AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Un service en vaut un autre. [PV Dwayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Un service en vaut un autre. [PV Dwayne] Mar 10 Nov - 9:43

    Un jour de congé ne fait jamais de mal. Jack avait peu de personnel pour le bar-restaurant et aujourd’hui ça n’était pas le meilleur jour pour eux apparemment. En effet peu était présent, pour cause de maladie et d’autres avaient posés des congés spéciaux. Enfin bref, Jack avait donc décidé de faire un tour en ville. Il avait envoyé un message à Michelle pour savoir si elle était libre pour venir le voir, mais apparemment son mari était là et donc elle ne pouvait pas se libérer. Jack dû donc trouver quelque chose à faire. Judith était avec des amis, donc il fallait trouver autre chose. Jack commença donc à marcher au alentours des rues du centre et arriva finalement dans le quartier populaire de Meansborough. Ca n’était pas là qu’il voulait aller, enfin pas dans cet endroit en particulier. Un endroit ici était peut-être celui qu’il voulait trouver après tout. Marchant, il arriva face au commissariat. Ca n’était pas si mal d’arriver là finalement. Y entrant, il resta à l’entrée et vit enfin la personne qu’il voulait voir.

    Monsieur Marshall ?

    L’homme se retourna, il n’avait pas changé à ce point là en un an. Cet homme avait tué Jackson lors du mariage tant attendu il y a un an de cela. Jack en avait voulu à l’homme et lui en voudrait toujours. Pour Jack il aurait pû sauver son fils au lieu de lui tirer dessus, mais quelque part il comprenait qu’il devait aussi le faire. Il y avait une part de compréhension et une part de colère. Mais Jack était en partie là pour ça, mais il avait autre chose à demander à cet homme.

    Vous me reconnaissez ?

    La question pouvait sembler stupide, mais il préférait tout de même le demander. C’est vrai que personne n’oublie la famille d’un tueur, donc il avait déjà dû le reconnaître, mais Jack voulait en être totalement sûr, avant de demander quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Cause even though you left me here
I have nothing left to fear »

★ NOM DE L'AVATAR : Paul Walker
★ MESSAGES : 6778
★ ARRIVE DEPUIS LE : 19/09/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Un service en vaut un autre. [PV Dwayne] Ven 13 Nov - 7:51



    Il y avait certains jours comme ça ou le calme plat qui régnait dans le commissariat de New Heaven en était presque pesant pour ceux qui y travaillaient. Non pas que les policiers ne soient heureux que lorsque des malfrats se baladaient en liberté dans la nature et qu'ils se devaient de les attraper, car après tout même si leur profession ne ferait alors pas long feu il était bon pour tout à chacun de s'imaginer parfois une ville où le crime le plus grave qui puisse se produire soit une voiture mal stationnée. Non ce qui était pesant en réalité c'était que comme à chaque fois, une période de calme, de silence radio, laissait souvent présagé que quelque chose qui sortait de l'ordinaire avait des chances de se produire, quelque chose sortait de l'ordinaire dans le mauvais sens du terme bien entendu. Mais tout cela bien sûr c'était de la superstition, et Dwayne n''était pas franchement du genre superstitieux, il était même assez cartésien dans le genre et c'était à peine s'il croyait en quelque chose d'autre que la fatalité.
    Aussi en cette journée plus que calme se contentait-il de trier un peu les papiers qui s'était accumuler sur son bureau et qu'il n'avait pas eut le temps de trier au fur et à mesure. Il n'avait jamais vraiment été un as du rangement, et si son appartement réussissait tout de même à restait un minimum présentable c'était pour la seule raison qu'il possédait tellement peu d'affaires personnelles que même étalées dans l'appartement elles ne prenaient pas une place et ne rendait pas l'endroit invivable. Tout en rangeant il repensait à la proposition que lui avait fait son père d'aller passer les fêtes de fin d'année chez eux ; Il s'y prenait à l'avance, mais avec Dwayne il valait mieux, lui qui avait toujours pour habitude d'être à droite ou à gauche. En tous les cas c'était une proposition qui enfonçait une sacré épine dans le pied du jeune homme, car même s'il savait que s'il acceptait il ferait énormément plaisir à son père, chose qu'il souhaitait faire autant que possible, il savait aussi qu'il se voyait assez mal passé une semaine entière dans la même maison que sa mère, et qui plus est à Kenaï ... Non, il n'avait pas mis les pieds en Alaska depuis presque douze ans déjà et c'était sans doute mieux ainsi ... Se levant pour aller ranger un dossier sur une étagère il croise son reflet dans une des vitres de la pièce et ne peut s'empêcher de s'adresser un à lui-même un reproche « Trouillard va. » avant de retourner s'assoir en poussant un léger soupir. Un jour ou l'autre il devrait bien y retourner, et effectivement il ne faisait pas preuve d'énormément de courage en essayant de repousser ce moment au plus tard possible. Mais enfin.

    Ayant e suite fait à nouveau quelques pas il s'était dirigé vers la machine à café. Il y avait bien un distributeur automatique mais ce qu'il servait relevait selon Dwayne beaucoup plus du jus de chaussette que du café et pour l'accro à la caféine qu'il était rien ne valait donc en vrai café préparé par soi-même plutôt qu'un faux café fait par une machine. Il venait d'appuyer sur le bouton de mise en route de la cafetière lorsqu'une voix derrière lui le fit sursauter légèrement ; Il n'avait pas entendu que quelqu'un était entré et ne l'avait donc compris que lorsqu'on s'était adressé à lui. « Monsieur Marshall ? » Il devait bien avouer que même après presque deux années entières à porter ce nom là il avait toujours un peu de mal à associer Marshall à sa propre personne ; Même s'il savait que c'était désormais son seul et unique nom il savait aussi que quoi qu'il fasse pour essayer de s'en persuader ce ne serait tout de même jamais totalement lui.
    Mais ce n'était pas le moment de s'éterniser sur cette conclusion, d'autant plus qu'il lui avait dès le départ semblé reconnaitre la voix de l'individu qui s'était adressé à lui. Impression qui fut confirmée dès la seconde où notre jeune homme se retourna pour faire face au visiteur. S'il était bien une personne que Dwayne ne s'attendait pas à voir passer à nouveau la porte du commissariat c'était Jack Everson. Il y avait un petit moment déjà que Dwayne ne l'avait pas aperçu, mais sans doute provoquait-il un peu les choses du fait des relations en toutes logiques tendues qui les unissaient. Il était certain qu'en ayant abattu le fils de Jack Dwayne n'avait pas vraiment planté les fondations d'une relation qui s'annonçait joyeuse, et bien qu'il aurait préféré qu'il en soit autrement il ne comprenait que trop bien la réaction de l'homme à son égard.

      « Monsieur Everson ... » Il n'avait pas tellement changé en un an, quelques cheveux blancs en plus peut-être mais rien d'autre de vraiment flagrant. Cela dit Dwayne était bien placé pour savoir que les changements les plus flagrants étaient rarement les plus importants, lui-même avait beaucoup plus changé qu'il n'y paraissait depuis l'année précédente et son rapport à cette ville n'était plus le même lui non plus.
      « Vous me reconnaissez ? » La question prit un peu Dwayne au dépourvu, car il ne s'attendait pas à vrai dire à ce que son interlocuteur doute de la réponse. Néanmoins il ne tarda pas à répondre pour lever le doute sur cette question
      « Oui bien sûr ... » Comment ne pas le reconnaitre de toute façon, il aurait été difficile pour Dwayne d'oublier le visage du père à qui il avait enlevé un fils, certes en désespoir de cause et parce qu'il n'avait pas eut d'autre choix, mais tout de même.

    Le jeune homme se demandait ce qui pouvait bien avoir poussé Monsieur Everson a passer ici, ou plutôt il se demandait si c'était parce qu'il voulait lui parler à lui en particulier ou bien s'il avait seulement eut la "malchance" de tomber sur lui à défaut d'un autre flic. Il fallait être clair Dwayne avait très vite compris qu'il ne valait mieux pas essayer d'être compris par le paternel Everson et s'il avait finalement réussi à force de persévérance et de volonté à se rapprocher de sa fille Judith, avec qui il lui arrivait régulièrement de passer du temps, il avait rapidement compris qu'avec le père il aurait toujours même s'il finissait par comprendre son geste la mention "assassin" collée sur son front. Cela dit pour le moment le jeune homme n'avait vu dans le regard de l'homme en face de lui aucun signe qu'il était venu pour qu'une possible discussion ne tourne au vinaigre,et Dwayne osait espérer donc que les choses allaient continuer ainsi ...

      « J'peux vous aider ? ... Ou bien vous préférez peut-être que j'aille chercher un de mes collègues ... » C'était une possibilité, puisqu'il savait que Jack ne le portait pas vraiment dans son cœur mieux valait peut-être anticiper plutôt que de se faire jeter tout de suite après. Il attendait donc la réponse de l'homme concerné pour être fixé.

____________


Everywhere I turn I hurt someone, but there's nothing I can say to change the things I've done. Of all the things I've hid from you I can not hid the shame, and I pray someone something will come to take away the pain. There's no way out of this dark place, no hope, no future ; I know I can't be free but I can't see another way and I can't face another day ... Tell me where did i go wrong ? Everyone I love, they're all gone. I'd do everything so differently but I can't turn back the time, theres no shelter from the storm inside of me ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalmemories.e-monsite.com/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un service en vaut un autre. [PV Dwayne] Sam 14 Nov - 2:26

    Revenir à New Heaven était comme se flageller, mais Jack avait besoin de ça. Il voulait revoir sa fille et pouvoir lui parler sérieusement. Mais aujourd’hui, il avait autre chose à voir et surtout une personne qui pourrait lui rendre service. Jack ne voulait pas être méchant ou désagréable, mais il le serait s’il le fallait. Alors, il alla au commissariat et finalement, il trouva la personne qu’il voulait voir. L’homme qui avait tué son fils, même si leur relation à eux deux était tendue, Jack avait besoin de lui parler pour plusieurs raisons. Interpellant le jeune homme, il le vit se retourner vers lui. Apparemment oui il l’avait reconnu. Jack écouta alors les propos de l’homme et continua de le fixer.

    Non c’est vous que je viens voir.

    Au moins c’était clair et Dwayne savait maintenant à quoi s’en tenir et qu’il ne couperait pas à une discussion. Jack regarda l’endroit où il était et soupira. Il ne se souvenait que trop bien d’être venu ici jours après jours pendant plusieurs semaines. Puis, il reposa son attention sur le policier. Bizarrement, il avait cette sensation qu’il lui en voulait et en même temps qu’il comprenait le choix qu’il avait dû faire en tuant Jackson.

    Je voudrais savoir si vous pouviez faire des recherches sur une personne qui me suit.

    Il mentait quelque part. Cette personne n’était autre qu’une femme qui était mauvaise pour Jack, mais quelque chose qu’il ne devait pas avouer à Dwayne. Il espérait juste que le jeune homme ne pose pas trop de questions, même si ça serait sans doute ce qu’il devrait faire vu son travail.

    Depuis mon retour, tout le monde veut que je parte, mais une personne se manifeste beaucoup plus que les autres.

    Voilà un point de départ pour le policier. Il devrait faire avec ça au moins pour le début. Dwayne poserait sans doute des questions, mais Jack voulait se contenter de ça pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Cause even though you left me here
I have nothing left to fear »

★ NOM DE L'AVATAR : Paul Walker
★ MESSAGES : 6778
★ ARRIVE DEPUIS LE : 19/09/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Un service en vaut un autre. [PV Dwayne] Sam 14 Nov - 12:40

    Puisque c'était lui qu'il venait voir Dwayne ne pouvait qu'être étonné de la chose ; Mais cependant il n'en était pas rassuré pour autant car il se demandait ce que pouvait bien lui vouloir cet homme qui ne le portait pas franchement dans son cœur. Ne pouvant donc que difficilement cacher cette pointe d'étonnement que lui inspirait la perspective que Jack Everson puisse avoir besoin de lui en particulier, le jeune officier abandonna donc sa cafetière et le café qui était en train de s'y préparer pour faire signe à son interlocuteur de s'installer à son bureau, que lui-même regagna du même coup.
    A en juger par l'air sur le visage de Jack on voyait bien qu'il ne venait pas pour parler météo, comme on pouvait s'en douter d'ailleurs, et avant même qu'il n'eut commencer à parler Dwayne pouvait déjà en conclure que l'homme était bien décidé à parler en toute franchise et aussi très certainement à ressortir de ce commissariat en ayant eut ce qu'il désirait. Mais pour cette dernière chose cela restait encore à voir car Dwayne avait beau se dire qu'il ne valait sans doute mieux pas pour lui froisser l'homme en face de lui, il n'en était pas pour autant prêt à dire oui à tout et à se montrer laxiste ; Si sa confiance en lui-même en avait pris un coup avec cette histoire de fusillade sa répartie elle en revanche était toujours intacte, et heureusement d'ailleurs.

      « Je voudrais savoir si vous pouviez faire des recherches sur une personne qui me suit » La curiosité naturelle du flic qu'était Dwayne fut aussitôt éveillée par ce que venait de dire l'homme, mais cependant le jeune policier n'en perdit pas sa méfiance même partiellement. De plus la demande du père de famille restait tout de même vague et assez floue et n'était en elle-même bien sûr pas suffisante.
      « Vous avez des raisons de penser formellement que quelqu'un vous suit, ou bien est-ce que c'est simplement une impression ? » Ce genre d'impression que Dwayne connaissait lui aussi très bien pour l'avoir déjà ressentit à plusieurs reprise depuis qu'il était installé à New Heaven ... Le réflexe du flic qui savait sa sécurité personnelle bancale en somme.

    Se calant au fond de son siège il regardait Jack d'un air dubitatif, ne sachant pas vraiment jusqu'à quel point les soupçons de l'homme pouvait-ils être fondés. A vrai dire ce qui le faisait douter c'était d'abord et avant tout le fait qu'aux dernières nouvelles Jack n'était pas de retour en ville depuis une très longue période, il y avait donc de plus fortes possibilités pour qu'il ai tiré des conclusions hâtives que de découvrir qu'il avait vu juste. Cela dit il était toujours important de ne pas négliger ce genre de choses, aussi Dwayne attendait-il seulement que son interlocuteur réponde déjà dans un premier temps à sa question puis ensuite lui donne un peu plus de détails sur ce qui le laissait penser ainsi.

      « Depuis mon retour, tout le monde veut que je parte, mais une personne se manifeste beaucoup plus que les autres » C'était déjà un petit peu plus clair, et d'un autre côté Dwayne ne s'étonnait pas vraiment d'apprendre que Jack ne se sente pas forcément le bienvenu dans cette ville, où son fils avait fait couler le sang.
      « C'est à dire ? Vous avez reçu des menaces, des choses de ce genre ? » C'était un fait, Jack avait sans doute de vraies raisons de ne pas se sentir le bienvenu à New Heaven, Dwayne se souvenait d'ailleurs très bien de l'époque où il avait commencé à se rapprocher un peu de Judith, la pauvre rasait presque les murs tant elle avait sans cesse l'impression d'être montrée du doigt et reconnue uniquement comme « la sœur de l'assassin » plutôt que comme ce qu'elle était elle-même.

    Machinalement le jeune homme avait donné un coup dans la souris de son ordinateur, interrompant ainsi l'économiseur d'écran pour revenir sur sa session et n'avoir plus qu'à ouvrir un programme s'il s'avérait que la suite des allégations de Jack l'amenaient à faire une recherche quelconque. Derrière lui la cafetière avait arrêté de faire bruit de fond, d'où on pouvait en déduire que le café qu'avait préparé Dwayne peu avant l'arrivée de Jack était enfin prêt.

      « Café ? » Tout en posant sa question le jeune homme avait fait un signe de tête machinal vers la cafetière pour accompagner sa proposition. Depuis qu'il s'était levé ce matin là, à six heures moins le quart réveillé pour Kenaï qui sa laisse dans la gueule semblait ne pas avoir envie d'attendre plus longtemps pour sa balade matinale, il n'avait avalé en tout et pour tout qu'une seule et unique tasse de café, ce qui représentait presque un exploit quand on savait la quantité de caféine que Dwayne était capable d'avaler dans une seule et unique journée.

____________


Everywhere I turn I hurt someone, but there's nothing I can say to change the things I've done. Of all the things I've hid from you I can not hid the shame, and I pray someone something will come to take away the pain. There's no way out of this dark place, no hope, no future ; I know I can't be free but I can't see another way and I can't face another day ... Tell me where did i go wrong ? Everyone I love, they're all gone. I'd do everything so differently but I can't turn back the time, theres no shelter from the storm inside of me ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalmemories.e-monsite.com/
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Un service en vaut un autre. [PV Dwayne] Dim 22 Nov - 6:22

    En dire trop tout de suite serait une très mauvaise chose pour Jack. Il avait quelque chose à demander au policier et ce dernier devrait coopérer, en tout cas c’est ce qu’il espérait. Expliquant au jeune homme qu’il se sentait suivit, il vit le jeune homme qui se mit alors à écouter avec beaucoup d’attention. Son instinct de flic avait dû prendre le dessus ce qui était une très bonne chose. Ecoutant alors ce que lui répondait l’homme, Jack resta le fixer. Il se souvenait encore du visage qu’avait eu l’homme le jour du mariage. Il n’avait fait que son travail, de protéger les habitants de New Heaven. Mais Jackson aussi était un habitant comme un autre. Même s’il avait cette arme en main, il ne devait pas mourir. Même si ça aurait difficile de le voir tous les jours en prison durant des années, Jack aurait encore préféré ça. Il aurait préféré pouvoir voir son fils sain et sauf. Mais pas allé sur sa tombe à chaque fois qu’il voulait le voir. Mais le sort en avait décidé autrement et surtout Dwayne qui avait abattu son fils froidement. D’accord c’est son métier mais Jack avait encore du mal à l’admettre. Enfin bref, parlant avec le jeune homme, ce dernier finit par lui demander certaines choses.

    Je veux bien, merci.

    Un café ne serait pas de refus. En effet même s’il était énervé, ça lui ferait sans doute l’effet inverse. Alors, soupirant, Jack se passa une main sur le visage.

    Pour répondre à votre question, je n’ai rien reçu de tout ça. Vous connaissez les habitants d’ici ce sont des messes basses, pas d’attaques directes, ou alors c’est qu’il y a une raison évidentes. Non, cette personne me suit sans cesse. C’est une femme, mais je ne sais pas ce qu’elle me veut. J’ai voulu demander à certaines personnes qui elle est mais vu que personne ne veut me parler difficile d’avoir des informations.

    Regardant le jeune homme, il le remercia quand ce dernier lui donna son café. Buvant une gorgée, Jack continua de fixer le policier.

    Elle est assez grande, blonde. C’est tout ce que je peux vous dire sur elle, j’ai cru comprendre qu’elle est journaliste, mais je n’en suis pas sûr.

    Il en était déjà sûr, mais il ne devait pas donner toutes ses informations en même temps, sinon ça n’irait pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« Cause even though you left me here
I have nothing left to fear »

★ NOM DE L'AVATAR : Paul Walker
★ MESSAGES : 6778
★ ARRIVE DEPUIS LE : 19/09/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Un service en vaut un autre. [PV Dwayne] Mer 9 Déc - 23:03

    Puisque la réponse qu'il avait eut de son interlocuteur était affirmative, Dwayne ne sortit donc pas une mais deux tasses d'un des tiroirs de son bureau. Puis, se levant à nouveau, il retourne vers la cafetière d'où se dégageait maintenant un café aussi noir que fumant. Remplissant entièrement les deux tasses il revient donc ensuite s'assoir en face de Jack, lui tendant un mug bardé du drapeau canadien, tandis que lui gardait son habituel mug à l'effigie des Blackhawks, l'équipe de Hockey sur glace de Chicago.
    Il avait la sensation désagréable d'une conversation dans laquelle il y avait plus de non-dits et de méfiance mutuelle qu'autre chose. Il ne saurait pas vraiment dire si c'était une sensation légitime ou non cela dit, peut-être était-ce tout simplement le fait que la relation entre Dwayne et son interlocuteur n'était pas un modèle de cordialité, mais pourtant il avait l'impression qu'il y avait autre chose, que Jack omettait un ou plusieurs détails. Pour autant il ne comptait pas faire état à voix haute de ses impressions, c'eût été la chose la plus appropriée s'il avait souhaiter voir Jack se braquer et la volonté de Dwayne n'était pas là. A vrai dire il se demandait seulement intérieurement ce qui pouvait pousser Jack à garder des informations pour lui, si il avait des choses à cacher ou bien qu'il voulait résoudre son problème lui-même dans ce cas là pourquoi être venu au commissariat ? Cela n'avait aucun sens. Quoi qu'il en soit il se contenterait donc de continuer à écouter et attendre de voir, ou de cerner un peu plus le personnage du moins. Il ne pouvait pas vraiment dire qu'il pensait devoir craindre Jack sous simple prétexte que ce dernier avait un grief important contre lui, cela dit Dwayne était devenu avec le temps et l'expérience de son boulot quelqu'un de plutôt méfiant par nature ; Il avait appris le goût amer de la confiance accordée quand il ne fallait pas et il avait bien failli le payer au prix fort. On ne l'y reprendrai plus, c'était certain. Et même si Jack n'avait à priori rien à voir avec ceux qu'il avait pu croiser avant, il ne pouvait s'empêcher de rester méfiant … Et encore plus maintenant qu'il était persuadé que l'homme lui cachait quelque chose.

    Alors que Dwayne, qui avait posé devant lui sa tasse de café pour attendre qu'elle refroidisse un peu, fixait toujours Jack sans rien dire, attendant qu'il continue son récit ou tout du moins qu'il fournisse plus de détails sur les faits, ce dernier s'exécuta enfin.

      « Pour répondre à votre question, je n'ai rien reçu de tout ça. Vous connaissez les habitants d'ici ce sont des messes basses, pas d'attaques directes, ou alors c'est qu'il y a une raison évidente. » Dwayne ne put s'empêcher de hocher légèrement la tête d'un air résigné. Il ne pouvait pas nier, c'était effectivement comme ça que cela se passait tout le temps … Mais il supposait que c'était le cas dans toutes les petites villes, et pas seulement New Heaven. « Non, cette personne me suit sans cesse. C'est une femme, mais ne sais pas ce qu'elle me veut. J'ai voulu demander à certaines personne qui elle est mais vu que personne ne veut me parler c'est difficile d'avoir des informations. »
      « Et vous avez essayer de vous adresser à elle ? De lui demander ce qu'elle vous voulait ? »
      Les sourcils légèrement froncés, de son air dubitatif caractéristique des moments où il tentait de comprendre un point obscur, le jeune homme attendait avec un intérêt certain la réponse à cette question.

    Posant une main contre sa tasse de café, sentant peu à peu la chaleur qui se dégageait de l'objet lui parcourir les doigts puis la main toute entière, il essayait sans grand succès jusqu'à présent de chercher dans ses souvenirs pour se demander si il avait déjà croisé la jeune femme dont il était question. Sans doute que oui, New Heaven n'était pas une ville franchement immense et si la femme en question vivait en ville depuis quelques temps, au moins quelques semaines disons, il était quasiment impossible que Dwayne ne l'ai jamais croisé nul part, que ce soit dans un bar, à la bibliothèque, au parc, à l'épicerie ou tout simplement au coin d'une rue. Cela dit bien entendu il ne retenait pas chacune des personnes qu'il croisait sur son chemin, et si certains certaines retenaient son attention, soit parce qu'il les croisait régulièrement, soit parce que simplement ils avaient un visage qui l'avait marqué en particulier, il n'en était bien sûr pas de même pour tous les habitants de cette ville.
    Il venait tout juste d'avaler une gorgée de café lorsque Jack ajouta autre chose, livrant un peu plus de détails sur l'identité de cette mystérieuse femme qui semblait lui causer tant de souci.

      « Elle est assez grande, blonde. C'est tout ce que je peux vous dire sur elle, j'ai cru comprendre qu'elle est journaliste, mais je n'en suis pas sûr. » Si elle était journaliste, ce qui pour le moment au ton de Jack ne semblait pas être certain à cent pour cent, cela réduisait déjà beaucoup le champ des personnes concernées. Même s'il savait qu'il n'était jamais bon de faire des généralités, Dwayne ne pouvait s'empêche d'avoir une certaine antipathie pour les journalistes ; Certains étaient de vrais vautours et ne semblaient avoir aucune retenue.
      « Je vois ... » Dwayne semblait dubitatif, comme s'il hésitait et chercher la meilleure réponse à donner à Jack. Malheureusement quelque soit la façon dont il exposerait les choses ce ne serait certainement pas pour son interlocuteur une réponse satisfaisante. « Le problème, c'est que pour le moment elle n'a rien commis d'illégal … Et avant toute chose il faudrait connaître son identité. Elle est là en permanence, même quand vous êtes chez vous ? » Il repose sa tasse de café, marquant une pause de quelques instants, avant d'ajouter « En théorie, si elle ne fait que suivre le même chemin que vous quand vous êtes dans la rue, qu'elle ne vous aborde jamais, qu'elle nous vous mitraille pas à coup d'appareil photos ou d'autres choses dans le genre … Elle est dans son droit. »

    Il ne savait pas trop si il était judicieux d'ajouter autre chose, ce qu'il avait au fond de sa pensée à vrai dire. Il avait peur que la chose soit mal prise, surtout venant de lui plutôt que d'une autre personne, et aussi la chose restait-elle pour le moment en suspend, dans un soin de sa tête. Dwayne avait toujours été quelqu'un de diplomate, d'ailleurs la chose était d'autant plus flagrante que son frère était lui tout le contraire, et bien souvent lorsqu'il rentrait dans le tas et jouait les gros bras ou les cyniques de service, Dwayne n'était pas de trop pour tenter de calmer le jeu et d'éviter que l'histoire ne se règle une nouvelle fois à coups de poing.

    HJ ; Désolé c'est pas tip-top, mais depuis le temps que je devais répondre silent

____________


Everywhere I turn I hurt someone, but there's nothing I can say to change the things I've done. Of all the things I've hid from you I can not hid the shame, and I pray someone something will come to take away the pain. There's no way out of this dark place, no hope, no future ; I know I can't be free but I can't see another way and I can't face another day ... Tell me where did i go wrong ? Everyone I love, they're all gone. I'd do everything so differently but I can't turn back the time, theres no shelter from the storm inside of me ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://crystalmemories.e-monsite.com/

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un service en vaut un autre. [PV Dwayne]

Revenir en haut Aller en bas

Un service en vaut un autre. [PV Dwayne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Meansborough :: Commissariat-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Jeux vidéo | Jeux internet