AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Besoin de décompresser [PV Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Besoin de décompresser [PV Matthew] Jeu 15 Oct - 7:39

Mackenzie poussa pratiquement un soupir de soulagement en quittant le Commissariat. Elle était contente d’en sortir parce qu’il n’y avait presque rien à faire là-bas. Elle s’y était ennuyée toute la journée à relire les différents dossiers dont elle avait la charge pour voir s’il n’y avait rien à y ajouter. C’était peine perdue. Alors quand la grande aiguille de l’horloge avait finalement atteint le douze, Mac s’était levée précipitamment, avait attrapé son sac à bandoulière pour fuir cet endroit le plus rapidement possible. Pour aller où? Elle n’en avait aucune idée, mais ce qu’elle savait, c’était qu’elle ne rentrerait pas chez elle. Tout du moins, pas aussi tôt. En désespoir de cause, Mac avait décidé d’aller faire le tour des boutiques. Achat de vêtements, de bouquins, de films et compagnie, tout y passerait. De toute manière, ça faisait un bon moment qu’elle n’avait dépensé de sous pour de telles futilités, voilà qui lui ferait le plus grand bien.

Bref, après avoir fait le tour des boutiques – qu’elle avait presque dévalisées - Mackenzie avait eu envie de manger un petit quelque chose. Il était près de vingt et une heures et son dernier repas… remontait à plusieurs heures jugea-t-elle en jetant un rapide coup d’œil à sa montre. La jeune femme se demanda durant un instant si elle prenait quelque chose à apporter pour dîner chez elle ou bien si elle mangeait sur place. Elle était entrain d’y réfléchir quand elle décida que manger devant la télévision ne l’intéressait pas. Mac le faisait tellement souvent que c’en venait lassant à la longue. Après avoir terminé de manger au Fast Food qu’elle avait sélectionné, Mac décida que la soirée était encore trop jeune et elle décida de faire une petite balade en voiture. Peut-être qu’en chemin, elle trouverait quelque chose d’intéressant à faire pour terminer la soirée avant de rentrer chez elle.

C’est en passant devant le «Nouvelle-Angleterre» que Mackenzie sut ce qu’elle ferait de sa soirée. Elle irait prendre un verre ou deux dans cette boîte avant de rentrer à la maison pour regarder un film qu’elle venait de s’offrir, histoire de se gâter un peu. Avec un de la chance, peut-être qu’elle y croiserait quelqu’un avec qui il serait intéressant de passer un petit moment. Comme Mackenzie avait besoin de se changer un peu les idées après une journée emmerdante à souhait, c’était l’idéal. De la musique qu’elle espérait être bonne, des gens sympathiques, un peu d’alcool même si elle n’en buvait que très rarement parce qu’elle détestait ça… Ça serait parfait. Une petite soirée tranquille, Mac n’en demandait pas davantage.

La perfection fut cependant de courte durée… Ça faisait déjà deux verres que Mackenzie avalait quand un homme vint prendre place sur le tabouret qui était juste à côté du sien. Mackenzie retint le grognement qu’elle sentait monter dans sa gorge. C’était le type qui n’arrêtait pas de la déshabiller des yeux depuis qu’elle avait fait son entrée dans le club. Franchement désagréable. Mac s’était efforcée de ne pas y prêter attention et elle y était quand même bien arrivée, mais maintenant qu’il était assis près d’elle, c’était plus difficile. Lorsqu’il lui offrit un verre, la jeune femme n’eut pas le cœur de refuser. Si elle l’acceptait, il lui ficherait peut-être la paix ensuite. Non? Mais non! Après un verre, c’en était un autre qui arrivait sur le comptoir devant Mackenzie. Quand elle faisait mine de se lever pour aller aux toilettes des dames, l’abrutit semblait croire que c’était une invitation, car il voulait la suivre… En désespoir de cause, Mac alla s’installer à l’autre bout du comptoir, dans un coin peu éclairé en espérant que l’autre imbécile ne viendrait pas l’y trouver… mais elle ne crachait cependant pas sur le fait d’avoir un peu de compagnie. Tant qu’elle était de la bonne compagnie.


HJ: Finalement, j'ai recyclé l'ouverture que j'avais fait ailleurs et où je n'avais pas eu de réponse... Désolée, c'est mauvais, mais promis, je fais mieux la prochaine fois!
Revenir en haut Aller en bas

Besoin de décompresser [PV Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • New Heaven's Streets • :: Suffragettes Road :: Le 'Nouvelle-Angleterre'-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit