ce n’est pas vraiment de la peur, plutôt de … l’agacement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN

Revenir en haut Aller en bas

You? What are you doing here? ♦ MATTHEW&KAREN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Apple Street :: Le "Bad Circus"-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit