AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Retour aux sources [Sidney & Lance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Retour aux sources [Sidney & Lance] Sam 25 Juil - 22:34


« Retour aux sources »
Sidney & Lance




    _______________________________________________________________________

    Aujourd'hui était pourtant un jour ordinaire. Sidney c'était reveillé au aurore pour se préparer et filler à son travail qu'elle aimait tant. Mais elle avait laissé, ce matin, laissé un mot à son mari avant de partir.

    Citation :

    Rendez-vous ce soir au Old World; à 19H.
    Une soirée pour se retrouver un peu tout les deux.
    Je t'embrasse.
    Sidney, ta femme pour le meilleur et pour le pire.

    Voilà les quelques phrases qu'elle avait soigneusement plaçées à la place vide à la droite de son mari dans leur lit douillet. En effet, Sid partait bien plus tôt que Lancelot. La femme active qu'elle était, était dans l'obligation de se rendre tôt à la mairie. Son rôle de maire New Heaven l'amenait à un grade qu'elle avait toujours rêvé et qui la comblait énormement. Mais il était vrai qu'elle devait faire quelques concessions sur sa vie de couple. Cependant Lance avait accepté cela dès le début. Il ne lui reprochait que rarement ses horaires à rallonges. Depuis quelques temps Sidney se posait quand même des questions. Les deux amoureux souhaitaient avoir un enfant et elle savait que cela l'handicaperait dans son travail, elle devrait bien plus être chez elle et s'occuper de sa petite (ou grande) famille. Alors elle savait que des choix s'imposeraient, qu'elle devrait faire les bons. Elle devrait sans doute beaucoup plus déléguer son travail, chose qu'elle faisait très rarement. Elle devrait peut être même embaucher un adjoint pour être plus libre... De nombreuses démarches devront être effectuées pour que cela se passe correctement, c'est pourquoi elle reflechissait déjà à tout cela.

    Enfin le bébé n'était pas encore en route, Sidney et Lance essayait depuis plusieurs mois mais sans succès. Le moral du couple commençait d'ailleurs à être en baisse face à cette impossibilité d'avoir un enfant ensemble naturellement. C'était aussi pour cette raison que Sidney, au dela de passer une bonne soirée avec son homme, avait reservé une table dans le prestigieux restaurant qu'est le Old World. C'était un moyen pour eux de retrouver leur complicité legendaire et casser la routine du quotidien qui s'offrait de plus en plus à eux depuis leur mariage.

    Sidney voulait encore séduire et surprendre son mari. Elle était d'ailleurs aller ce midi faire quelques boutiques avec Shannen (sa meilleure amie et secrétaire à la mairie). La belle rousse voulait trouver un robe à la fois et simple et époustouflante pour que Lance reste bouche bée. Elle pouvait être encore très séductrice à 40 ans et voulait le prouver de cette façon. Ainsi elle emmena Shannen dans sa course folle à la séduction. Après nombreux essayages et fous rires les deux amis sortirent d'un des magasins les plus cher de la ville, une robe en poche (ou plutôt emballé dans un sac, mais ça le fait moins). Sid était impatiente d'être le soir même. Elle n'avait pas eu d'appel, ni d'autres nouvelles de Lance, elle esperait vraiment qu'il est vu le mot et qu'il soit au rendez-vous.

    A dix-neuf heures moins cinq, Sidney était devant le restaurant. Sur une des plus belles rues de New Heaven, la maire reçevait les compliments des habitants passant par là. "Madame Ainsworth, vous êtes très en beauté ce soir. Un rendez-vous important pour la mairie?" "Oh, qu'elle plaisir de vous voir ici, Madame Ainsworth, vous faite tant honneur à la ville". Mais Sidney se contentait d'un sourire et d'un timide "Merci". Elle n'avait qu'une idée en tête retrouvé Lance...


    Spoiler:
     


____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️


Dernière édition par Sidney R. Ainsworth le Ven 31 Juil - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Dim 26 Juil - 11:44

    Lancelot Ainsworth ne faisait plus partit du clan des lèves tôt et ce depuis des années, pourquoi ? Parce qu’après avoir élevé seul trois enfants en bas âge dont deux jumeaux diaboliques il avait décidé qu’une fois les dit enfants devenu majeur, il avait bel et bien le droit de se reposer un peu. Oh bien sur il passait encore des nuits blanches à se torturer sur qui souffrait de quoi, qui avait besoin ou non de lui, qui semblait aller mal et autres interrogations qui pouvaient maintenir éveillé un père de famille aussi attentionné que Lance, mais le matin une chose était certaine une bombe aurait pu éclaté sous son lit il n’aurait pas ouvert un œil avant que la stridente sonnerie du réveil n’achève son cycle de sommeil en émettant ce son qui hérissait tout les dormeurs de la planète : le buzz. Lorsque la stridente sonnerie fit voler en éclat la bulle de sommeil qui l’enveloppait il poussa, comme tout les matins depuis près de quarante ans, un grognement de mécontentement avant d’écraser du plat de la main le bouton qui couperait cette affreuse stridulation, à coup sur celui qui avait inventé le réveil était un sadique. Il grommela à nouveau et consentit après un petit juron bien sentit à ouvrir les yeux. Comme tous les matins depuis plus de trois ans la place auprès de lui était vide, mais contrairement à un an plus tôt ce n’était plus une source d’inquiétude, Sid’ et lui cela fonctionnait à nouveau. Il étira son bras en direction de l’oreiller de sa femme et ses doigts heurtèrent un petit bristol en carton, il sourit et ramena la feuille dans son champ de vision. A nouveau son sourire s’accentua, un rendez-vous en tête à tête avec sa femme, que demander de plus pour bien commencer la journée ? Il s’étira faisant doucement circuler le sang le long de ses muscles avant de se tirer du lit, son bras le lançait comme tout les matins mais comme toujours il ignora la douleur et se glissa sous la douche. Il était près de huit heures son premier cours n’avait lieu qu’à dix heures, il avait largement le temps. Cependant il ne s’attarda pas sous la douche, comme chaque matin il prépara le petit déjeuner pour sa tribu : Bert, Law, sa petite fille ainsi que pour la fille au pair qui veillait sur l’enfant de London durant l’absence de ses « grands parents » mais aussi pour Ellie qui ne ferrait surement pas d’apparition avant son départ. Jus d’orange pressé à la main, tartines, pancakes. Une chose était sur, si Lance se ménageait à présent des nuits de sommeil complète il ne rognait pas sur le temps qu’il consacrait à sa petite famille. Il tendit son thermos Starbuck à Bert ainsi qu’une tartine beurré alors qu’elle passait par la porte de derrière pour monter en voiture et se rendre sur le chantier, il versa à son fils un meug de café tout en faisant petit déjeuner la fille de son frère, avant enfin de confier la maison et la petite à la fille au pair afin de pouvoir filer travailler au volant de sa moto.

    La journée fila sans se presser, Lance donnait ses cours comme à son habitude avec punch et brio, tentant d’oublier les problèmes qui emplissaient actuellement son esprit : il avait apprit il y a peu qu’il avait une fille dont il devait assumer la garde une adolescente a problème dont il ne connaissait même pas l’existence, alors qu’il tentait d’avoir un enfant avec la femme qu’il aimait un souci physique semblait se dresser devant eut les forçant à voir un spécialiste de la fertilité, son fils lui semblait bien étrange, sa petite fille réclamait de savoir où était son papa. Difficile d’occulté aussi facilement de tels soucis mais le théâtre avait toujours apaisé son esprit et remit du calme dans son cœur. Lorsqu’il gara sa moto devant l’immense entré du manoir il était serein, il n’avait que deux heures de poses mais cela serait amplement suffisant, la jeune fille au pair Tina lui apprit que la petite avait mangée et jouait dans la salle de jeu, qu’Ellie dormait encore et que son repas l’attendait dans le four. Ils déjeunèrent ensembles parlant de l’Italie, pays d’origine de la jeune femme, mais aussi des projets du couple pour la soirée, Lance lui lançant les numéros du restaurant et aussi celui du gérant, il lui demanda également de l’informer via SMS si sa fille sortait, il embrassa sa petite fille récupéra un smoking dans sa penderie et grimpa dans la BMW pour se rendre de nouveau au Lycée. Son dernier cours prenait fin à 18h30, à 35 il terminait de se déshabiller et enfilait le pantalon de lin noir, la chemise bleu azur et la veste noir assortit. A cinquante cependant il se retrouvait prit dans la circulation de cette fin de journée et pestait contre les imbéciles au volant sachant qu’il serrait en retard. Il détestait se faire attendre, il envisage d’envoyer un message à sa femme sur son PDA mais il doutait que celui-ci soit branché. Lorsqu’enfin il gara la magnifique voiture un coupé Z3 dernier né de BMZ dans l’allée du restaurant il était près de 19h15. Sidney ne l’attendait pas devant le restaurant, mais il s’y attendait, elle avait du aller prendre leur table en l’attendant, il s’annonça au maître d’hôtel qui le conduisit à sa table. Sidney était assise les jambes croisées sous la table, ses cheveux relevés en un chignon sophistiquée dégageant les traits fins de son visage, il en eut le souffle coupé l’espace d’un instant, son cœur accéléra sa course dans sa poitrine lorsqu’il se pencha pour l’embrasser doucement sur la bouche, parce qu’ils étaient dans un restaurant et parce qu’il ne pouvait se laisser aller au désir que la simple vision de sa femme dans cette robe noire lui inspirait.

    « Who… » Murmura t-il doucement à son oreille. « Je vous propose qu’on s’en aille vite d’ici avant que ma femme face son apparition » Plaisanta t-il avec un sourire taquin qui détrompait cette phrase. « Tu es… Wahou… » Il prit place en face d’elle et commanda une bouteille de vin pour deux, une millésime, mais le prix n’avait pas grande importance à ses yeux. « C’est mon anniversaire ? Ton anniversaire ? Notre anniversaire ? » Demanda t-il soudainement en la détaillant des yeux. « Non ca y est je sais, l’un des enfants quitte la maison ? Non ca serait trop simple pas vrai… Umh… Tu as été élue présidente des états unis ? » Il souriait à mesure qu’il proposait ses solutions. « Non va y dit moi, je renonce je ne trouverais pas, qu’ai-je donc fait pour mériter un pareil rendez vous ? » Il plaisantait toujours, mais il était vrai que depuis la fusillade le couple c’était rarement retrouvé seul : Law et Bert de retour, la petite fille de Lance, Ellie… Peu de temps pour eux, beaucoup pour leur grande famille. Et dieu que sa faisait du bien d’être seul avec elle dans un autre contexte que le manoir, la salle d’attente du médecin ou même un gala de charité.

    « Je suis désolé d’être arrivé en retard, mais avec la circulation la fin de mon cours est tombé suffisamment tard pour que j’ai l’immense honneur de côtoyer l’intégralité de tes électeurs sur la route menant au restaurant » Il prit doucement sa main dans la sienne sur la table. « C’est une très jolie idée, merci… » Puis à nouveau taquin il lança. « Et merci de ne pas m'avoir quitté pour le premier beau parleur venut te baratiner durant mon absence.... Mais bon je sais que je suis irremplacable bébé. » Lance se prendrait-il un jour au sérieux ? Probablement lorsqu'il serrait mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Lun 27 Juil - 10:28

    Sidney n'attendit pas l'arrivée de Lance comme elle l'avait esperé pour qu'ils entrent ensemble et main dans la main au Old World. A dix-neuf heures Lancelot n'était pas donc pas là, elle entra seule dans le restaurant. Madame Ainsworth n'eut pas à se présenter. En effet le serveur l'accueillit d'une poignée de main et la plaça immédiatement à une des meilleures tables du restaurant. Sidney sentit des regards se poser sur elle lorsqu'elle passait l'allée pour rejoindre sa table. Les habitants de New Heaven paraissaient toujours surpris de la voir... Sidney ne comprenait pas trop pourquoi, étant elle même habitante de la ville, il était normal qu'elle se balade à New Heaven. En tout cas si elle voulait passer incognito, c'était raté. Heureusement la table qui était destinée à accueillir son mari et elle était plaçée dans un angle de la pièce de telle sorte qu'ils ne soient pas au centre des regards et puissent avoir un peu d'intimité. Le serveur déplaça la chaise de la maire de la ville, Sidney s'y assit donc et le remercia. Elle ajouta, pour le prevenir :

      « Je ne vais pas commander tout de suite, j'attends mon mari, vous pouvez revenir quant il sera là? »

    Le très beau serveur vêtu d'une tenue parfaite acquiesa et s'en alla quelques secondes plus tard. Il était vraiment rare que Lancelot soit en retard. D'ordinaire c'était plutôt elle la reine des retards. Sidney verifia au moins dix fois son PDA pour voir si Lance ne l'avait pas appelé, mais il n'y avait rien de lui. Juste des messages de la mairie et une invitation à un gala le mois prochain. Sid se sentait anxieuse sans trop savoir pourquoi. Peut-être craignait-elle que Lance ne vienne pas. Sa soirée serait alors un fiasco. Mais cette angoisse partit heureusement vers dix-neuf heures quinze, lorsque Lancelot Ainsworth vit son apparation à l'autre bout de la salle et se dirigeait vers elle. Il était habilé d'un pantalon en lin noir, d'une chemise bleu azur et d'une veste assortie. Sidney le trouva parfaitement à son goût et même sexy. Un grand sourire apparu sur son visage peu à peu qu'il s'approchait d'elle. Ils formaient vraiment un couple de quartagenaire moderne et idéal. Ils se regardèrent longuement, tout d'abord dans les yeux avant de se contempler chacun de haut en bas, n'arrivant pas à quitter l'autre des yeux. La fusion était bien là et la robe que Sid venait d'acheter paraissait faire son effet auprès de son mari. Après un doux baiser très en retenu, Lance fit part à Sidney de sa bonne surprise. Des "Who" et "Wahou" apparaissait dans ses phrases. Elle pouvait être contente d'elle. Comme à son habitude Lance usait quant à lui de l'humour. Mais dès lors Sid était rassurée, ils allaient passer une bonne soirée. Son mari semblait en grande forme ce soir. Entrant dans son jeu Sidney n'hésita pas à lui répondre.

      « Je vous propose qu’on s’en aille vite d’ici avant que ma femme face son apparition »
      « Oh, vous êtes marié? Mais qui est celle qui à cette chance inouïe alors? Elle ose vous lacher seul dans les rues et restaurant de New Heaven? »

    Lance ne la quittait pas des yeux et la complimenta, ella laissa échapper un petit "Merci..." à celui qu'elle aimait. Ce regard qu'il lui lançait, elle ne pouvait l'oublier. Il était tellement charmant, Sidney rajouta donc :

      « Tu sais bien que l'on est le plus beau couple de la ville de toute façon... »
      « Cher Lancelot, vous êtes vraiment très charmant ce soir... »

    Lance quant à lui faisait mine de chercher ce qu'il pouvait y avoir de spécial ce soir.

      « C’est mon anniversaire ? Ton anniversaire ? Notre anniversaire ? »
      « Non ca y est je sais, l’un des enfants quitte la maison ? Non ca serait trop simple pas vrai… Umh… Tu as été élue présidente des états unis ? »
      « Non va y dit moi, je renonce je ne trouverais pas, qu’ai-je donc fait pour mériter un pareil rendez vous ? »

      « Ah si seulement » retroqua-t-elle en riant.

    Il avait vraiment le don de la faire se sentir bien. Lancelot s'excusa finalement pour son retard que Sidney avait déjà oublié... Elle ne pouvait de toute façon pas lui en vouloir.

      « Le principal est que tu sois là. Et puis pour une fois que c'est moi qui t'attend, ça me fait les pieds... »

    Main dans la main désormais, Sid en profita pour la lui serrer fortement. Cela lui faisait vraiment du bien au moral d'être si proche de Lancelot. De tels moments lui manquait au quotidien.

      « Je suis vraiment heureuse de passer un moment en tête à tête avec toi... Comme au bon vieux temps »

    Lance était une personne qui semblait au premier abbord ne s'inquieter de rien à force d'user de l'auto dérision et de tout relativiser par l'humour. Cependant il cachait ses peurs sous cette façon de ne jamais se prendre au serieux. Il demanda ainsi à Sidney si elle n'avait pas été draguer en son absence, ce à quoi elle répondit à son tour avec dérision.

      « Et merci de ne pas m'avoir quitté pour le premier beau parleur venut te baratiner durant mon absence.... Mais bon je sais que je suis irremplacable bébé. »
      « Oh tu sais je ne suis plus celle que l'on drague. La quarantaine passée et je ne vois désormais plus de beau brun badiner devant moi. »


____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️


Dernière édition par Sidney R. Ainsworth le Ven 31 Juil - 22:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Mar 28 Juil - 0:45


    Foutu embouteillage, autant Lance était un homme patient lorsqu’il s’agissait d’élever des enfants de les laisser faire leurs propres erreurs ou encore simplement pour attendre la naissance d’un de ses enfants, autant pour tout le reste sa patience était vite mit à l’épreuve. Les bouchons, embouteillages, appelés ça comme vous voulez, mais qui diable avait pensé ainsi le dessin de la rue principale de la petite ville de New Heaven ? Le Chapelier fou d’Alice au Pays des Merveilles ? Il tapotait a un rythme frénétique son volant en cherchant constamment des yeux sa montre, surveillant le lent ballet des aiguilles de sa Rolex. Il ne serait jamais à l’heure et cela l’agaçait, la ponctualité était une chose à laquelle, en fils de Bourgeois, il tenait particulièrement. C’était Sydney la tête en l’air toujours débordé et en retard dans leur couple, Lance l’attendait toujours quelques minutes en patientant devant un verre de bordeaux ou de bourbon au bar du restaurant, cette habitude était devenue un sujet de plaisanterie entre les deux amoureux, mais aujourd’hui quelque chose lui disait qu’il serait le seul à ne pas être à l’heure. Lorsqu’enfin le trafic se fluidifia dix neuf heures était passé depuis plus de dix minutes. Il confia sa voiture et ses clés au voiturier, arrangea sa chemise de façon plus correct et se dirigea de sa foulée conquérante jusqu’au restaurant. Il précisa au maitre d’hôtel que la réservation avait du se faire au nom du Maire, ancien Eberhardt ou nouveau Ainsworth. Lancelot avait beau être une « célébrité » locale et un membre apprécié et reconnu de la communauté, il avait encore la chance de passer au travers de la foule sans se faire remarquer lorsqu’il quittait le manoir, Sydney n’avait pas cette chance, et ce soir tous les regards semblaient braqués sur elle. Mais peut être était ce du a autre chose qu’a sa « célébrité » en tant que Maire, car ce soir, cette femme, sa femme était plus belle que jamais, elle avait sortie le grand jeu, longue robe noire, coiffure et maquillage sophistiqués mais discret, elle était belle à se damner, et il n’était pas le seul homme à le remarqué.

    Lorsqu’il nota la présence du PDA dépassant du sac à main de sa femme il pensa qu’il aurait du lui envoyé un message, qu’elle ne s’inquiète pas de son retard, mais inconsciemment il avait pensé qu’elle ne s’inquièterait pas pour un si court retard il s’était trompé bien sur, mais avec le temps il avait tendance à pensé qu’il était le seul à vivre avec le souvenir vivace de ce qui s’était passé le jour de leur mariage. Lance était ainsi, il avait aidé ceux qu’il aimait à remonté doucement mais surement la pente savonneuse sur laquelle ils avaient tous glissés le jour de la mort de leur proche, mais lui, lui était resté au fond du gouffre, jamais il n’était remonté, mais il faisait comme si, et Lance était doué pour une chose, trompé son monde, l’avantage de vingt ans de métier, être comédien avait parfois ses avantages. Il faisait croire à son petit monde ce qu’il désirait, tous était dupe, même sa femme, au bien sur elle avait noté certains signes qu’il ne pouvait cacher, la tristesse de son regard lorsqu’il réfléchissait, ses rêves agités la nuit, ses séances chez le psy… Oui tout n’allait pas dans le bon sens dans la vie de Lance, mais l’arrivée de sa fille illégitime, Ellie dans leur vie semblait apporter une réponse à tous ses signes. Et il était vrai que la plus part de ses rêves concernait l’adolescente ingérable qui venait d’emménager chez eux, sa fille qui le traitait avec dégoût et froideur. Mais ce soir là Lance avait décidé d’arrêter de penser et de savourer cette soirée en compagnie de sa sublime femme. Le couple avait subit trop de drames ses derniers temps, et une épée de Damoclès semblait encore plané au dessus d’eux : les échecs répétés dans leur tentative d’avoir un enfant, l’arrivée de Ellie…Mais ce soir n’était qu’a eux. Et Lance était bien décidé a passé un agréable moment en compagnie de l’être aimer. Et autant dire qu’il était en grande forme ce soir, charmeur, taquin et tendre, une recette explosive comme toujours.

    « Oui c’est une honte, elle ne doit pas se rendre compte de mon potentiel… Mais vous semblez être consciente de ce fait vous… »

    Elle était parfaite, aussi avait-il du mal à la quitté des yeux, il y avait si longtemps que le couple n’était pas sortit seul à seul pour un dîner en tête à tête, oh bien sur il y avait les galas, les bals, les cocktails auxquels les obligations de Sydney les obligeaient à se rendre, mais cela faisait plus d’un an que le couple ne s’était pas ménagé une sortie en solitaire. Ce qu’il aimait chez sa femme ? Sa répartie et son sourire, leurs joutes verbale étaient toujours amusante et ils se chamaillaient encore parfois comme des enfants de 10 ans, Lance ne se prenait pas au sérieux, c’était ce qui faisait de lui un professeur aimé et respecté à l’académie, il avait réussit jeune en puisant dans son vécut pour faire vivre ses personnes sur scène puis il avait assumé l’éducation de trois enfants en conciliant le tout avec ses obligations professionnelles, et enfin lorsqu’il avait sentit qu’il était temps il avait quitté les planches pour enseigné, laissant à d’autre sa place au soleil.

    « Appel Moi charmant…. Prince Charmant » Parodia t-il Shrek accompagnant sa réplique d’un de ses sourires ravageur qu’il n’adressait plus qu’à elle. « Le plus beau couple de la ville… Umh… C’est a médité tu sais depuis que la relation entre Graham Perkins et Candace à été révélé au grand jour, je me demande si on ne nous a pas volé la vedette, mais il ne tient qu’a nous de renverser la vapeur » Plaisanta t-il à nouveau en s’asseyant face à elle, commandant à boire un grand cru.

    Taquin ? Oui, il l’était ce soir, mais il l’avait toujours été, tantôt il pouvait être très sérieux, charmant, séducteur, tantôt il donnait l’impression d’avoir avalé un clown, une chose était certaine, qu’importe le rôle qu’il se donnait, Lance n’avait pas d’égal pour détendre l’atmosphère. Sydney le fit rire lorsqu’ele soupira un si seulement en riant lorsqu’il évoqua l’idée que peut être ce diner célébrait le fait qu’elle ait été appelé à la présidence, lui aussi sourit un peu plus et embrassa le dos de la main de sa compagne. Contrairement à la plus part des gens Lance ne jalousait pas la réussite de sa femme, ni ne supportait pas l’idée qu’elle gagnât plus d’argent que lui, il n’était pas un de ses hommes qui pensaient que la femme devait être inférieur à l’homme, non, il avait élevé seul trois enfants, l’argent avait toujours été une de ses inquiétudes, alors il se contentait de ce qu’il gagnait avec ses cachets pour assurer l’avenir de ses petits bouts, aussi le fait que Sydney rapportât plus d’argent au foyer qu’elle ne le gênait pas, il avait connu la galère alors bon, ca n’avait que peu d’importance pour lui.

    « Moi je les aime tes pieds, pas besoin de les refaire… » Ok celle là elle était bof, mais bon c’était de la faute de Sydney avec pareil robe elle manquait presque de le faire devenir fou, et puis le ridicule ne tue pas vraiment. Elle pressa doucement sa femme et Lance répondit par un nouveau baiser sur sa paume, une telle complicité lui avait manqué, ses derniers temps l’arrivé d’Ellie les avait plus rapproché que séparé, surtout depuis que l’adolescente avait apprit que le couple cherchait à avoir un enfant, depuis les vacheries pleuvaient sous le toit des Ainsworth.

    « Vieux ? Moi ? Toi ? » Il lui adressa un sourire lumineux. « Nous sommes la preuve que la quarantaine n’est pas une fin mais une renaissance… Tu m’avais manqué Syd’… Nous aurions du faire cela depuis longtemps »

    il l’avait taquiné sur le fait qu’elle ne soit pas partit avec le premier beau gosse sure de lui venu l’importuné en la draguant outrageusement, cette peur de l’abandon masqué son une remarque dérisoire, Lance savait que Sydney la connaissait, ils en avaient discutés lors de leur fameuses dispute un an plus tôt, dispute qui avait marqué la réconciliation du couple fard de New Heaven.

    « Tant mieux pour moi alors…. Si je suis le seul a avoir le privilège de pouvoir badiner avec toi… » Il lâcha sa main quelques secondes pour lui servir un verre de vin, un chardonnay avant de reprendre sa main avec une douceur infinie, Lance noya son regard dans celui de sa femme et soudainement il laissa tombé, faisant volé en éclat la légèreté du moment. « Je suis désolé Sydney… Pour tout ce qui s’est passé ses derniers temps, je… Je sais qu’Ellie ne surgit pas au bon moment pour nous… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Ven 31 Juil - 20:38


    La conversation et les retrouvailles entre Sidney et Lance se continuaient agréablement et dans une très bonne ambiance.

      « Oui c’est une honte, elle ne doit pas se rendre compte de mon potentiel… Mais vous semblez être consciente de ce fait vous… »
      « Oh oui, j'en suis profondement consciente. J'irais même jusqu'à dire que vous êtes l'homme le plus séduisant de New Heaven. A vrai dire je ne vois que vous et que par vous... »

    Que cela faisait du bien de jouer, de rigoler, de se retrouver; voilà ce que pensait Sidney. Elle revait de ce moment depuis le début de sa journée. En effet sa journée de travail n'avait, en plus, pas été des plus passionnante. Elle était arrivée tôt et avait remis à jour tous les papiers, courriers, et autorisations qu'elle devait signer. Puis avait assisté à une réunion avec les propriétaires d'hôtel à New Heaven. Le tourisme et les moyens pour attirer la population américaine et même mondiale à New Heaven était un sujet délicat. Mais c'était surtout un projet à établir, non un sujet à débattre comme cela avait eu lieu ce mation entre les différents propriétaires qui n'avaient pas tous les mêmes avis. Aucuns des hôtels ne réussisaient à s'entendre. Difficiel alors de mettre en place quelque chose de concrêt. L'après midi quant à elle n'avait pas été meilleure puisque consistant à animer la réunion mensuelle regroupant tout le personnel de la mairie. Elle se devait de faire un point pour voir les problèmes auquels se heurtaient le personnel et les résoudre. L'accueil du public par exemple était sujet de discorde. L'attente, voilà ce qui posait problème aux habitants.

    Comme si Sid n'avait pas assez à faire des problèmes chez elle, elle devait aussi résoudre ceux de la mairie et des autres. Enfin pour un instant en tout cas, elle laissa les soucis de côté pour profiter de toute la joie que lui apportait ce dîner avec Lance. Ce dernier venait de lui dire qu'il voulait se faire surnommer 'Prince Charmant'. Sidney ne lui dirait pas mais au fond d'elle même, elle savait qu'il était le sien...


      « Nan mais, je devrais arrêter de te complimenter, Monsieur Ainsworth prend la grosse tête ou je rêve? »
      « Il est où ton cheval 'Prince Charmant'? »
      lui dit-elle quand même.

    Le sourire de Lance était équivoque et cela rendait très contente Sidney. Elle était folle de lui, folle amoureuse de son sourire, de cet humour, de cette gentilesse, de cette intelligence etc... Ensemble ils formaient presque le couple parfait. C'était en tout cas l'avis de Sidney. Le fait que Lance dise qu'ils étaient dépassé avec Graham et Candace, n'était pas de son goût et elle lui fit comprendre, tout en riant.

      « Le plus beau couple de la ville… Umh… C’est a médité tu sais depuis que la relation entre Graham Perkins et Candace à été révélé au grand jour, je me demande si on ne nous a pas volé la vedette, mais il ne tient qu’a nous de renverser la vapeur »
      « Oh, arrête ! Ingham/Perkins ne nous arrive pas à la cheville! »

    Graham Perkins et Candace Ingham formaient un couple, un peu hors du commun à New Heaven. Il s'agissait d'une quartagenaire qui sortait avec un jeune homme de la vingtaine. Il y avait de quoi choqué bon nombre d'habitants et les rumeurs allaient bon train sur eux. Cependant ils paraissaient heureux. Et la ville avait pu voir il y a peu que le ventre de Candace commençait à s'arrondir. Elle ne pût s'empecher d'ajouter :

      « Il y a juste le fait que Candace elle réussit à être enceinte... »

    La bouteille de vin que Lance venait de commander était arrivée sur la table. Le serveur s'appliqua pour servir les deux amoureux. Un silence s'établit alors entre eux. Rien de pesant puisqu'ils continuaient de se regarder dans les yeux. Sidney croyait y voir du bonheur et de la tristesse. Tant de sentiments semblaient mélanger dans la vie des deux amants. Une fois les verres remplis. Sidney prit le sien en main et sourit à Lance avant d'en profiter pour boire une gorgée.

      « Très bon choix ! Tu connais mes goûts tout de même...»

    Sid sentit les lèvres de Lance se poser sur sa paume de main. Elle sourit encore, frisonna presque. Elle mourrait d'envie de l'embrasser avec passion, mais ils étaient tout de même dans un restaurant classieux. Il y avait une ligne de conduite à avoir. Sidney et Lance n'étaient en plus pas n'importe qui et connus à New Heaven. Ils ne pouvaient se permettre certains laisser-aller amoureux en public. Elle se contenta de le dévorer du regard. A cette instant les retrouvailles étaient intenses, comme au premier rendez-vous entre les deux amants.

      « Nous sommes la preuve que la quarantaine n’est pas une fin mais une renaissance… Tu m’avais manqué Syd’… Nous aurions du faire cela depuis
      longtemps »

      « Toi aussi Lancelot, tu m'avais tant manqué... »
      « Un rendez-vous de la sorte devrait être obligatoire chaque semaine. »

    Une soirée entière rien que tout les deux, c'était cela la motivation de Sidney quand elle avait reservé hier une table au 'Old World'. Et en effet elle aimerait que cela est lieu bien plus souvent. Tant de choses c'était passé depuis leur mariage qu'ils avaient quasiment oublié ces moments de couple et de bonheur en duo en dehors de la chambre conjugale. Ils avaient du temps à rattraper... Les enfants de Lance avaient fait réapparition au manoir. Il y avait donc Liberty, Lawrence, et la petite de London. Les Ainsworth étaient deja une grande famille dans laquelle Sidney avait dû se faire une place. Mais voilà, une nouvelle avait encore fait apparition : Lance avait une autre fille, Ellie. Un prénom qui était si jolie mais rien en commun avec le caractère de l'adolescente. Sid et Lance faisaient pourtant de leur mieux pour qu'elle s'adapte et essayaient d'être agréable avec elle. Mais Ellie quant à elle avait tout d'une rebelle. Le manoir n'était rien d'autre qu'un hôtel restaurant pour elle. Et tout remerciement semblait lui écorcher la bouche. Sid par le seul fait qu'elle soit mariée à Lance n'était pas appreciée d'Ellie. Elle avait alors instauré la règle du strict minimum. Se contentant d'être aimable ou de l'ignoré. Sidney n'allait pas changer sa vie pour elle et surtout elle en avait déjà assez bavé ses derniers mois pour ne pas se prendre la tête avec cette arrivée de plus à la maison. Tous les enfants de Lancelot semblaient apprecier Sidney. Ellie était l'éxeption. Mais aimait-elle au moins quelqu'un dans cette ville? Ellie aurait vraiment pu être la goutte d'eau faisant déborder le vasse. Mais les discussions et le fait d'avoir vécu pire permettait à elle et Lance de relativiser. Encore aujourd'hui ce dîner était un moyen de relativiser, se dire que malgré l'enchainement de tous ces évènements plutôt dramatiques, il y avait encore de l'espoir et des choses qui allaient bien. Leur couple en était un bon exemple, puisqu'ils résistaient ensemble face à tout cela.

      « Je suis désolé Sydney… Pour tout ce qui s’est passé ses derniers temps, je… Je sais qu’Ellie ne surgit pas au bon moment pour nous… »
      « Rien ne surgit jamais au bon moment tu sais... C'est difficile pour moi, mais je suis bien consciente que ça l'est aussi pour toi... Ne t'excuses pas pour rien Lance, puisque tu sais déjà que je t'ai pardonné...»
      « Je te pardonnerais tout... Enfin presque tout... » dit-elle d'un sourire espiègle.
      « On a déjà vécu tant ensemble, je peux te dire que c'est une épreuve que l'on surmontera si l'on est solidaire et unis tout les deux.»

    Sidney se rendit de la tournure un peu triste et pas vraiment marrante que prenait le repas. Le but était de passer une bonne soirée, pas d'entrée dans des sujets qui concernaient forcement la famille, ou le bébé qu'il n'arrivait pas à avoir. Ils n'allaient pas pleurer ce soir... Sid après un court silence lui demanda :

      « Et comment s'est passé ta journée? »
      « Quels malheurs t'ont encore fait tes élèves? »

    En tant que professeur de théâtre au 'College' de New Heaven, Lance avait bien souvent des histoires croustillantes à lui raconter. Sidney appreciait énormement ces moments de partage où Lance lui faisait part de ses sentiments en ce qui concerne son métier. Il y avait là aussi des jours heureux et d'autres plus difficiles. Et ce contact, ce besoin qu'avait Sidney de connaître l'était d'esprit de son compagnon était dû au fait qu'elle tenait à lui. Elle n'était pas totalement dupe de Lance le comédien. Il savait faire comme si de rien n'était, faire croire que tout allait bien alors que son moral était à zéro. Mais chaque jour Sidney essayait de perçer cette carapace...


____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Mer 5 Aoû - 8:24

    Lance était un homme spontané, étrange me direz vous pour un acteur. Oui parce qu’il est bien connu que sur scène tout est programmé, planifié, organisé à la seconde même où les « personnages » posent leurs pieds sur les planches. Pourtant Lance Ainsworth était l’un de ses hommes qui savait une fois la scène quitté ne pas se conformer aux codes stricts du théâtre dans sa vie privée. Aussi la conversation des « retrouvailles » du couple était-elle aussi spontanée, vivace, en elle Lance avait trouvé la partenaire idéale pour vivre cette vie privée. Elle était belle, intelligente, drôle, elle était brillante, savait trouver la bonne réponse, elle savait partir avec lui dans un « délire verbal ». Ils s’accordaient à merveille, et dire qu’il avait fallut plus de quarante ans avant que ses deux là se trouvent enfin. Quarante ans et quatre enfants pour Lance. Quarante ans et une carrière pour Sidney. Tant d’éléments qui les avaient poussés à se rencontrer ce soir là à ce « gala » donné par le lycée privée de Lancelot.

    « Et cela est réciproque charmante amie… Puisque… Ô miracle j’ai la chance d’avoir glissé une alliance à votre doigt » Ajouta t-il en prenant se ton rechercher de soupirant du moyen âge, un ton qu’il avait du prendre pour Roméo & Juliette à Londres des années auparavant.

    Ils étaient détendus, de charmante humeur l’un comme l’autre, le couple « glam & rock » de New Heaven semblait se reformer aux yeux de tous ce soir, faisant ainsi taire les mauvaises langues déblatérant à leur sujet. Pourquoi « Glam & Rock » ? Le glamour il suffisait de les regarder pour qu’il saute aux yeux, beau, grands, minces, charismatique, tenue impeccable, sourire Colgate, amoureux discret mais dont l’alchimie n’échappait à personne. Ajouté à cela qu’il était professeur estimé et connu dans sa branche et qu’elle briguait plus haut que la Mairie d’une charmante petite ville, ils alliaient à la perfection : talent, rêve, beauté, sexy et pouvoir. Pour le côté Rock c’était plutôt vers leur passé qu’il était nécessaire de se tourner, Lancelot et Sidney étaient connus en ville pour leur très nombreuses aventures, leur incapacité à s’entendre sur le long terme avec un ou une prétendant, mais aussi pour leurs caractères bien trempés… Alors quand ses deux là c’était mit ensemble tous s’étaient attendus à ce que cela fasse des étincelles, et il y en avait eut, mais des étincelles de bonheur, de bien être non pas de disputes, de cris et de larmes…

    Pourtant des cris, des larmes, des disputes ils avaient finit par les connaître il avait fallut du temps trois ans en fait, quatre si on comptait l’année de leur mariage. Mais petit à petit ils avaient finis par retrouver leur calme, à mettre les choses à plat, à parler. Bien sur tout n’était pas terminé, il y avait encore ce problème pour concevoir un enfant qui assombrissait l’avenir, le fait aussi que Lance cache sa douleur à l’épaule et sa douleur psychologique toujours vivace.

    « La grosse tête moi ? Mais tu rêves, je suis tout simplement réaliste… Ma monture ? Je l’ai toujours sur moi mais si tu veux que je te la dévoile maintenant on risque de se faire arrêter pour attentat à la pudeur… Poupée » Lance Ainsworth reconvertit dans le comique ? On le dirait bien. C’était flippant, mais c’était Lance, pervers à des endroits, des moments qui disons le clairement étaient … Inappropriés.

    Il était équivoque tout comme son sourire un brin malicieux, un brin charmeur. C’était bon d’être là avec elle, ici, au calme loin de l’agitation de leur vie, de leur famille, de leur problème, c’était bon de la voir sourire comme une adolescente heureuse de son coup, attendrissant de voir son petit nez en trompette se retrousser lorsqu’elle riait doucement. Il l’aimait, c’était évident aux yeux qu’il posait sur elle, il la regardait comme toute femme aimerait qu’un homme la regarde, comme si elle était la seule personne au monde qu’il voyait, il était tout à elle. Parfois l’immensité de l’amour qu’il éprouvait pour elle lui faisait peur. Que n’aurait-il pas fait pour elle ? Quelles limites avait-il lorsqu’il s’agissait de sa famille ou de sa femme ?

    « Ce n’est pas ce qui se dit en ville…Nous sommes le passé parait-il… Il faudrait prouver à nos détracteurs qu’ils ont tords tu ne penses pas ? » Demanda t-il en caressant sensuellement le bout de ses doigts de ses lèvres.

    Si lance avait apprit une chose en fréquentant Sidney trois ans durant avant de la demander en mariage c’était bel et bien à savoir attisé le désir, la passion chez sa partenaire dans un lieu public sans que quiconque, enfin sans qu’un œil extérieur ne se rende compte de quoi que se soit. Il avait l’air de lui embrassé simplement la main alors que de son souffle il caressait sa peau comme il ne pouvait le faire ici.

    « Tu as raison ils ne nous arrivent pas a la cheville…. Pour ce qui est de la grossesse tu sais ce qu’on dit c’est en s’entrainant qu’on arrive a ce que l’on veut. »

    Le serveur les interrompit, déposant la bouteille de vin que Lance avait commandé l’instant d’avant, il leur servit deux verres pendant qu’ils se noyaient dans les yeux l’un de l’autre servit par cette interruption momentanée de leur discussion hautement philosophique (^^). Lorsque Sidney goûta le vin sa remarque le fit sourire, il prit cependant une gorgée de son propre verre, bah oui le vin il fallait tout de même le goûter (^^), avant de lui répondre.

    « Il vaudrait mieux, mince en quatre ans si je ne connaissais pas tes goûts en matière de vins après avoir fréquenté en ta compagnie tous les galas possibles et imaginable ce serait un comble non ? Mais tu as raison à force de sortir en société et pas en tête à tête je risquerais à la longue d’oublier tes goûts. Je propose donc d’adopter la dite mesure, une sortie obligatoire chaque mois… J’aurais bien dit toutes les semaines mais Madame à ses obligations et moi et bien… Je glande alors c’est dur de s’aménager du temps » Plaisanta t-il encore en lui embrassant la main chastement cette fois.

    C’était la première fois depuis bien longtemps qu’ils étaient aussi détendus, qu’ils semblaient si proches, si soudés, si amoureux aussi. Déjà dans le restaurant on chuchotait, ainsi le couple n’allait pas se séparer, pourquoi alors avait-il été vu en train d’entrer dans l’un des immeubles qui abritaient un cabinet d’avocat réputé en ville ? Mais était-ce vraiment un avocat qu’ils étaient venus voir, qui avait-il dans ce bâtiment ? Une clinique de fertilité, une agence de communication, un journal… Le maire comptait-elle faire de l’ombre à Finn Perkins en se lançant à son tour dans la campagne sénatoriale ? Tant de choses s’étaient passés depuis le mariage du couple, on les avaient rarement vus ensemble autre part qu’au Gala, soirée de bienfaisance, soirée à la marie, au Lycée à telle point qu’en ville cela jasait. Ajouté à cela que Lancelot rendait régulièrement visite à Candace Inghams… Et puis il y avait eut Ellie. Alors en ville ils étaient à nouveaux le sujet de tous les ragots et cela ne s’arrêterait pas, ils le savaient. Cependant ce n’était pas pour faire taire les rumeurs qu’ils apparaissaient en public ce soir là mais bel et bien parce qu’ils avaient besoin l’un comme l’autre de se retrouvé, de sortir en duo comment avant leur mariage, d’être un couple normal. Être loin de la maison, oublier leur problèmes l’espace d’une soirée. D’oublier le stress de la tombée prochaine de leurs résultats de « test de fertilité ». Sidney comme à son habitude avait eut une excellente idée. Les tensions entre le couple n’étaient pas palpables mais pour l’un comme pour l’autre l’attitude de la belle Ellie était difficile à vivre, qu’elle soit en colère contre son père passe encore, mais Sidney n’était en rien responsable, surtout pas après ce qu’elle avait du supporté depuis la mort de London. Ce soir aurait du être la soirée idéale pour que le couple renoue avec cette intimité qui était leur depuis des années, mais avant toute chose Lance se devait de s’excuser pour tout ce qui s’était produit ses derniers temps, quand l’assistante sociale l’avait contactée peu après l’arrivée d’Ellie il avait prit seul les décisions concernant cette fille qu’il venait de découvrir, il l’avait accueillit chez eux sans véritablement consulté Sidney mais que pouvait-il faire ? Renvoyer sa fille en foyer ? Si Lance Ainsworth avait été un brin égoïste c’était ce qu’il aurait fait, mais voila il était quelqu’un de doux, de serviable, de « trop bon trop con » comme on le dit si bien. En acceptant Ellie chez eux il avait introduit le loup dans la bergerie. Et sa femme souffrait de l’attitude de sa belle fille nouvellement découverte. Elle avait accueillit une étrangère sous son toit et qui plus est la fille revenu d’un passé lointain de Lance, il y avait de quoi tenir rigueur à un homme. Mais Sidney était la femme idéale, déjà elle lui avait pardonné.

    « Il y a des matins en me levant où je me dis que rien de pire ne peux nous arriver, que nous avons déjà tout surmonté, que le destin ne s’acharne pas… Mais Ellie a tant de colère en elle, tant de rancœur… Je me demande si un jour seulement elle nous parlera, me donnera la chance de lui expliquer…. Cette situation me pèse Sidney c’est certain, mais je te l’ai imposée. »

    Sidney voyant que son mari semblait soudainement en proie à un malaise changea habillement de conversation en téléguidant son mari sur un sujet qui à coup sur le mettrait en verve : ses élèves. Lance était professeur de théâtre au Ledford High School, et comme tous les professeurs dans la fleur de l’âge, charismatique, charmeur et drôle il était la coqueluche de l’établissement

    « Rien de bien palpitant, Joey Anthony s’est amusé à vouloir regarder sous la jupe de Marlène Casablanca lors de la répétition de Grease, résultat le pauvre Joey à le nez cassé, Marlène a été déchu du rôle de Sandy pour celui de Rose… Un vrai mélodrame, je dois réaudtionner tout ce beau monde demain… Drame au théâtre de New Heaven, un professeur de théâtre au bord du suicide artistique… »

    Soudainement prit d’une impulsion il relâcha sa main et se leva, il s’absenta peu de temps quelques minutes seulement allant parlé avec le chef qu’il fit demandé aux portes de la cuisine, quelques billets changèrent de main et on l’assura que tout serait déposer dans sa voiture.

    « Dit moi Sandy ca te tente un petit tour sur notre plage à nous, le lac ? » Proposa t-il lorsqu’il revint vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Lun 10 Aoû - 6:16


    Lancelot faisait un bel acteur de théâtre, même en couple, même à la maison, il ne pouvait cessé totalement de jouer. Rien qu'au ton qu'il prennait pour parler (ou plutôt s'amuser) avec Sidney, on voyait déjà que le comédien faisait des siennes. Lance avait joué à Londres, pour les besoins d'une pièce, il avait joué Roméo, le héros de Shakespeare... Et voilà qu'il lui resortait là au milieu du restaurant une tirade à la 'Roméo et Juliette', l'air et le ton qu'il employait fit rire encore une fois Sid. L'humour était une chose qui avait marché dès le début avec Sidney. Elle se souvenait encore de leur première rencontre au gala du lycée privé de New Heaven où Lance enseignait l'art dramatique. Une rencontre qui avait été à la fois brève, franche et sereine. Elle se souvenait de leurs paroles:

      « Enchantée, Sidney Eberhardt… » Sidney s'était présenté alors qu'elle venait de faire son discours, il savait très bien qui elle était... Mais cela lui permettait une poignée de main avec le charmant Lance.
      « C’est moi qui me voit enchanté… Lancelot Ainsworth, professeur d‘art dramatique »
      « Ainsworth ? Oui… J’ai entendu parler de votre famille, un de mes adjoins souhaitait d’ailleurs que je vous rencontre pour parler d’une éventuelle donation de votre famille pour l’école élémentaire de la ville. »
      « Ce sera avec plaisir que j’accepterais de vous revoir, vous n’avez pas besoin de prétexte Madame Eberhardt. » Et voilà, Lance essayait encore de la taquiner, cela avait commencé dès la première rencontre.
      « Mademoiselle Eberhardt. » Reprit-elle.
      « Bien. » Il ne dit que cela, mais son sourire le trahissait déjà. Il pensa immédiatement qu' il n’allait pas passer la nuit seul. Et son hypothèse se confirma plus tard.
      « Si jamais vous auriez envie de venir boire un verre chez moi après la fin du gala, attendez moi juste devant… » Et voilà, comment une nuit d'amour s'était aujourd'hui transformé en une histoire d'amour...

    C'était avec plaisir que les deux amoureux se rappelaient ce moment et ceux qui suivirent. Dès le début l'alchimie était là entre eux. Rien ni personne ne pouvait comprendre à quel point ils étaient en osmose. A vrai dire, cela les dépassait même eux... Lance à l'époque paraissait bien plus sur en leur relation que Sidney. Aujourd'hui cela avait bien changé, car Sidney ne doutait plus une seconde de leur idylle, Lance et elle c'était une évidence. Alors qu'avant elle pensait pour elle, aujourd'hui elle ne pouvait s'imaginer penser autrement que pour deux. Toujours elle se demandait si Lancelot voudrait aller ici où là, quand elle s'achetait un vetement elle se demandait s'il allait plaire à son mari. C'était ainsi que pour la seconde fois Sidney avait décidé de se marier. Mais cette fois là les conditions étaient bien meilleures, l'amour était là... Et pour longtemps... Malheureusement c'est là que le destin avait décidé autrement... Enfin la blessure était toujours là mais petit à petit ils relevaient la tête, ensemble. Sidney ne regrettait aujourd'hui rien, elle culpabilisait bien sur encore quelque fois, mais elle n'aurait aimé pour rien au monde retourner à sa vie d'avant. Pour rien au monde, elle aurait aimé de nouveau se retrouver libre et célibataire enchainant les conquêtes sans lendemain. Sa rencontre avec Lance n'était pas du hasar pour elle, mais un signe. Ces deux partenaires si particuliers et semblables à la fois avaient su s'aprivoiser et se comprendre. Et pour se comprendre, aujourd'hui ils se comprenaient à merveille. Il suffisait de les voir, là, ensemble, au restaurant pour voir le remarquer. Leur façon de se regarder, de se parler, de jouer ensemble, signifiait tout leur amour l'un pour l'autre. Si leur histoire avait commencé par quelque chose de sexuel, elle était devenue très rapidement bien plus que cela. Comme à son habitude Lance, usa de l'humour, faisant de l'humour tout ce qui aurait pu sembler lourd, et de mauvais goût. Mais entre eux, c'était juste marrant, oui Sidney avec lui pouvait rire de tout et même de choses bien moins intelligentes qu'eux ne l'étaient.

      « La grosse tête moi ? Mais tu rêves, je suis tout simplement réaliste… Ma monture ? Je l’ai toujours sur moi mais si tu veux que je te la dévoile maintenant on risque de se faire arrêter pour attentat à la pudeur… Poupée »
      Sidney grimaca, une jolie grimace comme elle savait les faire, avant de lui tirer la langue et de lui dire. « Mec, si tu es un homme, dévoile ta monture ! »

    Bien sur ce n'était qu'un provocation, elle aurait été bien bête s'il l'avait vraiment fait. Ils avaient une image à tenir, mais c'est vrai que Sidney aimait jouer à cap ou pas cap avec Lance. Depuis toujours ils avaient l'art des défi. Leur relation aurait d'ailleurs pu être semblable à un défi au début.... et même maintenant... Il n'y avait pas à dire Lancelot savait exactement quoi faire pour faire craquer Sidney. Quatre années ensemble, et il reussisait le pari de la rendre folle de désir, d'être passionnée, alors qu'une orne de monde les entouraient. A juste l'effleurée, lui embrasser la main, Sidney rêvait de plus... Elle rêvait alors de poser ses mains sur son torse, d'un baiser passionné, de sentir Lance l'encercler... Alors qu'ils continuaient de boire leur verre de vin en guise d'apéritif. Lance semblait lui embrassé simplement la main alors que de son souffle il caressait sa peau comme il ne pouvait le faire ici. Sidney ne pouvait le quitter des yeux. Elle savait qu'il y avait là une provocation de la part de Lance. Quant à elle son coeur battait de plus en plus fort, elle respirait plus fort.

      « Tu as raison ils ne nous arrivent pas a la cheville…. Pour ce qui est de la grossesse tu sais ce qu’on dit c’est en s’entrainant qu’on arrive à ce que l’on veut. »
      « On pourrait s'entraîner ce soir peut être alors? » Sidney avait pour habitude d'être franche, et encore plus avec Lance. Elle lui montrait par la même occasion qu'elle aussi pouvait le rendre très désireux d'elle, en quelques phrases prononçées.

    A la suite de cela, Lance obligea Sid à une sortie de la sorte par moi. Evidement Sidney accepta, c'était ce dont elle rêvait en organisait cette soirée. Elle dit à Lance tout sourire et contente d'elle, et de lui :

      « On organisera alors une fois chacun... Puisque c'est grâce à moi que cette soirée à lieu aujourd'hui... La prochaine c'est toi... »

    Evidement Lance semblait vouloir s'expliquer au sujet de Ellie, il comprenait que Sid ne se sente pas très bien face à cette situation, et le fait qu'il lui en parle là, lui fit plaisir. Sidney avait juste besoin du soutient de Lance, elle voulait qu'ils surmontent cela ensemble. Elle connaisait Lancelot, elle ne doutait pas de lui et de ces explications. Il lui disait quelque chose et elle le croyait, ils avaient établit une relation de confiance et pour rien au monde Sidney ne se mettrait à douter de lui. Aujourd'hui elle ne voulait pas qu'ils entrent dans un spleen... Elle prefera habillement changer de conversation. Tout en acquiessant se que disait Lance. Elle lui sourit compréhensive. Lancelot sembla comprendre que Sidney était là pour le soutenir, que chacun avait besoin l'un de l'autre mais qu'il n'avait pas besoin non plus de s'excuser pour cela, il n'avait pas à s'excuser pour des choses qu'il n'avait pas contrôlé, pour des choses dont il n'aurait pu mieux réagir. De la sorte il raconta brievement sa journée à Sidney, elle était fait de Sandy, Danny, Betty, Sonny etc... Grease était dans la place...

      « Rien de bien palpitant, Joey Anthony s’est amusé à vouloir regarder sous la jupe de Marlène Casablanca lors de la répétition de Grease, résultat le pauvre Joey à le nez cassé, Marlène a été déchu du rôle de Sandy pour celui de Rose… Un vrai mélodrame, je dois réaudtionner tout ce beau monde demain… Drame au théâtre de New Heaven, un professeur de théâtre au bord du suicide artistique… »
      « Mon Dieu! Ce Joey n'a pas du bien être casté... Lance tu étais où lors de l'audition? » l'embeta-t-elle un peu, alors qu'elle savait que c'était lui qui avait choisi toute la troupe... « Tu as d'autres comédiens sous le coude? »

    Brusquement Lancelot partit de la table, sans un regard à Sidney. Comme s'il avait eu sur un coup de tête l'idée de quitter Sidney. Elle eut le temps de lui dire, sans pour autant avoir de réponse:

      « Mais qu'est ce qui te prend? »

    Elle le regarda partir, tapant sur ces genoux, totalement étonnée. Elle remarqua quelques regards qui se tournèrent vers elle. Sans doute que tout ceux là, s'imaginaient que Lance venait de quitter reelement Sidney... C'était en fait tout le contraire qui était en train de se préparer. Lancelot revenu quelques minutes plus tard, alors que tout était passé par la tête de Sid. Il était là devant elle joyeux comme un enfant. Et s'en amusa :

      « Dit moi Sandy ca te tente un petit tour sur notre plage à nous, le lac ? »
      « Moi c'est Sidney tu sais, mais j'accepte. »
      « Enfin sâche quand même que tu es fou, completement fou...»

    Elle savait maintenant où était parti Lancelot pendant ces quelques minutes, s'arranger pour emmener leur commande et qu'ils aillent ailleurs, dans un lieu plus calme en amoureux pour se retrouver... Elle était aux anges, elle se leva et prit la main de Lance, déposant un baiser sur ces lèvres, le baiser qu'elle attendait depuis tellement de temps...

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Jeu 13 Aoû - 8:47

    « Je pourrais m’entraîner avec toi jusqu'à succomber de fatigue ma chère… Enfin il faudrait tout de même me nourrir un peu et me faire boire si tu tiens a vieillir auprès de ton charmant petit mari. »

    On rêve tous de connaître un amour plus fort que toutes les épreuves. On rêve tous de savoir que quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe une seule personne restera toujours à vos côtés. On rêve tous de savoir que même si un jour la mort vous emporte quand votre temps serra venu il restera toujours quelqu’un qui jamais ne vous oublieras. On rêve tous de mourir ensemble, en même temps que l’être aimer. On rêve tous de connaître l’amour, le Grand Amour avec un grand A. on rêve tous de trouver notre âme sœur. Et la seule chose qui effraie ceux qui s’aiment de cette façon est que le temps finisse par emporté vos souvenirs et celui ou celle que vous aimez plus que vous-même. C’était ce genre d’amour que Lancelot Ainsworth éprouvait pour Sidney Eberhardt épouse Ainsworth désormais. Elle était devenue une part de lui-même dès qu’elle lui avait sourit pour la première fois le soir de leur rencontre. Vivre sans elle était comme vivre sans oxygène, elle le tempérait, le faisait sourire quand il broyait du noir, elle savait l’aimé comme aucune femme ne l’avait fait, elle aimait ses enfants comme les siens, elle était devenue une mère, une amante, une meilleure amie. Elle était tout pour lui et vivre sans elle n’aurait plus été possible désormais. Comme beaucoup de couples ils avaient eut leur lots d’épreuves, de douleurs, leur lot de squelette dans le placard, de discussions houleuses, de réconciliations sur l’oreiller, de nuits de passion qui enflammaient leur chambre à coucher. Ils étaient un couple « normal » sur bien des aspects, et pourtant Lance et Sid’ formaient le couple le plus intriguant que New Heaven ait pu connaître. Un homme et une femme influents, charmants, charismatiques, une femme dans un monde d’homme, un homme dans un monde où le Show devait toujours continuer, une féministe, un père de famille, deux piliers de la communauté, deux séducteurs. Deux âmes si semblables sur bien des points qui s’étaient unis pour le meilleur et pour le pire afin de ne faire plus qu’une. Lance et Sidney sur bien des aspects étaient le couple modèle, celui qui s’entretient tout seul. Mais contrairement à ce que de nombreuses personnes pensaient ils étaient loin d’être « parfait », et leur couple n’avait survécut à ses épreuves que parce qu’ils s’aimaient inconditionnellement et parce qu’ils avaient fait chacun des efforts pour surmonté leur douleur. Le projet d’avoir un enfant les avait soudés, mais comme « toujours » le destin s’était également mêlé de cela. Ils n’arrivaient pas à concevoir « naturellement » un enfant. Tant et si bien qu’ils avaient du se résigner à consulter un spécialiste. Ils étaient tout les deux « âgés » tout du moins bien « avancé » dans l’âge. Les résultats de leurs tests de fertilité devraient arrivés sous peu et Lance avait peur de ce qu’ils apprendraient. Cette sortie était intervenue à temps pour lui changer les idées, entre cet enfant à concevoir, les exigences d’un potentiel essaie de conception assisté, Ellie, Bert, Lawrence… la tête de Lance était un peu trop remplie et seul Sidney arrivait à faire le vide. C’était stupide mais lorsqu’elle entrait dans son champ de vision soudainement le monde semblait gravité autour d’elle. Elle lui parla de ses élèves le faisant se concentrer sur autre chose que le sujet sensible que représentait la « conception d’Ellie ».

    « Umh… Il me semble bien que lors de l’audition, le samedi matin vers 9 heures vous m’avez convaincue de rester au lit pour nous « entraîner » Madame Ainsworth… » Continua t-il en répondant à sa taquinerie. « Oui, quelques-uns, le petit Nick se ferra un plaisir de reprendre le rôle, le problème c’est que je cherche une nouvelle Sandy… Et ça ne va pas être une mince affaire. Note pensez à vérifier leur dossier scolaire avant de me décider. »

    Soudainement une idée vint à l’esprit de Lancelot, une idée soudaine et brillante qui a coup sur plairait à Sidney par sa spontanéité et l’avantage qu’elle représentait. Il quitta la table sans une explication juste un sourire. L’avantage d’être un Ainsworth était celle-ci, partout où il allait Lance obtenait ce qu’il désirait. Sa famille avait et était encore aujourd’hui un « monument » incontournable de New Heaven, ses parents avaient étés de ceux qui avaient aidé la ville à prendre son essor et à se forger une très jolie réputation. Aussi lorsqu’il voulait obtenir un service on le lui refusait très rarement. Il palabra avec le cuisiner quelques minutes, le temps de passer commande de quelque chose de simple mais de bon avant de revenir vers la table où sa charmante épouse l’attendait, des points d’interrogations dans les yeux. Il lui proposa alors ce qu’il avait en tête.

    « Dit moi Sandy ca te tente un petit tour sur notre plage à nous, le lac ? » Demanda t-il en faisant mine de se recoiffer à la Danny de Grease avec un sourire espiègle et tendre
    « Moi c'est Sidney tu sais, mais j'accepte. Enfin sache quand même que tu es fou, complètement fou...» Répondit sa femme avec humour en plaçant sa main dans la sienne.
    « Mince me serais je tromper de table alors si tu es Sidney ? » Lance et ses blagues pourries (^^). « C’est parce que je suis fou que tu m’aime ma … » Il ne pu finir sa phrase elle l’avait fait taire d’un baiser. Un baiser passionné, tendre, doux, profond. Il encercla sa taille de son bras et lui rendit son baiser en souriant intérieurement.

    Que les commères qui annonçaient leur séparation sous un mois se prennent ça dans les dents pensa t-il en l’entraînant avec lui vers la sortie. Il jeta un coup d’œil à ses pieds lorsqu’ils s’installèrent dans la superbe voiture de Lance.


    « Tu sais Mme Ainsworth là où nous allons les chaussures-tortures sont interdites… »

    […]

    « Attends là… Je viens te chercher dans cinq petites minutes. Tâche de garder les yeux fermés » Lui demanda t-il en lui volant un baiser par-dessus le frein à main avant de quitter la voiture qu’il avait garé dans l’herbe tout près du lac.

    Lance Ainsworth un grand romantique ? Oui c’était certain. Le restaurant, dont il avait apprit que la nouvelle patronne n’allait pas tarder à arriver sonnant la fin momentanée de ses privilèges, lui avait prêté tout ce dont il avait besoin. Nappe à déployer sur le sol, bougies, couverts, vins, nourriture. L’impressionnant panier sous le bras il installa la « scène » de leur repas d’une main de maître, allumant les bougies dressant la « table » sur le sol, déposant des coussins autour de la nappe avant d’ouvrir la bouteille de champagne. Il avait dit vrai, cinq minutes plus tard il était de retour à la voiture auprès de sa femme qui avait toujours les yeux fermés. Il la conduisit, les mains sur sa taille sa bouche jouant avec son oreille pour l’agacée sensuellement jusqu’au lieu de « pique nique » qu’il avait prévu pour eux. Avant de lui dire d’ouvrir les yeux il murmura

    « Je te préviens Sidney Ainsworth tu ne risques pas de tomber amoureuses de Danny avec ce que je te réserve ce soir… »

    Puis seulement il lui murmura à l’oreille d’ouvrir les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance] Ven 14 Aoû - 21:32


      « Je pourrais m’entraîner avec toi jusqu'à succomber de fatigue ma chère… Enfin il faudrait tout de même me nourrir un peu et me faire boire si tu tiens a vieillir auprès de ton charmant petit mari. »
      « Je te prend au mot mon cher... Vivement qu'on arrive à la maison... Ici n'est pas un lieu convenable pour ce genre de laisser-aller... »

    Encore une fois ils rigolèrent. Depuis leur première rencontre il y avait eu du desir entre eux; l'appel des corps étaient encore une chose importante de leur relation aujourd'hui. Enfin... C'était certes une chose importante mais ce n'était plus l'essentiel comme il avait pu le vivre avant. En effet l'amour et l'importance qu'avait l'autre n'était plus simple signe d'une relation physique poussée... Le fait d'être là pour l'autre et que l'autre soit heureux, voilà ce qui était désormais le point le plus important de l'union de Sid et Lance. Mais il était vrai que ces deux là c'était trouvé, et ils réussisaient à ce donner envie l'un de l'autre par des paroles assez osées. Bien que celle-ci soit poussées par l'humour, elle n'était pas totalement fausse pour autant. Sidney continua donc:

      « Toute la nuit sans boire et manger? Tu ne pourrais pas? Oh... Lance, la quarantaine ne te réussit plus alors... »

    Elle aimait le charier, le jeu continuait ainsi entre eux... Elle faisait allusion aux nuits de folie qu'ils avaient pu passer avant, alors qu'ils n'étaient pas mariés et simples amants. Petit à petit, il semblait que la conversation commençait à dériver...

      « Umh… Il me semble bien que lors de l’audition, le samedi matin vers 9 heures vous m’avez convaincue de rester au lit pour nous « entraîner » Madame Ainsworth… »
      « Oh, vraiment? Cela ne semble pourtant pas être mon genre du tout » lui répondit-elle en levant les yeux au ciel, sachant pourtant qu'il avait raison. « J'espere en tout cas que tu trouveras une Sandy, sinon je devrais dévoiler mes talents de comédienne au grand jour et le public risque de ne pas être déçu... En tout cas vous connaissez mon dossier scolaire, Monsieur Ainsworth. »

    Après l'absence de Lance qui suivit. Sidney le vit revenir tout sourire, content et fier de lui. Il lui demanda si un tour au lac lui plaisait. Evidement Lancelot savait déjà la réponse, il s'agissait d'un grand oui dans le coeur de Sidney. Le 'Old World' était bien sympatique mais le lac était un endroit plus calme et ils pourraient être cette fois seule. D'après ce que semblait avoir mijoté Lance, ils auraient les plats les plus suculents du 'Old World' dans un des plus beaux lieux de New Heaven, le lac. Que demander de plus? Elle serait en plus avec l'homme de sa vie à continuer leur provocation et jeu de mots, jusque cela dérape... La folie de Lance, où plutôt ces bonnes idées en effet c'était aussi pour cela que Sid l'aimait plus que tout. Elle profita de ce moment où elle lui prit la main pour sortir de la table et rejoindre leur voiture pour l'embrasser, lui tenir la main plus fortement. Sidney marcha avec aisance sous les regards interloqués des gens présents dans le restaurant. Elle ignora cela pour ne regarder que Lancelort, il était si charmant...

    Alors qu'ils n'étaient plus aux yeux de tous, Lancelot regarda Sidney de haut en bas avant de s'arrêter sur ces chaussures, un de ses nombreux achats de ce midi avec Shannen. Des hauts talons noirs. Ils venaient de s'installer dans leur très belle voiture et Sidney embrassa à nouveau Lancelot, durant un moment de répis, il lui dit:


      « Tu sais Mme Ainsworth là où nous allons les chaussures-tortures sont interdites… »
      « Mais, les chaussures-tortures sont sexy, elle me font une cambrure de rêve... »
      « Enfin si tu le dis, je les enleverais mais tu devras me porter Lance comme un prince charmant. »

    Lance commença à rouler, ils se dirigaient vers le lac. Sidney prit sa main dans la sienne, elle avait ce besoin de la toucher, de le sentir proche d'elle...


    NOTRE RP CONTINUE AU LAC...


HJ: Lance, tu peux répondre au deux si tu le souhaites. Celui là pour finir le resto et l'autre au lac^^... Tu auras tout ton temps puisque après demain je ne suis pas sur d'avoir le net et encore moins le temps de répondre durant la semaine prochaine. Very Happy

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retour aux sources [Sidney & Lance]

Revenir en haut Aller en bas

Retour aux sources [Sidney & Lance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Queen Victoria Avenue :: Le 'Old World'-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit