AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Une rencontre inattendue [Elena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Une rencontre inattendue [Elena] Lun 23 Aoû - 11:23

La bibliothèque... Ma seule amie depuis un moment et pour, je le pense, encore un p'tit bout de temps... Lorsque je me sentais mal ou que je n'avais rien à faire je venais m'y assoir, travailler, ou parfois lire. Ces temps-ci, un flot incessant de sentiments fluctuait dans mon cœur et ma tête, sans que je puisse y faire quoi que ce soi ou que je puisse démêler ce qui est bon de ce qui est mauvais, ce qui est vrai de ce qui est impulsif...

Je me sentais coupable de ne pas être plus affligé par le non-mariage entre Elena et Tob... Tob... Mon beau Tob ! Je pense que mes sentiments pour lui sont irrévocables et irrémédiables depuis la fois ou il m'avait défendue contre l'affreux Chad, j'avais 12 ans ! Bien évidement, j'étais triste pour Elena... Ce n'était pas ce que j'aurais pu appeler une amie, mais elle ne me déplaisait pas. Je ne la connaissais pas en fait ! Elle était peut être très gentille ou une vrai peste ! Qu'en savais-je au final?

Il y avait aussi cette remise en question de ma personnalité... J'en avais marre de ne jamais avoir le droit à l'erreur... J'étais humaine moi aussi bordel! Moi aussi j'aimerai avoir ma première cuite ! Mon premier petit [vrai] petit copain! Ma première fois! Et si tout cela pouvait être avec Tob... Je pense que j'en fais vraiment une obsession... Tout se rapporte à lui ! Je pense ne jamais pouvoir avancer tant que je n'aurais pas réglé mes histoires avec lui...

Bref, j'avais besoin de me ressourcer, besoin de rêver à autre chose que ma vie, besoin de lire! Je rentrai à la bibliothèque et m'installait sur le dernier fauteuil libre laissant mon sac dessus pour au moins garder une place si quelqu'un voulait s'y assoir. C'était de très grand et très confortable divan, n'importe qui adorerait la lecture ne serait-ce que pour ces merveilles !

Je déposais donc mon sac et alla chercher un livre, comme je le faisais à mon habitude, au hasard... J'errai parmi les différents rayons et, quand je le sentais, tendais le bras et attrapai un livre que je dévorai aussitôt assise. Mon intuition était souvent bonne et il était rare qu'un livre ne me plaise pas. Dans ces cas la, je le finissais quand même! Tout est bon à prendre et parfois j'apprenais des choses vraiment intéressantes que je n'aurais pas eu l'idée de rechercher autrement. J'ai par exemple appris l'existence de trous vert dans l'espace, des sortes de raccourcis entre les galaxies ! J'y ai aussi appris que lorsque un vestige archéologique est enterré dans le sol, la végétation pousse moins bien au dessus, c'est donc plus facile de les trouver! Je trouve cela fascinant d'apprendre ce genre de choses !

Bref, aujourd'hui moi choix se porta sur un livre fantastique, "Les Quêtes d'Ewilan", apparemment 3 trilogies qui se suivent... Je vais m'amuser je le sens ! En retournant à ma place, je ne pu que constater que quelqu'un s'y était assis.. J'avançais, loin de me douter de la surprise que me réservait cette virée à la bibliothèque...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Keira Knightley
★ MESSAGES : 445
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/08/2010
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [Elena] Jeu 26 Aoû - 12:16

Je venais de fouiller tout mon logement à la recherche d’un livre que je n’avais pas encore dévoré, malheureusement, mes recherches n’avaient pas été très fructueuses étant donné que je n’avais rien trouvé. Donc, n’ayant plus rien à me mettre sous la dent pour le moment, je m’étais décidée à me rendre à la bibliothèque de New Heaven afin d’aller chercher un livre et rendre ceux que j’avais emprunté lors de ma dernière visite. Je voulais par la même occasion me renseigner sur la grossesse, sur les différentes étapes qui la composent et surtout me rassurer sur certains symptômes que je développais, savoir s’ils étaient bel et bien liés à ma grossesse. Enfin bref, j’avais de quoi bien occuper cette nouvelle journée dans cette ville, ce qui n’était pas plus mal

Une fois arrivée à l’endroit désiré, j’inspectai du regard les lieux afin de dénicher une place où je pourrai m’installer. Chose qui ne fût pas de tout repos vu le monde qui se trouvait ici. Je parvins néanmoins à trouver mon bonheur assez rapidement, il restait un fauteuil deux places, ceux que tout le monde recherchait, convoitait en venant dans cette bibliothèque café car ils étaient moelleux à un point…on pouvait facilement s’y endormir. Je constatai qu’il y avait un sac posé dessus, je supposai qu’une personne l’avait mis là pour garder sa place le temps d’aller chercher un livre. Donc je ne m’inquiétai pas trop à ce sujet, il restait une place de libre après tout. Je posai mes affaires et me rendis dans les différents rayons afin d’y trouver, je l’espérais, mon bonheur.
Pour ce qui était du roman, j’avais pris un livre de Marc Lévy dont l’intitulé est « Sept jours pour une éternité ». Oui je suis dans ma passe anges, démons ; paradis, enfer en ce moment. Pas que j’étais une fervente croyante, loin de là. Je ne pensais pas qu’un Dieu puisse réellement exister. Et si tel était le cas, pourquoi laissait-il les humains se détruirent entre eux par des guerres, des attentats ?! Et puis toutes ces catastrophes naturelles ?! En avait-il assez de la race humaine ? Bref, tout ça pour dire que même si je ne croyais pas particulièrement en Dieu, je me plaisais à imaginer que des anges gardiens veillaient sur nous. Plutôt féerique et naïf me direz-vous, mais que voulez-vous, l’espoir fait vivre. En tout cas, tout ce que je peux dire, c’est que mon ange gardien fait mal son travail en ce moment le vilain ! Et Cupidon dans tout ça ? Qu’il apprenne à mieux planter ses flèches aussi, regardez-moi les désastres que ça a donnés. Qui sait, peut-être que mon prince charmant se trouvait ici-même et qu’il me regardait en ce moment. J’affichai un fin sourire et levai la tête afin de voir les gens qui se baladaient dans les rayons.

Mon sourire disparut aussi vite qu’il était apparu lorsque je croisai le regard de cette personne. Elle n’était pas grande, que ce soit en taille ou en âge. Il s’agissait d’une adolescente, mais pas n’importe laquelle. Kara Standfield, la petit cousine de Tobbias. Je ne la connaissais pas personnellement, la seule fois où je l’avais vue, c’était le jour de mon mariage. Ne l’ayant jamais vue auparavant, à part peut-être sur des photos, et encore. Mon ex fiancé avait été dans l’obligation de me la présenter. En repensant à tout ça, je pris conscience que Tobbias ne me parlait que très rarement de son passé, de sa famille. C’était d’ailleurs, sûrement pour cette raison qu’il n’y avait que très peu de son entourage au mariage. Peut-être ne leur avait-il rien dit de son plan machiavélique.
Repenser à tous ces souvenirs me fit l’effet d’un coup de poignard dans le cœur, et pourtant, en revoyant le visage de cette fille, un sentiment de colère m’envahit tout à coup. Ma mâchoire se contracta et mes poings se refermèrent avec une telle force que je sentis mes ongles s'enfoncer dans ma peau. Je me levai et allai à sa rencontre. Une fois face à elle, je la fusillai un instant du regard, avant de reprendre mon sang froid et me calmer dans un soupir. Après tout, elle n’y était pour rien dans cette histoire. Le seul responsable était son cousin, et peut-être moi, d’y avoir tant cru.


« Tu es…Kara, si mes souvenirs sont bons ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [Elena] Ven 27 Aoû - 10:48

Je la vis relever la tête en souriant, je la vis tourner la tête, je la vis se décomposer en me reconnaissant, mais ce que je vis le plus c'est la haine dans ses yeux, sa crispation lorsque ses souvenirs ont eu l'audace de remonter à la surface, sa mâchoire se contracta et ses poings se fermèrent… Elle s’est levée et la, j’ai commencé à avoir peur ! Pas qu’elle fut vraiment effrayante, quoi que dans l’état dans lequel elle était,…, mais on est jamais trop prudent !

Je la regardais arriver avec son ventre qui commençait à se voir sérieusement et je constatai qu’elle reprenait possession de ses émotions et de son sang froid. Elle se planta devant moi, me dévisagea et parla : « « Tu es…Kara, si mes souvenirs sont bons ? » »
Et la c’est moi qui ai du me décomposer… Je voulais lui dire tellement de choses à cette pauvre Elena qui avait de très bonnes raisons de m’en vouloir et en même temps aucunes ! Je recensai un nombre incalculable de sentiments tous aussi bizarres et contradictoires les un que les autres dans ma tête. J’avais envie de lui demander pardon, pardon d’avoir aimé son fiancé, pardon pour son attitude, j’avais envie de m’excuser pour Tobias, j’avais envie qu’il ne lui arrive rien, mais en même temps je ne pouvais pas cautionner son attitude, je ne pouvais pas admettre que l’homme que j’aimais était peut être un salaud fini, un handicapé des sentiments, un profiteur, un macho, bref, un looser. Non ca je ne pouvais l’admettre c’était au dessus de mes forces !


Je devais sans doute être blanche, très blanche, mais je ne me démontais pas ;


« Ho Elena… Oui, je suis bien Kara »

J'avais peur de ses réactions, peur de lui faire du mal, peur de mes réactions,… Ce devait être une fille gentille et elle devait beaucoup souffrir… Regardez-moi en train de m’apitoyer sur le sort de l’ex-fiancée de l’homme que j’aime.. Ne suis-je pas pitoyable ?

J’avais mon livre dans les bras, je le serrai aussi fort que je le pouvais, mes jointures étaient blanches, aussi blanche que mon visage. Je n’aime pas être confrontée ainsi à mes problèmes, surtout quand je mets un point d’honneurs à les enfouir bien profond dans ma mémoire !

Je voulu parler mais elle me coupa avant même que j’ouvre la bouche…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
{Candidat à l'élection du rang le plus débile.

★ NOM DE L'AVATAR : Keira Knightley
★ MESSAGES : 445
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/08/2010
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [Elena] Jeu 2 Sep - 4:27

Que cette petite n’ait crainte, je ne comptais pas lui faire du mal, mais mon sentiment de colère avait pris le dessus sur ma raison, mon sang froid avait pour une fois été mis de côté. Je pouvais néanmoins comprendre sa peur, elle ne me connaissait pas plus que ça, peut-être pensait-elle tomber sur une fille devenue psychopathe depuis que son ex fiancé l’avait plaqué, qui sait ? Et puis dans ce monde, on ne sait jamais sur qui tomber, donc je reviens à dire qu’elle avait raison de prendre peur. Heureusement pour elle, la méchanceté n’était pas dans ma nature, même si je vouais une certaine haine envers Tobbias. Si seulement ça pouvait se transformer en indifférence, car ne dit-on pas que éprouver de la haine pour quelqu’un signifiait qu’on pensait toujours à lui et qu’on avait toujours des sentiments pour cette personne ? Je ne peux réellement expliquer ce que je ressens pour Tobbias, c’était un mélange d’émotions totalement différentes qui avaient plutôt tendance à s’opposer. Haine-amour, envie de le revoir – rancœur, etc.

Puis je vis son visage se décomposer au fur et à mesure que je m’avançais vers elle. Etait-ce à cause de mon ventre plutôt rebondi ? Ou alors parce qu’elle avait pitié de moi, de ce tout ce qui avait pu m’arriver à cause de son cousin. Pour dire vrai, je n’en avais pas la moindre idée. Je me mis un instant à sa place, et je me rendis compte qu’elle n’était pas dans une situation aussi plaisante que je n’aurais pu le croire. Elle devait avoir honte de son cousin, ou alors elle l’aimait tellement qu’elle s’en foutait complètement qui sait. J’essayais d’imaginer Win plaquer sa future femme devant l’hôtel, enceinte qui plus est. Quelle serait ma réaction ? Je pense que j’irai lui foutre quelques baffes pour lui faire retrouver la raison. J’avais beau l’aimer, je n’aurais jamais su ne pas lui en vouloir de faire une telle chose. Enfin je pense, il est vrai que s’il faisait ça parce qu’il s’était rendu compte qu’il ne l’aimait pas, il valait mieux ne pas l’épouser, mais au moins lui donner des réponses à cette pauvre fille.

Je sortis de mes pensées lorsque la cousine de Tobbias confirma mes dire, elle s’appelait bien Kara. Et apparemment, elle se souvenait également de mon prénom. Ou alors elle avait revu Tobbias et il lui parlait tout le temps de moi en lui disant qu’il s’en voulait de ses actes. Non, tu te fais beaucoup trop d’idée ma pauvre Elena. J’esquissai un fin sourire quand je revis sa peur refaire surface sur son visage, étais-je si effrayante que ça ? Finalement, je comprenais mieux Win qui adorait effrayé les gens plus « faible » que lui. Je dois bien admettre qu’un sentiment de force, de supériorité ne fait pas de mal parfois, surtout pour moi qui ai une fâcheuse tendance à me dévaloriser
.

« Comment vas-tu depuis le jour où ton cousin m’a plaquée ? » la questionnais-je amèrement. Je ne voulais pas spécialement réagir de cette façon là, mais ça avait été plus fort que moi. Il fallait que j’arrête d’associer cette pauvre fille à l’homme qui avait brisé mon cœur. Je remarquai que je venais de lui couper la parole, que voulait-elle me dire ? Des nouvelles de Tobbias ? Pff, est-ce que j’avais envie de les entendre ? Pas vraiment. Enfin, ce n’est finalement pas de ça qu’elle allait me parler si ça se trouve. « Désolée… ». Je m’excusais en même temps de mon comportement, de lui avoir couper la parole et surtout de ma question qui aurait pu la refroidir. « Que voulais-tu me dire ? » dis-je finalement en souriant, essayant de la rassurer un peu vu qu’elle avait apparemment peur de moi, de mes réactions.

En attendant sa réponse, je retournai sur la fauteuil pour me réinstaller. De un parce que rester trop longtemps debout me donnait mal aux jambes. De deux, parce que ça faisait un peu con de rester planter en plein milieu de la bibliothèque à parler fort dans cet endroit où le silence devait normalement régner. Je la regardai, attendant qu’elle vienne me rejoindre et qu’elle continue sur sa lancée, que j’avais interrompue un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [Elena] Jeu 9 Sep - 11:00

Je ne pouvais pas dire qu’Elena me faisait vraiment peur, j’avais la quasi certitude qu’elle n’était pas violente physiquement, et je pensais qu’il était de même verbalement… Mais ses paroles me firent mal… « Comment vas-tu depuis le jour ou ton cousin m’a plaquée ? ». Je ne pouvais pas lui en vouloir d’être devenue aussi aigrie, mais n’étant pas bien de mon coté, je décrétais que je n’aimais définitivement pas cette fille… Enfin, je ne me le suis pas dit, c’est plus profond que ça, c’est inconscient ! Oui oui je sais, c’est fou tout ce qu’on peut refouler et mettre sur le dos de notre inconscient ! Je ravalai ma rage, pensant qu’elle devait être bien plus mal que moi et essaya de sourire. Je pense avoir fait une grimace au vu de la tête qu’Elena a fait, mais peut-être était-ce simplement sa tête de… circonstances… Elle enchaina avec un « désolée » qui, mais je n’étais pas le mieux placée pour juger, n’avait l’air qu’à moitié sincère, et finit par me demander ce que je voulais lui dire avant qu’elle ne me coupe… J’allais justement lui parler de Tobbias et de comment je me sentais par rapport à elle.

Comment j’allais ? Quelle question… J’avais plusieurs réponses en tête… Des méchantes, des gentilles, des indifférentes… J’aurai pu lui dire que, hormis le fait que mon très cher cousin [que j’aim(ai ?)e] se soit barré à l’autre bout du pays pour éviter ses problèmes, hormis ma solitude de plus en plus pesantes depuis que mon cousin et ma cousine étaient partit, tout allait parfaitement bien dans le meilleur des mondes…

Pendant que ces pensées traversaient ma tête, je la vis s’éloigner vers « notre » fauteuil. Elle m’avait sourit. Je ne savais pas si c’était un moyen de me montrer qu’elle ne mordait pas et que je n’avais rien à craindre d’elle, ou une manœuvre pour me mettre en confiance pour mieux me détruire… Ou pire, détruire Tobbias… Car oui, pour moi le bonheur de celui que j’aime est plus important que celui que je pouvais hypothétiquement avoir. J’hésitai un moment… J’avais envie de m’enfuir mais en même temps de rester, ma nature me portait à rester, l’écouter, lui proposer mon aide, mais mon coté noir, le coté que je tentai de cacher pour le mieux me poussait à ne rien faire, à être sarcastique… Mais je la suivis et après m’être assis à ses cotés, je la regarda en me demandant ce que j’allais bien pouvoir lui répondre…

Mais, encore une fois, je ravalai mes sarcasmes et optai pour une réponse plus soft, dans laquelle j’exprimais [une partie] de mes sentiments à son égard :


Elena… Je… Si tu savais comme j’ai honte de Tob’, de t’avoir abandonné ainsi, sans aucunes raisons apparentes ! Il y a tellement de choses à dire et puis en même temps rien ! Je suis désolée Elena ! Voila ce que je voulais te dire…

Je ne savais pas quoi dire d’autre sans m’énerver, fondre en larmes ou être méchante, ce qui aurait été mal venu… Je n’étais pas la victime dans cette histoire, dans cette histoire je n’étais même rien… Je n’avais pas à être triste ou en colère pour les raisons pour lesquelles je l’étais en réalité. Et c’était mieux ainsi !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une rencontre inattendue [Elena]

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre inattendue [Elena]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Suffragettes Road :: Le 'A Little Piece Of Heaven'-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit