AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Je suis mort mais j'existe encore??!!

★ MESSAGES : 10
★ ARRIVE DEPUIS LE : 09/07/2009

MessageSujet: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Dim 20 Sep - 0:59


LE TUEUR DE MAI : J. Everson
P N J






(c)pow



    La résidence des Ainsworth n’était pas de celle que l’on oublie facilement. L’immense manoir avait été le patient des soins particuliers de la mère de l’actuel habitant de la demeure bicentenaire. Une partie de la fortune personnelle d’Elizabeth Verdi épouse Ainsworth. Madame Elizabeth avait en effet dépensé des milles et des cents pour redonner au manoir sa splendeur d’en temps. Après avoir fait restaurer pierres par pierres, pièces par pièces l’immense bâtisse la mère de Lancelot Ainsworth avait ajouté sa marque aux magnifiques jardins qui abritaient en cette belle journée de fin Août la Garden Party organisé par l’héritier d’Elizabeth. Mais ces magnifiques jardins à la française n’avaient pas seulement étés les témoins silencieux de grandes et fastueuses fêtes. Non, un an plus tôt un drame avait eut lieu ici. Dans ses jardins, le sang des victimes avaient nourris le sol fertile du domaine. Un seul homme était responsable de ce carnage, Jackson Everson.


    Liberty Ainsworth, Candace Ingahm, Shelby Donahue, Nathan Lowe, Matthew Schumacher, Lancelot Ainsworth, Sidney Ainsworth, Robert Combes, Natasha Ingham, Wayne Coletton, Lawrence Ainsworth… Tous ses noms figuraient et avaient figurés sur l’actuelle liste des invités du clan Ainsworth pour la Garden Party qui se jouait aujourd’hui mais également sur celle du Mariage de Sidney et Lancelot.

    Tout ces gens avaient perdus un être cher dans ce jardin. L’un s’était sacrifié pour sauver la vie de sa sœur, l’autre c’était tout simplement retrouvé en face du tireur, la dernière avait été abattue en tentant de fuir.

    Jackson Everson était le responsable de ce carnage. La mort apporte l’apaisement. Lorsque l’on meurt on quitte son enveloppe charnelle, on se retrouve « ailleurs » le corps libéré de toutes maladies, de toutes peurs… Avec le recul ce qui s’était passé ce jour là n’avait eut qu’une seule cause, la folie d’un esprit.

    Chaque personnes qui franchissaient en ce jour ensoleillé la grille de l’immense propriété, témoins ou non de la fusillade, repensaient aux évènements de ce tragique jour. Chacun se remémorait l’horreur qu’il avait pu contempler de ses yeux ou au travers de reportages ou de photographies dans les médias. Et en aucun cas, il ne pouvait s’empêcher d’établir une série de comparatif entre passé et présent.

    Les grandes tantes blanches qui avaient abrités le repas post nuptiale de Sidney et Lancelot avaient été remplacées par de grandes tables entourées de chaises et de bancs l’azurer qu’ombrageaient d’immense parasol blanc. Les compositions florales du mariage posées sur chacune des tables avaient laissés place à un chemin de table unie et coloré qui introduisait un peu de chaleur et de gaieté relevé par de petites bougies chauffes plat flottant dans des vases ronds et plats. Le blanc couleur dominante du mariage avait été remplacé par des tons orangés, vertes et violines. Les couverts d’argents étincelaient au soleil. Tout était parfais comme ce fameux jour de mai un an plus tôt.

    Il était plus facile d’oublier à l’aide de ce décor festif et coloré les horreurs qui avaient eut lieux dans ces magnifiques jardins. Pourtant tout le monde se souvenait, avait conscience que trois personnes manqueraient aujourd’hui à l’appel. Lance Ainsworth et les siens penseraient chacun à London en ce jour de fête, Elliot Bouwmeester se souviendrait du corps pale et couvert de sang de sa mère, Liberty Ainsworth se rappellerait l’annonce du décès de son ami et patron… Oui, tous aujourd’hui auraient une pensée pour les disparus. Et malgré que le temps fût à la fête, personne ne doutait qu’il se produirait surement quelque chose aujourd’hui. Quelque chose bien ou de mal, sur cette question les avis étaient partagés. Et certains comme Lancelot et Sidney Ainsworth se demandaient pourquoi il avait fallut qu’un membre de la famille de Lancelot jacasse auprès de la tante Ermitrude à propos d’Ellie.

    London Ainsworth, Ellen Bouwmeester… Des noms que les habitants de New Heaven n’oublieraient jamais. Mais qui se souciait de Jackson Everson ? Lui aussi victime de sa propre folie ? Qui se souciait de la petite Judith Everson, sœur du « monstre » de New Heaven ?

    Oui les morts ne sont jamais oubliés… Chaque réunion de la communauté était ponctuée par l’évocation de ses tragiques disparus.

    Mais qui reste t-il pour se soucier du bourreau ?

    Judith sa sœur… Présente en ce jour.

    La fête ne faisait que commencer et pourtant elle semblait belle et bien prendre une tournure toute particulièrement. Les masques fleurissaient, et qui savait avec certitudes qui était vraiment qui ?




        Ordre de Passage :


      -Lance Ainsworth
      -Judith Everson
      -Nathan Lowe
      -Ellie Coben
      -Liberty Ainsworth
      -Curtis Fooley
      -Sidney Ainsworth
      -Candace Ingahm
      -Shelby Donahue
      -Matthew Schumacher



        Organisation du Sujet :

        Les administrateurs vous demande de :


    -Faire une description de votre costume et si possible joindre une photo
    -Faire part de la raison de votre invitation par exemple : fille de Lancelot ou encore amie de Sidney...
    -Trouver le moyen de glisser une phrase ou deux à propos de Ellie (sauf pour l'intéressée)

    Petite précision quatre tours de RP maximum pour ce premier scénario. Vos missions arriverons au deuxieme tour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 28

MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Jeu 24 Sep - 0:26


Le Maitre de Maison : Lancelot Ainsworth

Spoiler:
 





    Lancelot Ainsworth contempla son reflet dans la glace et se sourit à lui-même en réajustant les plis de sa blouse blanche. Il tira également sur la tenue bleu marine de chirurgien qu’il portait en dessous de sa blouse afin que le haut de son déguisement tombe parfaitement. Avec un sourire de plus en plus amusé en pensant à ce que sa mère aurait dit s’il était vraiment devenu médecin il passa le stéthoscope que Shelby lui avait « offert » pour compléter sa tenue lorsqu’il était passé voir son petit fils la veille. Il jeta un coup d’œil satisfait au miroir en plaçant quelques stylos dans la poche de sa blouse après avoir clipé sur le revers un petit badge qui annonçait « Docteur Glamour ». Un clin d’œil assumé à ses élèves présents aujourd’hui avec leurs parents. Lance vérifia une dernière fois son reflet dans le miroir avant de se tourner vers la porte, close, de la salle de bain privé qu’il partageait avec sa femme. Sa femme Sidney Ryan Ainsworth. Et peut être sous peu potentiellement son ex femme… Il fallait dire que Lancelot avait merdé, sur toute la ligne. Elle n’était surement pas prête a lui pardonné le coup de couteau dans le dos ou en plein cœur qu’il lui avait asséné près d’une semaine plus tôt. Alors qu’ils passaient un moment merveilleux au Lac, un petit diner romantique avec bougie, lune en plein ciel et excellent repas, Lance avait choisit de lui annoncer qu’il avait recontacté le premier amour de sa vie afin qu’elle apprenne la mort de leur fils, London. Pourquoi avait-il agit ainsi ? Pourquoi avait-il recontacté Lily Rose ? Il n’aurait su le dire, il avait seulement sentit qu’il fallait qu’elle sache. Un an s’était déjà écoulé, et lorsque London était mort il n’avait pas été capable de la retrouvé assez vite pour qu’elle assiste a l’enterrement de London. Etait-ce la culpabilité qui l’avait poussé à appeler ? Il n’aurait su le dire, cependant il savait que Sidney devait se poser plus encore de questions que lui. Elle devait aussi avoir peur. Lily Rose avait été le premier amour de Lance, elle lui avait donné trois enfants avant de s’en aller abandonnant les petits à leur père à qui elle brisa le cœur. Lancelot avait mit des années à se remettre du départ de sa première « femme » (même si légalement ils n’avaient pas été marié les liens du cœur étaient là), il n’avait fréquenté personne pendant près de sept ans, puis il avait mené la vie sentimentale d’un débauché notoire, afin de ne pas négligé ses enfants et afin de ne pas souffrir à nouveau d’une rupture. Il n’avait jamais oublié totalement Lily Rose, Liberty lui ressemblait tant physiquement, sauf peut être en ce qui concernait les cheveux, elle avait hérité de la blondeur Ainsworthienne pour ce côté-là. Il avait tant de question a posé à Lily. Il avait tant besoin de réponse pour comprendre.

    Hésitant il frappa à la porte de la salle de bain. Le bruit du sèche-cheveux s’interrompit brusquement et il frappa de nouveau. La communication était difficile entre le couple depuis l’annonce de l’arrivée de Lily Rose. L’ex femme de Lance avait toujours été un sujet de conflit dans le couple, Sidney craignait son retour dans la vie de son mari, quant à Lance il ne supportait pas d’abordé le sujet « Lily/Londres/Naissance/abandon ». Alors imaginé le choc lorsque Lance avait avertit Sidney de l’arrivé sous peu de son ancienne compagne en ville. Elle aurait du être là la semaine dernière mais un contre temps dans son travail l’avait retardé. Lance était sensé aller la chercher a l’aéroport la semaine prochaine.

    « Sid ? » Appela t-il.
    « Je ne suis pas encore prête. » Lança t-elle en réactionnant le séchoir. Lance soupira et marmonna quelque chose avant de tourner les talons. En bas on l’attendait. Alors qu’il quittait leur chambre il pensa à la joie qu’elle se faisait de lui caché son costume une semaine plus tôt et une vague de plomb se posa sur ses épaules. Il avait encore merdé.

    […]

    « LANCELOT ! » Surpris le quadragénaire se retourna juste à temps pour réceptionné une tornade de cheveux rouge qui courrait dans sa direction en s’appuyant sur sa canne. Canne que Lance prit dans les cotes quand la vieille dame lui sauta au cou. Heureusement pour elle Lance entretenait son corps deux jours par semaine en courant et faisant un crochet par la salle d’entrainement du manoir sinon il aurait cédé sous son poids. Il la serra contre lui en vacillant légèrement. La femme semblait frôlé de près les quatre vingt dix ans pourtant son impressionnante chevelure d’un rouge feu contrastait fortement avec son âge présumé, elle avait la force d’une jeune fille dans le corps d’une vieille femme.

    « Tante Ermitrude ! » S’exclama t-il en dénouant avec douceur les bras de la vieille dame de son cou. Il l’éloigna légèrement pour la regardé et manqua de grimacer face à la violence des couleurs constituant sa tenue. Elle portait une combinaison de fitness en latex de couleur rose fluo, un bandeau jaune tout aussi flashy maintenait son front dégagé, ses grosse Ray Ban bordeaux juraient avec cette « ensemble », elle portait également un pantalon de clown très large et plein de tache de peinture.

    « J’adore ton Costume Tantine ! » La complimenta t-il pendant qu’elle tournait sur elle-même en s’appuyant sur sa canne, qui pour l’occasion avait été décoré de rubans de couleurs criardes.

    « Mais quel déguisement ! Je pensais qu’il fallait venir habiller comme tous les jours ! Tu aurais pu me prévenir Lancelot ! Je vais être riducule si je suis la seule a ne pas être déguisée »

    […]

    Lance sortit sur la terrasse de l’immense manoir et regarda sa montre, alors seulement il se permit d’éclater de rire, un rire franc et massif. Puis il se ressaisit et leva les yeux vers la fenêtre de la chambre de sa toute nouvelle fille. Ellie referma brusquement le rideau lorsque leurs yeux se croisèrent. Lance soupira et s’éloigna vers le buffet afin d’y retrouvé ses deux vieux amis. Matt et Candy.

    « Sert mois quelque chose de fort Matt, je risque d’avoir besoin d’un sacré London ce soir… » Marmonna t-il en direction de son duo d’ami. Matthew, Candace et Lancelot le trio de quadragénaire le plus fou de New Heaven. Heureusement qu’ils étaient là car avec Sidney en froid, Ellie buté, Bert en colère, Lawrence… ambivalent … Lance risquait d’avoir besoin de soutient.

    Cela promettait d'être drôle il se demandait comment Ellie serait costumé, si elle ferrait l'effort de se costumé il entends... Il se demandais aussi si Sidney réagirait comme après la mort de London, faisant semblant un public pour s'éloigner ensuite. Et Bert ? Qt Shelby ? Et Ellie. Oui il pensait beaucoup à sa fille. Il appréhendait sa réaction. Serait-elle asbjecte ? Ou bien ne viendrait-elle pas ? Heureusement Candace s’occupait du buffet, Matthew veillerait a ce que le Barman ne se trompe pas de commande, quant à Lance il n’avait plus qu’a accueillir ses invités qui déjà se pressaient à la grille alors que les trois femmes de sa vie se préparaient toujours. Il soupira avala d’un trait son bourbon et se dirigea vers la grille après avoir lancé a ses amis.

    « Oublier pas de venir me sauver si je cris a l’aide ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Sam 26 Sep - 4:40

    Spoiler:
     

    « L’amour est sublime et misérable, héroïque et stupide. Juste, jamais. Ce n’est pas l’amour qui révèle du registre de la justice, c’est l’amitié. »


    « Judith avait passé la journée de la veille à angoisser à propos de la grande réception de la famille Ainsworth, son frère ayant gâché leur mariage et commit le plus grand désastre qu’ait connut la ville dans toute son histoire elle ne serait sûrement pas la bienvenue. Mais lorsque Shelby l’avait invité car elle s’occupait bien de son enfant, la jeune femme n’avait pu refuser voulant faire plaisir à sa patronne. Bien évidemment personne ne savait que la jeune femme qu’amenait Shelby n’était autre que la sœur du tueur. C’était donc avec appréhension que la petite brune était tombé dans les bras de Morphe.
    A peine l’aube venait de pointer le bout de son nez que Judith était déjà réveiller, elle voulait être parfaite pour la fête. Son costume était prêt et si tout ce passait bien personne ne verrait qui elle était vraiment. Elle tituba donc vers sa salle de bain et fit couler un bon bain chaud. Puis en attendant qu’il coule elle alla dans sa cuisine pour se faire un expresso. Et après avoir but son café elle remonta et entra dans son bain qui était bouillant. Après une demi-heure dans la baignoire, où elle se fit un tas de masques, épilation, shampoing et autre préparation, elle sortie enfin. Elle le savait, elle était très jolie, et ses formes était parfaite. Pourtant elle n’était jamais satisfaite, car pour elle si les gens la détester autant c’est qu’elle ne devait pas être suffisamment belle ou intéressante et pas seulement parce que son frère avait péter les plombs. Judith enfila une robe digne d’une princesse, elle était noir avec du tissu dorée à certaines endroit, le corset ne la serrait pas trop bien qu’il soit fermé au maximum et dans la plus petite taille. Elle mit ensuite ses bas et ses escarpins. Puis elle alla dans son salon pour mettre dans une petite pochette assortie son stricte nécessaire et enfin elle repartie vers sa salle de bain où elle coiffa sa chevelure bouclé châtain en un magnifique chignon, son maquillage se peaufina rapidement car la jeune femme possédait un visage sans défaut auquel elle ajouta une touche de gloss et de crayon noir. Elle mit ensuite un pendentif et une bague assortie, enfila avec un petit masque qui ne couvrait que ses yeux. Après toute sa préparation, elle descendit, prit sa pochette et partie. Un taxi l’attendait devant chez elle, et elle partie vers le manoir des Ainsworth. Elle angoissait de plus en plus car elle n’y était pas retourné depuis la mort de son frère.
    Elle vit au loin les contours du manoir se dessiner et enfin elle vit la grande bâtisse. Magnifique comme toujours. Beaucoup de monde était déjà là, et tous déguiser, mais peu d’entre eux avait le visage cacher, ce qui ne l’arrangeait pas. Elle aperçu au loin Lancelot discuter avec des invités, mais ne vit pas Ellie, celle pour qui tout cela était organisé. Judith avança la tête haute et le cœur battant à cent à l’heure. Une vieille dame lui demanda pourquoi une jeune femme aussi belle se cachait derrière un masque, Judith dut répondre qu’elle avait une coupure sous l’un de ses yeux. Mentir n’était vraiment pas son fort. Dès qu’elle le put la brunette alla se cacher dans un coin, et but plusieurs coupe de champagne, venir ici n’était pas l’idée la plus brillante qu’elle ait eu. Elle revoyait sans cesse, ses venu ici avant le drame. Si seulement elle trouvait un échappatoire ou alors que personne ne la détestait peut-être serait-ce plus facile. Mais ils lui demandaient beaucoup trop. Comment pouvait-elle haïr son frère comme eux, alors qu’elle l’aimait tant et qu’il lui manquait tellement que son cœur se serait brisé si cela avait été possible de le brisé encore une fois. La jeune femme sentit des larmes perler le long de ses joues rosie par le chagrin et malgré tout le mal qu’elle se donnait, les larmes ne cessait de couler, silencieuse. Il était beaucoup trop dure de voir tout ces gens sourire et rire alors qu’elle ne voulait qu’une chose : revoir son frère et le serrer dans ses bras. Tout ce don elle avait besoin c’était d’une bouteille de tequila et d’un coin beaucoup plus sombre que celui dans lequel elle était, cet-à-dire derrière un sapin dans le fond du jardin. Au loin elle pouvait entendre les éclats de rires des uns et les tirades des autres. Tous étaient inconscient de la souffrance qu’ils avaient infligé à Judith qui était innocente. Si seulement un visage amicale pouvait venir et lui dire que personne ne lui en vœu et qu’ils la laisseraient se laisser aller et qu’elle pourrait enfin faire le deuil. Mais rien de tout cela arriverait et ça elle aurait du le savoir depuis le début, ces gens n’étaient pas nées pour être compréhensif, juste égoïste. Ils ne pensaient qu’à leur peine et non pas à la sienne. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Mar 6 Oct - 0:41

Spoiler:
 

    Nathan se sentait étranger aux réjouissances; il avait l’impression de n’être qu’un poids, un fardeau sur les épaules déjà courbées des membres de la famille Ainsworth. La mort de London un an auparavant avait radicalement changé les choses parce qu’à peine avait-il fait connaissance de la famille de London que Nathan avait eu à s’y intégrer et il avait bien le sentiment désagréable que si les invitations pour des diners et des petites fêtes intimes continuaient à arriver dans sa boite aux lettres, c’était plus parce que Lancelot et Sidney, le père et la belle-mère de London, se sentaient obligés de maintenir un semblant de lien avec Nathan, en mémoire de London, et le jeune homme détestait cela. Il aurait voulu pouvoir éclaircir les choses, demander aux Ainsworth s’il avait raison ou tort mais il n’osait pas –et n’oserait jamais. Liberty avait abondamment financé sa cure de désintoxication et continuait à l’aider à payer ses visites à l’hôpital, et même s’il lui en était infiniment reconnaissant, Nathan aurait préféré qu’elle arrête ; London était mort et ils devaient tous cesser de voir Nathan comme un lien les unissant à lui à travers la longue distance entre la vie et la mort. Ainsi, sur le chemin de la maison de Sid et Lance, Nathan redoutait l’arrivée, les regards inquisiteurs, les questions sur sa santé et les discussions en tête à tête. Il se demandait si Robert viendrait, et si oui, quelle serait la réaction de son entourage. Le verraient-ils comme un simple remplaçant à London ? comment l’accueilleraient-ils ? Toutes ces questions furent, mine de rien, un accélérateur de temps et au détour d’une rue, le manoir Ainsworth se dessina. Nathan inspira et se dirigea droit vers la porte.

    La scène était en fait vraiment comique. Une petite vieille dame –la tante de Lancelot d’après ce que Nathan avait compris, lui parlait de ses rhumatismes tout en médisant sur l’une des invitées dont Nathan n’avait auparavant jamais entendu parler et dont il ignorait même jusqu’à l’existence ; la tante de Lance était vêtue de toutes les couleurs possibles et imaginables et il avait beaucoup de mal à se retenir d’exploser de rire tant l’ensemble était d’un ridicule éclatant –et d’un kitsch inimitable. Mais le but de ce genre de fêtes costumées était après tout de ne pas pouvoir se moquer de son voisin puisque l’on est soi-même plus ridicule –et Nathan avait fait fort : il avait loué une combinaison de plongée dans le dos de laquelle il avait scotché une image en papier de la Petite Sirène, comme on le fait avec les poissons le 1er Avril. En outre, la combinaison s’avérait être trop petite pour lui et les jambes s’arrêtait trop haut, quelques centimètres au dessus de ses chevilles. Il avait pris les palmes avec lui mais les avait rapidement enlevées car elles étaient bien trop inconfortables pour marcher, et Nathan se retrouvait donc à présent pieds nus et la tante de Lance remarqua cela, laissant échapper un petit : « Vous allez être malade mon pauvre ! » désapprobateur. Nathan se contenta de sourire poliment sans rien dire et regarda autour de lui, alors que d’autres invités arrivaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
New Heaven ? Pff c'est comme si j'y étais né à présent !

★ NOM DE L'AVATAR : Kristen Stewart
★ MESSAGES : 376
★ ARRIVE DEPUIS LE : 26/07/2009

MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Ven 9 Oct - 21:06



    Allongée sur son lit, dos au matelas, le regard perdu dans le vague, fixant plus ou moins le plafond, Ellie était ailleurs. Elle n’entendait pas le bruit provenant du rez-de-chaussée, toute cette agitation due à cette saleté garden party, organisée soit disant en son honneur. Foutaises ! Ce qu’on pouvait se moquer d’elle, de sa petite existence dans cette ville d’apparence si sage et paisible. Si on venait c’était simplement pour la voir, pour pouvoir épier le moindre de ses gestes et le placer avec soin dans une conversation faite de commérages en tous genres. Elle était la fille illégitime de Lance Ainsworth, l’époux si aimant et bien sous tout rapport de Madame Le Maire. Quelle blague ! Tous ces invités, elle ne le connaissait pas, ou à peine du moins, et s’en fichait royalement. Voilà donc pourquoi elle était là, dans cette chambre, son i-pod fixé sur ses oreilles, se laissant bercée par un morceau doux et apaisant, se coupant de cette réalité étouffante, de cette hypocrisie qui puait à des kilomètres à la ronde, de toute cette fausseté. Fête costumée ? Quelle merveilleuse idée ! Les gens pouvaient faire tomber ainsi les masques sans avoir à se justifier et craindre un jugement les concernant.

    Son regard se porta sur la fenêtre. Elle la fixa un instant, et fini par se redresser, s’appuyant sur ses avant bras. Elle poussa un long soupir, barbée par avance. Elle allait devoir descendre, se montrer, sous peine de devoir subir une petite leçon de politesse par la suite. Supporter ces discours sur la morale et le respect commençait sérieusement à la fatiguer, elle allait donc tout faire pour s’en passer. Se relevant de son lit, ne coupant pas pour autant le son de sa musique, elle s’avançant jusqu’à la fenêtre. Balayant le jardin du regard, elle se stoppa sur Lance, qui regardait dans sa direction. Leurs regards se croisèrent, et aussitôt la brunette tira sur le rideau, dans un geste brusque et significatif. S’apaiser face à son pseudo père ? Pas encore et sans doute jamais. La situation était toujours aussi tendue, et le fait qu’ils attirent l’attention sur elle n’arrangeait rien.


    Flash Back
    « C’était forcé ce prétexte à deux balles ?
    - Ellie, surveille ton langage !
    - En mon honneur ? Non mais n’importe quoi ! »

    Le ton montait, et l’adolescente s’en donnait à cœur joie ! Dès qu’elle avait l’occasion de faire part de son mécontentement, de sa colère et de sa mauvaise humeur, elle se jetait littéralement sur l’occasion. Elle n’hésitait pas à aller à l’encontre de Lance, et même du reste de la famille. Certes, quand ils formaient cette meute solidaire, elle finissait par s’écraser, mais n’en pensait pas moins pour autant. Or là, elle avait réellement son mot à dire, puisqu’elle était en première ligne, concernée plus que quiconque. « Souhaiter la bienvenue au nouveau membre de la famille »… Quand on lui avait annoncé cela, elle n’avait pu retenir un rire moqueur, cachant son inquiétude. Elle n’en avait pas la moindre envie, et préférait rester à jamais dans les murmures, l’ombre d’une courte histoire passée et qui n’avait jamais eu le moindre avenir.
    « On le fait pour toi…
    - Mais je n’ai rien demandé ! Tu peux te la garder ta fête ! »

    La porte claqua et Ellie garda le silence durant les 3 jours qui suivirent cette prise de tête…
    Fin Flash Back

    Elle était en haut des escaliers, hésitante… Aucun costume, son simple sweat-shirt trop grand, dans lequel elle nageait, aussi sombre que le contour de ses yeux marqué au crayon. Elle laissa glisser un écouteur, se reconnectant à la réalité avec regret. Baissant le son, elle finit par abandonner l’i-pod dans la poche avant de son pull, aux côtés de son mobile. Expirant un bon coup, elle alla chercher sa capuche, et la remonta sur le sommet de sa tête. Pas de déguisement pour elle, juste une tenue de camouflage. Son visage désormais ombré, elle comptait se frayer un chemin jusqu’à la sortie la plus proche, où elle était quasiment sûre de ne croiser personne. Traversant le living room, elle tomba nez à nez avec une femme, qui lui était totalement inconnue. Assez âgée, habillée comme un épouvantail… Elle ne doutait pas qu’elle fasse partie de la famille de Lance !

    « Et bien, et bien… Quel déguisement… Original ! Qu’est-ce que cela représente ?
    - J’deal ! T’en veux pour combien ? Promis je te fais un prix !
    - Vous quoi ?
    - Crak’, Cocaïne, Exta’… Y’a qu’à demander mamie ! »

    Elle provoquait, elle choquait, et ça l’amusait. Il fallait bien se distraire parmi tout ces gens ennuyeux ! Lorsque sa petite blague fut assimilée par la femme, et que celle-ci fit part de sa surprise et de sa gêne, Ellie se mit à rire, et fila un peu plus loin. Il fallait se faire la plus discrète possible pour échapper à ce cauchemar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
GUEST-STAR Statut spécial pour personnages spéciaux

★ MESSAGES : 1193
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/07/2009

MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Mer 21 Oct - 5:23

    « Je n’ai pas envie d’y aller. » Bettina ne releva pas, trop occupée à répondre à ses mails sur son petit téléphone portable. Elle n’était pas même pas son amie, juste une assistante, ce qui faisait d’elle une fausse BFF-tiré-esclave que Bert payait à la fin du mois. Et comme écouter les différents évènements de la vie personnelle de sa patronne ne faisait pas partie de ses obligations contractuelles, elle ne fit aucun effort pour cacher son indifférence aux récits de Liberty. « Mon père a toujours de ces idées… Il veut bien faire, trop bien faire, et il ne réalise pas que les gens abusent de sa gentillesse. Surtout Ellie. Oh ! Et si je portais ça ? »
    « Ouaisgénialpourquoipas. » lui répondit machinalement la jeune femme, sans la moindre trace d’enthousiasme dans sa voix. « Écoute je dois y aller, mon chien a un rendez-vous chez le toiletteur. Ton paquet que tu voulais son là. Tu peux survivre sans moi jusqu’à demain matin? » Bert soupira. « A demain alors. Et bon courage pour ce soir.»
    Ce n’était pas qu’elle ne voulait pas faire un effort pour sa sœur mais elle estimait qu’elle en avait fait assez et pour recevoir quoi, au final? Ellie n’avait pas besoin d’une fête déguisée; il lui fallait une bonne psychothérapie. Pourquoi s’obstiner à l’inclure dans la famille si elle continue à en vouloir au monde? Et Bert estimait que les Ainsworth méritaient d’avoir un peu de répit, pour une fois. « Adoptez plutôt Nathan. » Elle ouvrit enfin le paquet apporté par son employée. Son costume. Elle ne voulait pas se changer tout de suite, repoussant le moment fatidique où elle devra s’habiller.
    Allongée sur son lit, en T-shirt et en survet’, Bert entendit les premiers invités arriver ; les amis de son père, de Sidney, quelques membres de la famille et la Tante Ermitrude. Elle se rendit compte qu’elle n’avait plus personne à entendre. Plus de mari, plus d’amis (si on oublie Nathan, Lawrence, et Shelby), ce qui rendait son costume encore plus pathétique : Po, le Teletubby. Quand les invités furent assez nombrent, ils purent assister à un étrange phénomène : l’apparition d’une grosse boule rouge en haut des escaliers. Et Tante Ermitrude, aussi rapide qu’une fusée, tint à être la première à venir l’admirer.
    Spoiler:
     
      TANTE ERMITRUDE : Seigneur. En quoi es-tu déguisée?

      BERT : Je suis un hémorroïde.

      TANTE ERMITRUDE : Un ? (A la fois confuse et agacée) J’ai du mal à comprendre vos déguisements. Ce garçon là-bas (En désignant Nathan avec sa canne) est pieds nus et cette jeune fille (En montrant Ellie) voulait me vendre du smack ou du quouak. Mais enfin qu’est-ce que ça veut dire? C’est censé être drôle? Et qui est-elle d’abord?

      BERT : (Surprise) Tu ne sais pas ?

      TANTE ERMITRUDE : Si je te pose la question.

      BERT : (Avec un petit rire nerveux, amusée par cette situation) Mais Tante Trudy, c’est elle Ellie.

      TANTE ERMITRUDE : Non ?! (Elle l’examina de la tête aux pieds.) Elle n’est pas du tout comme je l’imaginais. ‘Pas vu grand-chose avec cette capuche. Je la regarderai mieux demain quand elle ne sera plus déguisée.

      BERT : Oh je doute que ce soit un déguisement.

      TANTE ERMITRUDE : (Elle fit une moue, un peu vexée.) Elle aurait pu quand même se présenter. Je ne veux pas râler mais ce n’était pas très poli de sa part. Vraiment ! Certains d’entre nous ont fait un long voyage pour venir la voir.

      BERT : (Taquine)Certains d’entre nous”?

      TANTE ERMITRUDE : (Penaude) D’accord! Moi. J’ai fait un long trajet. Mais qu’est-ce que je ne ferais pas pour ton père?

      BERT : Ton neveu préféré.

      TANTE ERMITRUDE : Bon et toi alors? Où est ton mari?

      BERT : (En se mordant la lèvre inférieure.) Tu ne le sais pas?

      TANTE ERMITRUDE : Je ne sais pas quoi?

      BERT : Nous sommes en instance de divorce.

      TANTE ERMITRUDE : On ne me dit jamais rien dans cette famille! Vous comptiez attendre encore longtemps avant de me le dire ?

      BERT : Mmm non. Jusqu’à ta prochaine visite? Ça te donne une raison pour venir plus souvent. (Un temps) J’ai un peu chaud, à cause du costume, donc je vais... aller prendre quelque chose à boire.

      TANTE ERMITRUDE : Ah non! Non! Non, non! Tu ne me laisses pas toute seule.

      BERT : (Lui prit la main) Alors viens. On va dire bonjour à des amis. Au fait, le garçon pieds-nus là-bas, c'est le petit ami de London. C'était. (Avec un sourire, espiègle) Tu sais que London était gay, hein? Je ne t’apprends rien?

      TANTE ERMITRUDE : Abrutie.

      BERT : (En éclatant de rire) HA!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Mer 21 Oct - 9:48

Spoiler:
 

    Les fêtes. Curtis connaissait bien les fêtes, il en avait côtoyé, mais pas dans des villes comme celle ci, celle de Miami était plus mouvementé et dangereuses et dans ce genre de fête tout se vendait surtout les substances illicites. Là, il s'agissait d'une fête plus tranquille, une fête en l'honneur d'Ellie, la jeune fille illégitime de Lance. Cette fête se passait donc chez les Ainsworth, et c'était une fête costumée qui allait durer quelques temps. Curtis avait été invité par Sidney, cette dernière était la maire de la ville, et Curtis, étant inspecteur de police, travaillait avec elle pour que la ville soit plus en sécurité. En tout cas, l'inspecteur l'appréciait énormément, et elle était très charmante, malheureusement elle était mariée à Lance, homme qu'il n'avait vu que très peu de fois.

    La journée passa assez lentement. Au poste de police, tout le monde parlait de la fête qu'organisait les Ainsworth, et ils évoquèrent brièvement ce qui s'était passé il y a un an dans la même demeure lors du mariage entre Sidney et Lance. Un homme avait tué et blessé certaines personnes, c'était une affaire qu'avait attentivement lu Curtis, mais il ne s'en était pas préoccupé vu qu'elle avait été classé. Les personnes invitées à cette fête devait se déguiser, et toute la journée, Curtis réfléchissait à comment il allait s'habiller, c'était un choix difficile : il hésitait entre le déguisement de super héros à la X-men ou bien à la momie, et même le clochard. Il opta pour le clochard, c'était bien, et puis faire le super héros c'était assez exaspérant, il était déjà un super héros en étant policier. Bref, il ne s'était donc pas rasé (ce qui le rendait assez sale), avait enfilé un tee shirt blanc (où il y avait un dessin dessus) troué et très sale, et par dessus une doudoune sans manches en cuir délavé. Pour finir, il avait enfilé un short lui arrivant un genou, des Air Jordan rouge blanc et noir, ainsi qu'une cagoule avec un aigle comme icône, il ressemblait à un sans-abri, mis à part l'odeur puisqu'il sentait vraiment bon.

    Il sonna à la porte, et on lui ouvrit alors. C'était une vieille dame, surement la tante que lui avait parlé Sidney en l'invitant. Curtis se présenta, et elle le laissa entrer avec un sourire aux lèvres, cette dame avait l'air bien sympathique, puis il se dirigea vers le jardin où se trouvait déjà un beau monde. Il ne connaissait pas vraiment beaucoup de monde, même personne...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth Jeu 29 Oct - 2:03


      " Que c'est un dur métier que d'être belle femme " Baudelaire; Les Fleurs du mal


    La fête que Sidney et Lance avait organisé pour Ellie s'apprêtait à commencer. Sidney qui était dans le jardin commençait à entendre sonner à sa porte et la Tante Ermitrude accompagné de Lance laisser entrer les invités. La tante de Lance était très bavarde, Sidney avait pu en faire les frais ce matin. Mais c'était une dame tout à fait charmante de surcroît, elle leur avait apporter de l'aide pour l'organisation de cette fête. Et l'organisation de cette fête n'avait pas été si facile que ça. Lance et Sidney avait du tout mettre en place dans le jardin, et bien que cela s'annonçait sous le nom de 'pique-nique', c'était les plats du traiteur que l'on retrouvait chez le couple Ainsworth. Ils avaient installé bon nombre de buffets et de tables pour accueillir tout le monde. Cela leur faisait tellement plaisir... Depuis leur mariage, ils n'avaient plus rien organisé de la sorte, c'était une première. Sidney avait stressé d'ailleurs ces derniers jours, elle avait tellement peur que cette fête se déroule pas, que les gens s'y ennuient, que Ellie ne soit pas agréable, qu'il y ai une certaine nostalgie des personnes qui n'étaient plus là (et surtout en pensant à London). Mais elle n'en avait parler à personne, elle n'osait dire cela à Lancelot, elle savait bien qu'il devait penser là même chose, alors à quoi bon l'angoissé lui aussi davantage?

    Sidney était divisé en deux, tout d'abord l'idée de passer une bonne après-midi et de l'autre l'angoisse qu'elle ne contrôlait pas. Pour surpassé celle-ci, elle avait essayer comme à son habitude de tout gerer, et de tout rendre parfait. Cela avait été par le choix du traiteur, par la mise en place du jardin et par le rangement de sa maison (qu'elle avait demandé à sa femme de ménage). Mais c'était aussi son déguissement... Une fête costumée, Lance avait eu cette idée, une bonne idée d'après Sidney! Sid avait longtemps hésité pour le choix de sa tenue, elle avait pensé à différente chose, telle que cowboy, infirmière, mais elle avait fini par opté pour la pin-up... Malgré ces quarante ans passé, Sidney assumait encore parfaitement ses formes et son corps très bien conservé, elle avait envie de se faire plaisir avec une tenue comme celle-ci. Ce n'était évidement pas pour se vanter, et montrer à tout va comment elle était elle. C'était simplement pour changer, pour faire rire, elle n'était pas hautaine. Si elle avait choisi ce costume, c'était simplement par auto-dérision, car c'était tout le contraire de ses habits habituels, en tant que maire de la ville, elle devait toujours être sur son 31, et tirer aux quatres-épingles. Au moins cela changeait et elle esperait ainsi surprendre. Elle portait un chignon au sur la tête, laissant une meche de cheveux tombée sur son visage très maquillé. Un corset noir en dentelle moulait sa poitrine et son ventre, et la rendait magnifique. Avec cela, elle n'avait tout de même pas osé le sous-vêtement et les jartières, Sidney portait un mini-short noir sexy et de haut talons noirs. Elle avait su se mettre en valeur...

    Durant les deniers jours, elle n'avait pas dévoilé sa tenue à Lancelot, bien qu'il ne cessait de lui demander. Elle lui faisait la surprise... Ainsi ce matin, dépossant un baiser sur les lèvres de son mari, elle lui annonça: « C'est le jour J... », étant de bonne humeur et souriante, elle était impatiente de le surprendre...

    Ensemble ils avaient donc tout préparer et ce n'était qu'une demi-heure avant que les invités arrivent que Sid était parti se changer. Lancelot était déjà en bas, déguissé en medecin, Sidney le trouvait très drôle et très sexy à la fois. Elle monta donc dans leur chambre conjugale et enfila sa tenue. Elle entendit Lance l'appeler: « Sid? ». Rapidement elle se regarda dans le miroir, elle eut un moment de doute, oserait-elle vraiment se balader ainsi toute la journée? « Je ne suis pas encore prête » « Deux minutes »...

    Elle resta à se contempler quelques minutes et puis dans un instant de folie elle dévala les escaliers, et était déciée à garder ce déguissement qui ferrait sand doute parler bon nombre d'invités. En descendant, elle se dirgea dans le jardin, en direction de Lance, elle vit ouvrir grand la bouche, il était étonné, Sidney ne s'approcha pas encore de lui, ils étaient seuls, et la tante était dans la cuisine, elle lui cria donc: « Docteur, vu votre badge, je suis assez glamour pour vous? » Une petite provocation de sa part comme elle aimait faire avec son mari...

    [...]

    Une dizaine de personnes étaient arrivés, Sidney était souriante, pour le moment tout semblait bien se passer et tout le monde semblait avoir jouer le jeu. On retrouvait dans le jardin des Ainsworth: Un télétubby, un clochard, un plongeur,une princesse. Tous étaient plus ridicules les uns que les autres. Cela promettait une bonne journée. Sidney alla saluer chacun à leur tout les invités, elle avait un plateau dans la main avec des petits fours et commençait ainsi la distribution. Elle s'attarda un peu avec Curtis, un policier avec qui elle travaillait qu'elle avait convier chez elle pour cette fête. Cela faisait un grand décalage, sachant que lui était en clochard et elle en pin-up, en arrivant près de lui, elle rigolait déjà... « Et bien Mr Fooley, il y a du laisser aller? » « Comment allez-vous? » lui demanda-t-elle poliment. Elle tenta comme elle pouvait de ne pas paraître trop sur d'elle, avec la tenue qu'elle avait, elle esperait au moins que Curtis reussirait à la regarder dans les yeux (le décolleté plongeant n'aidant pas pour les discussions serieuses avec les hommes). Elle souriait, regardait le reste des invités, Sidney était heureuse que la fête se déroule ainsi. Les gens parlaient entre eux, personne ne semblait s'ennuyer pour l'instant.



Spoiler:
 

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth

Revenir en haut Aller en bas

Ce soir c'est la fête chez les Ainsworth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • Homes Sweet Homes • :: Barons' Fields :: Ainsworths' Mansion-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit