AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La soirée continue [Sidney & Lance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Sam 15 Aoû - 0:32


La soirée continue
Sidney & Lance


(c) Emily88

_________________________________________________________


    Lancelot et Sidney venait de passer un moment au restaurant. En effet Sidney avait reservé au 'Old World' pour ce soir. Ils avaient donc prit une bouteille de vin puis Lance avait prit l'initiative d'emmener les plats qu'ils avaient commander pour manger ailleurs. Lorsque que l'on est des personnes si populaires que Sid et Lance cela était possible à New Heaven... Ils arrivèrent donc à bon port, soit au lac de New Heaven. C'est là qu'ils allaient passer une soirée de rêve, qu'ils allaient pouvoir se retrouver et s'aimer...

      « Attends là… Je viens te chercher dans cinq petites minutes. Tâche de garder les yeux fermés »

    Voici les paroles que Lance venait de prononcer en quittant la voiture embrassant Sidney au passage. Sid était bien trop curieuse, cela allait être difficile pour elle de rester les yeux fermés ainsi. Heureusement il faisait nuit elle ne voyait pas à travers les vitres ce que Lance faisait. Elle l'entendit ouvrir le coffre et prendre des choses sans savoir exactement ce que c'était. Elle essaya de regarder malgré les recommandations de Lancelot, mais elle ne parvenit pas à voir ce qu'il faisait. Son mari finit par revenir la voir. Il lui ouvrit la porte. Sidney venait justement d'enlever ses chaussures aux hauts talons. Elle marcha donc pieds nus dans l'herbe, sentant les mains de son homme sur sa taille. Il lui caressait ainsi doucement les hanches tout en jouant avec son oreille. Cela avait le don d'augmenter le désir de Sid pour Lance. Elle garda les yeux fermés. Ils n'étaient pas encore arrivé au lieu de pique nique. Elle se serra un peu plus près de Lance. Elle se retourna pour lui caresser le visage et toucher doucement ses lèvres avec les siennes. Face à face elle resta paupières fermées, mais souriant à Lancelot, elle était impatiente d'ouvrir les yeux, de le voir à nouveau. Mais là elle se l'imaginait, en face d'elle, lui embrassant la joue doucement avant de déposser un doux baiser sur ces lèvres.

      « Je te préviens Sidney Ainsworth tu ne risques pas de tomber amoureuses de Danny avec ce que je te réserve ce soir… »
      « Avec toi à côté de moi, je ne peux voir aucun autres hommes de toute façon. Dans mon coeur il n'y a que Lancelot Ainsworth et uniquement lui qui compte et fait battre mon coeur! »

    Puis seulement après cela, il lui murmura à l’oreille d’ouvrir les yeux. Sidney se retrouva face au merveilleux pique nique que Lancelot venait de lui préparer. Il avait posé une nappe, entouré cela de cousins et de bougies. La scène était des plus romantiques. Un panier était posé avec leur repas et une bouteille de champagne les attendait. Elle ne trouvait plus rien à dire tellement elle était touchée par cela et l'organisation que Lance avait fait pour elle. C'était sublime, une soirée de rêve semblait prendre forme. Sidney en était bouche bée. Elle regardait la 'table' puis Lance, ses yeux pétillaient de bonheur. Sidney toujours vétûe de sa sublime robe, s'assit sur la jolie nappe de Lancelot. Adossé à un cousin, elle prit la main de Lance, pour qu'il se mette juste derrière elle, et qu'elle puisse se blottir dans ses bras.

      « J'ai eu l'idée de sortir au restaurant ce soir avec toi, mais tes idées à toi surpasse ce que j'esperais... C'est génial Lance... »


____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Mar 18 Aoû - 3:18


    Le Old World était comme son nom l’indiquait « vieux » aller comprendre par là un peu trop guindé pour un couple qui n’avait pas eut de moment d’intimité depuis des mois et qui rêvait de se retrouver un peu seul et de pouvoir donner libre court à leur envie de câlin, de « bisous » et autre. N’allez pas vous m’éprendre Lance aimait beaucoup le Old World c’était d’ailleurs le restaurant qu’il fréquentait le plus de part son métier et les responsabilités de sa femme qui les obligeaient à un certain niveau de standing lorsqu’ils devaient invités à dîner un groupe de personnes importantes. Cependant Lance préférait de loin un lieu plus intime où il ne serait pas obligé de séduire sa femme discrètement. Aussi avait-il décidé que lever le camp était une bonne idée.

    « Attends là… Je viens te chercher dans cinq petites minutes. Tâche de garder les yeux fermés »

    Avait-il lancé en quittant la voiture après lui avoir volé un baiser qui n’avait rien de chaste mais qui restait tout simplement doux et tendre. Il était heureux de lui faire cette surprise, de la surprendre à nouveau. Leur relation était constamment en train d’évoluer, et si pour certain le fait qu’aucune routine ne s’installe vraiment entre eux aurait été un problème le couple plus glamour de la ville se félicitaient de ne pas tomber dans l’habitude du quotidien. L’habitude convoyait jusqu'à l’ennui et l’ennui emmenait les couples à se séparer. Ils n’avaient qu’une bonne quarantaine passé l’un comme l’autre et pourtant aucun d’eux n’aspirait à ne pas finir sa vie auprès de l’autre. La plaisanterie favorite que Lance lançait à Sidney lorsqu’elle examinait les petites marques que l’écoulement du temps avait laissé aux coins de ses yeux consistait à lui lancé que bientôt « elle en aurait tellement qu’il pourrait comme pour les arbres déterminés son âges rien qu’en la regardant en face ». Bien sur il s’empressait d’ajouter en la voyant rire jaune que même à cent vingt ans il continuerait à l’aimé, et qu’avec le temps venait la sagesse, elle finirait par comprendre qu’elle s’était trompé de cheval et il serait trop tard pour qu’elle le quitte. Bien sur il ne pensait pas un mot de cette dernière phrase, il avait depuis quelques mois comprit que Sidney ne le quitterait jamais, parce qu’elle n’était pas Lily Rose, parce qu’elle l’aimait et qu’elle aimait sa famille. Le couple avait apprit après la mort de London a mieux communiqué, des mois de silences avaient faillis avoir raison de leur couple aussi avaient-ils appris la leçon, ils avaient peu de secret l’un pour l’autre. Sydney savait par exemple qu’il se rendait chaque jour au cimetière, même un an après le drame, elle savait aussi qu’il n’avait aucun souvenir de la mère d’Ellie et qu’il se haïssait pour cela, elle savait également que ses rapport avec Bert allait en se dégradant et qu’entre Lawrence et lui les liens commençaient tout justes à se refaire cordiaux. Elle le connaissait mieux que quiconque pourtant lorsqu’elle l’avait « invité » à ce petit tête à tête il avait eut peur, peur de lui avouer ce qu’il lui cachait depuis des jours, peur qu’elle prenne peur et s’en aille. Il ne savait comment lui dire et espérait que dans une ambiance moins « guindé » que celle d’un trois étoiles comme l’était le Old World il parviendrait à lui parler.

    Il faisait nuit, mais Lance s’afférait et planter le parfais petit ilot de romantisme, parce qu’elle le méritait et parce qu’il avait ce besoin naturel de la comblée, de faire d’elle une femme épanouie. Entre eux cela avait tout de suite accrochée. Ils s’étaient cherchés longtemps lors de cette première soirée ensemble, mais lorsqu’ils s’étaient trouvés cela avait été magique. Il se rappelait de chaque instants passés avec elle, de ce qu’il lui avait dit au petit jour, qu’il pouvait la rendre heureuse. Lance réintégra brusquement la réalité, plongé dans ses souvenirs, il avait été si sur à l’époque de la rendre heureuse, dès la première nuit, le premier soir, son cœur avait été dérobé par cette femme aux cheveux flamboyant, il avait suffit d’un regard. D’un seul petit regard pour tomber amoureux d’elle. Et a chaque fois qu’il posait les yeux sur elle il sentait qu’elle faisait partie intégrante de lui-même à présent, une partie de son âme. Et pour elle il désirait le meilleur. Aussi dressa t-il la parfaite « air de pique nique nocturne » du siècle (rien que ça ^^). Et lorsqu’il revint la cherchée à la voiture il était plutôt content de lui-même. Il aimait jouer avec elle, sa peau, son oreille, il avait ce besoin d’être en contact avec elle-même d’une façon discrète on dit souvent que dans un couple il y avait toujours l’un plus mordu que l’autre, il ne savait pas si c’était le cas pour eux mais oui il était décidément mordu de cette femme, il l’avait dans la peau. Et pour elle il serait allé jusqu’en enfer. Et avec pareil femme il se damnait comme jamais, elle se pressait doucement contre lui, en réponse à la douce torture qu’il infligeait à son oreille, à ses hanches. Elle se retourna les yeux fermés et explora sa bouche de la siennes, souriante, il caressa ses lèvres de son souffle avant de lui rendre ce tendre baiser. Il déposa un baiser sur sa joue et ne pu se retenir de lancé un « désolé je pique » pour la provoquer. Elle aimait sa fausse barbe de deux jours qu’il gardait parfois, un petit côté « mauvais garçon sexy » avait-elle dit un jour
    .

    « C’est bon à savoir. Pas de concurrence déloyale. Il n’empêche que je ne te présenterais pas Graham Perkins, je me méfie du charme de ce gamin. » Plaisanta t-il avant de lui murmure d’ouvrir les yeux.

    La surprise qu’il lu sur son visage valait bien tout l’or du monde alors qu’elle découvrait la scène qu’il avait crée pour elle. Elle était touchée et il le voyait, il embrassa doucement le sommet de son crâne heureux qu’elle aime, ses yeux pétillaient et il aimait être l’auteur d’une telle joie. Elle s’installa immédiatement, le faisant s’assoir derrière elle pour qu’elle puisse se nicher entre ses bras, le dos plaqué contre sont torse sa tête posé dans le creux de son épaule.

    « La tête » Murmura t-il en la désignant. « Et les jambes » il fit le geste vers sa propre personne. « Je ne fais que broder autour de ton idée… T’es le cerveau de l’équipe Ainsworth ! » Affirma t-il en l’embrassant dans le cou. « Et puis j’avoue j’avais une idée en tête en t’amenant ici… L’entraînement. » Il lui fit son plus jolie sourire innocent alors que ses yeux pétillaient. « Mais avant tout femme, il faut que l’homme se nourrisse. Voyons voir ce que le futur ex propriétaire nous a concocter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Ven 11 Sep - 5:10

    Elle était près de Lancelot, et tout allait pour le mieux. Voilà la pensée qui traversa son esprit. Elle était souriante, heureuse, plus heureuse que jamais peut être. Il était devenu si important à ses yeux, elle ne savait même pas comment elle arriverait aujourd'hui à vivre, s'il n'était à ses côtés tous les jours. Il y a avait eu des passages si difficiles, Sidney avait douté de sa relation avec Lance, mais aujourd'hui elle savait que si elle n'était plus avec cet homme là, elle n'arriverait plus à vivre et à connaître le véritable bonheur. Oui, jamais elle n'aurait cru dire ça un jour, mais elle savait qu'elle finirait sa vie avec lui. Elle esperait que la vie de les séparerait pas à avant... Doucement, elle sentait les marques et ridules qui faisaient leur apparition sur sa peau, mais elle savait que malgré les plaisanteries de Lance, malgré son viellisement, il l'a trouvait encore séduisante, et il l'aimerait toujours. En tout cas, elle appreciait énormement ce Lancelot viellissant, l'apparition de marque de vie sur son visage et de quelques cheveux blancs, faisait l'effet Georges Clooney à Sidney. D'après elle, il était de plus en plus beau, de plus en plus sexy. L'amour rendait aveugle cela est bien connu. Mais en réalité Sidney et Lancelot restait un beau couple, il n'avait pas la soixantaine non plus... Mais il était vrai qu'avec leur histoire passé, ces deux-là avaient vécu deux vies (ou plus) en une seule. Tout n'avait pas été rose pour eux deux. Peut être que cela les rapprochait aussi. Elle savait tout de cet homme, il savait tout d'elle. Comment pouvoir trouver mieux ailleurs? Sidney savait qu'elle ne trouverait jamais mieux...

    Cette soirée en était la preuve. Lancelot était un mari attentionné, amoureux. Prêt à tout pour Sidney. A croire qu'il ne portait pas ce prénom pour rien. Et bien oui, vous savez tous que Lancelot était ce chevalier parfait, connu surtout dans le roman courtois, Chrétien de Troyes et surnommé le Chevalier de la charrette. Lancelot était l'archétype du chevalier courtois, au service indéfectible de sa dame, étant même prêt à sacrifier son honneur pour rejoindre celle-ci. Dans nos temps modernes, Lancelot Ainsworth pourrait lui aussi être un peu comme ce héros. Cet homme au courage indéniable, humilié par sa première compagne, aimé follement par Sidney et prêt à tout pour elle. Prêt à laisser sa femme avoir le plus haut salaire, mais prêt à la secourir et la soutenir coûte que coûte. Enfin aujourd'hui encore il s'avançait vers elle tel le prince charmant, ayant préparé un pique nique des plus romantique. Ils étaient si proches l'un de l'autre désormais, un peu comme si rien de c'était passé, l'instant d'une soirée ils pouvaient se permettre de presque tout oublier. Un baiser les unisait, un sourire, une éclat de rire, de douces paroles, des mots plus provocants, tout était là pour une soirée réussie. Lancelot osa dire à Sidney, qu'"il piquait", simple allusion à sa barbe de quelques jours. Mais il savait qu'elle aimait cela, cet air un peu bad boy, un peu homme delaissé mais si craquant. Elle caressa doucement cette barbe qui poussait et lui dit:


      « Si tu piques alors... Plus de bisous... »

    Evidement elle ne tiendrait pas longtemps sans sentir les lèvres de Lance sur les siennes, mais c'était pour le provoquer, elle savait ainsi qu'à coup sur elle obtiendrait un baiser de son mari dans les deux minutes... Quelques instants plus tard elle ouvrit enfin les yeux, face à un sublime spectacle. Se botissant dans ses bras, elle était pétillante de bonheur. Ils étaient en osmose. Sidney venait de le remercier pour cette idée fabuleuse. Mais comme à son habitude Lancelot renvoyait à Sid le compliment.

      « Je ne fais que broder autour de ton idée… T’es le cerveau de l’équipe Ainsworth ! »

    Sidney leva les yeux au ciel, c'était pas tout à fait vrai, Lancelot était bien plus intelligent et reflechi qu'il le disait là... Mais il ne vit pas ses yeux, puisque Sid était dos à lui. Elle sentit simplement les lèvres de Lance se poser dans son cou. Un leger frisson parcouru alors son corps tout entier. Sidney se pencha un peu pour prendre la bouteille qui les attendait et deux coupes. Elle tendit un verre à Lance pour qu'il le tienne et qu'elle lui serve un verre. En même temps, les deux amoureux continuèrent leur petite discussion qui devenait plus coquine.

      « Et puis j’avoue j’avais une idée en tête en t’amenant ici… L’entraînement. »
      « Evidement! Ah, ces hommes, toujours une idée derrière la tête... »
      « Et puis tu savais bien qu'avec un cadre pareil, je n'arriverais à résister à ton charme, c'est ça? »

    Déjà Sidney voyait une flamme s'eveiller dans le sourire et les yeux de Lance, elle n'avait pourtant dévoilé aucuns de ses atouts. Peut être que l'imagination de Lancelot allait bon train, après tout il avait eu l'occasion à de nombreuses reprises de connaitre l'anatomie de sa femme.

      « Mais avant tout femme, il faut que l’homme se nourrisse. Voyons voir ce que le futur ex propriétaire nous a concocter. »
      « Tu vois les hommes ne sont jamais rassasiés, même avec la plus sublime femme à leur côté ils ont encore faim... »
      « Je suis donc obligé de te donner à manger. »

    Sidney s'avança verre le panier qui les attenda, elle changea de position pour se mettre face à Lance. Elle le regardait dans les yeux et doucement plaça la nourriture qu'elle venait de prendre dans la bouche de Lancelot. Elle lui sourit, elle le faisait manger, comme pour s'entrainer avec le futur bébé... Ou pas tout à fait en fait, cela semblait plus un jeu romantique entre eux...


____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Dim 20 Sep - 2:26

    Dans la vie nous commettons tous des impaires. Arriver à la croisée des chemins il nous arrive à tous de faire des erreurs. Nous sommes tous humains et l’erreur est humaine. Lancelot Ainsworth était un homme comme les autres avec ses failles, ses faiblesses et ses secrets. Mais peut-être avait-il commit de plus graves impaires qu’un individu lambda dans son existence ? Une seule personne jugerait de ses actes lorsqu’il serrait mort. Nous sommes des animaux vils et égoïstes qui rampons à la surface de la Terre. Parce que nous avons un cerveau, nous nous donnons beaucoup de mal pour, parfois, aspirer à autre chose qu’à l’enfer absolu. C’était ainsi que les cadavres s’étaient accumulés dans les placards de l’immense demeure de Barron’s Field qu’occupait Lancelot Ainsworth. Le quadragénaire père de non pas trois mais bel et bien quatre enfants, et oui déjà un premier « secret », aspirait plus que tout à être heureux et pour cela il lui était arrivé de faire des « cachotteries ». De pieux et petits mensonges qui s’étaient accumulés au cours des années, comme la fois où il avait menacé les jumeaux de les privés de Noël et donc de cadeaux s’ils révélaient à la petite Liberty alors âgée de cinq ans que le Père Noël n’existait pas. Bien qu’il n’aurait probablement jamais tenu parole si ces jeunes files n’avaient pas tenus leur promesse. Il y avait aussi eut la fois où il avait affirmé à Lily Rose que les vergetures sur son ventre, durant sa grossesse des jumeaux, se réduisaient de jour en jour alors que les stigmates sur sa peau ne faisaient que s’agrandirent. Ou encore la fois où il avait affirmé à Liberty qu’il adorait le pot à crayons en pate à sel qu’elle lui avait offert à six ans à l’occasion de la fête des pères. A ses micro-secrets s’étaient greffés des « omissions » bien plus grandes, plus grosses beaucoup plus importantes. Il avait mentit à Sidney lorsqu’elle lui avait demandé comment était ses parents, lui dépeignant le portrait idyllique des bourgeois altruistes par nature mais guindés, passant sous silence les horreurs de son enfance, le viol, les abus, la maltraitance. Il avait caché à sa femme qu’il se souvenait parfaitement de la mère d’Ellie, une femme avec qui il avait passé près de trois semaines vingt ans plus tôt, affirmant l’avoir oublier, n’avoir aucuns souvenirs d’elle. Il avait même poussé le vise jusqu'à préciser qu’il n’avait surement passé qu’une nuit avec elle. Il avait caché depuis un an à sa famille la douleur persistante dans son bras également. Certains de ses secrets Lancelot les partageaient avec d’autres. La douleur dans son bras était connu de Matthew, quant à se son plus « récent » secret il le partageait avec une jeune personne à qui il n’était plus certain de pouvoir faire confiance, sa fille Liberty Ainsworth.

    Depuis plus d’une semaine il cherchait le moyen, le moment adéquat pour avouer à Sidney cette dernière « cachotterie ». C’était un non-dit qui avait, un an plus tôt, faillit briser leur mariage. Mais comment avouer à sa femme que son pire cauchemar, sa pire crainte allait peut être devenir réalité sous peu ? Le cadre et le moment étaient idylliques, parfais, ils étaient si bien là tout les deux, si bien que Lancelot rechignait à le lui dire. Mais la culpabilité commençait à le ronger peu à peu, au fil du temps qui s’écoulait. Il avait l’impression de la trompée, de jouer avec elle. Il fallait qu’il le lui dise. Mais comment ? Il but le verre qu’elle lui avait servit trinquant avec elle, affichant un sourire légèrement figé.


    « A nous » Murmura t-il en avalant un peu de champagne cherchant un moyen de lui annoncer la nouvelle avec douceur. Il fallait qu’il le lui dise avant la Garden Party. « Chérie il fait que je te dise quelque chose c’est à propos des enfants. » Continua t-il d’une voix doucement mais dans la quelle perçait sa tension. « Je ne sais pas comment te l’expliquer. Je… Liberty, Lily Rose… a recontacté Bert il y’a deux ou trois ans… je … je l’ai appelé pour … London » Il marqua une pose, déglutit. « Elle sera là dans trois jours » Termina t-il dans un murmure à peine audible.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Mar 22 Sep - 6:03

    Ce soir c'était donc pique-nique à New Heaven pour les deux amoureux. Un avant goût de la semaine prochaine, puisqu'ils organisaient en effet une Garden Party chez eux. Et oui, bien qu'Ellie n'était pas très sympatique avec eux, et qu'elle n'était pas très sociable, le couple faisait des efforts. Lance voulait vraiment qu'elle se sente bien dans leur famille. Il esperait ainsi qu'elle fasse connaissance avec les amis et la famille des Ainsworth et qu'elle voit qu'elle était la bienvenue. Voilà donc le but de la fête déguisée à venir. Sidney doutait quelque peu que cela soit bénéfique, elle pensait qu'Ellie ne se rendrait pas compte de cet effort et qu'elle serait même capable d'être execrable. Mais pour Lancelot elle esperait vraiment que ce ne serait pas le cas, elle esperait que ce ne soit qu'un mauvais présentiment. Il subissait déjà assez d'épreuves comme ça. Leur couple ne s'en sortait plus de ces barrières à abattre. Dès le début leur relation ne s'annonçait pas simple. Sidney devait être accepté par les enfants Ainsworth, elle devait accepter leur vie et leur histoire particulière et Lancelot devait de son côté accepter la place immense que prennait l'emploi de Sid dans sa vie. Il y avait eu ensuite le mariage, puis le désir d'enfant. A vrai dire tout était problème à resoudre pour eux. S'ils voulaient une vie simple, ce n'était pas cela en tout cas qu'ils auraient du choisir... Cependant c'était parfois très difficile à supporter pour Sidney, c'est pourquoi ce genre de soirée était essentiel pour eux pour se retrouver et se ressourcer.

    Buvant leur coupe de champagne, tout cela semblait bien romantique. S'enlaçant, s'embrassant, cela paraissait idyllique. Malheureusement ce bonheur ne dura pas longtemps, c'était le calme avant la tempête. Lancelot sembla entamer un sujet délicat. Au ton de sa voix Sidney réussit à le percevoir.


      « Chérie il fait que je te dise quelque chose c’est à propos des enfants. »

    Le sourire de Sidney se dissipa. Elle qui rayonnait deux minutes auparavant, ne semblait tout à coup plus si heureuse. Elle connaisait bien Lance et ces mots ne sentait pas bon pour la suite. Elle commençait déjà à s'inquieter. Elle attendit un moment pour que Lance enchaine. Elle écouta attentivement ce silence puis ses paroles. Le nom de Lily Rose resonna dans ses oreilles sans pouvoir en sortir. Etait-ce un mauvais rêve? Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas entendit ce nom chez les Ainsworth. Lily Rose était le premier amour de Lance et la hantise de Sidney. Et voilà qu'elle réapparaissait tout à coup dans la vie de son mari. Elle lui avait pourtant fait tellement de mal. Comment pouvait-il maintenant lui avoir telephoné? Le visage de Sidney se décomposa face aux mots de son mari. Elle repeta ce qu'il venait de lui dire, elle voulait en savoir plus, elle voulait comprendre...

      « Elle sera là dans trois jours. »
      « Quoi? Dans trois jours? »
      « Et tu attendais qu'elle arrive à New Heaven pour me le dire? »
      « Quand l'as tu appelé? »
      « Mais Lance pourquoi ne m'as tu rien dit? »

    Les questions se bousculaient dans la tête de Sidney. Lily Rose arrivait dans trois jours à New Heaven. Le monde semblait s'arreter pendant quelques instants, tellement la nouvelle étonnait et pouvait bouleverser la vie de Sidney. Elle comprenait que Lily Rose doive être au courant pour son fils. Mais elle avait recontacté Bert il y a deux ou trois ans, depuis donc tout ce temps Bert et Lance le lui avait caché. Qui d'autres étaient au courant? Lawrence? Shelby? Pourquoi Lancelot ne lui avait-il rien dit avant? Sid esperait que cette femme ne viendrait pas au manoir. A cet instant elle ne voulait pas voir une seconde cette femme chez elle ou encore moins qu'elle y dorme. Lily Rose irait à l'hôtel, rien d'autre n'était envisageable. Elle était sur que Lancelot par gentilesse ou par ex amour aurait été capable de l'inviter. En fait Sidney avait peur, oui elle avait peur que celui qu'elle aimait aujourd'hui se mette à douter, peur qu'il ne s'eloigne à son tour d'elle.

      « Mais que vient-elle faire ici? »
      « Est ce que Lawrence et Liberty veulent la revoir? »

    Sidney attendait de Lance maintenant tellement de choses et de réponses. Elle posa son verre, s'éloigna de Lance. Elle lui fit face. Elle se sentait prise au dépourvu, comme pieger par son propre mari.

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Ven 25 Sep - 3:32


    Lance Ainsworth connaissait sa femme pour ainsi dire par cœur. Il pouvait prévoir ses sautes d’humeurs, comme ses envies, ou parfois ses « caprices ». C’était ça d’être marié, c’était apprendre à connaître l’autre sur le bout des doigts, apprendre à connaitre l’autre mieux que l’on se connait soit même. Cela faisait près de cinq ans bientôt que Lancelot avait fait la connaissance de Sidney, trois ans de relation « compagnon/compagne », un an de fiançailles et aujourd’hui un an de mariage. Quatre années durant lesquelles il avait apprit à la connaître, a apprécié ses défauts autant que ses qualités, quatre années parsemées de disputes, de réconciliations sur l’oreiller, de fou rire complices, de jeu de séduction en publique comme en privé. On pouvait dire que Sidney et Lancelot était une affaire qui roulait. Parce qu’ils avaient appris à ce connaître avant de se passer la corde au cou, ils avaient appris à s’apprivoiser, à s’accommoder des défauts de l’autre, de ses humeurs, à composer avec la vie en communauté avant de faire le grand saut. C’était Lancelot qui l’avait demandé en mariage. Ce qui avait à l’époque susciter de l’étonnement était que Sidney eut accepté. Carriériste et féministe dans l’âme les New Heaveniens pensaient plutôt dans leur grande majorité que le couple resterait ensemble jusqu’à la fin de leur jours sans officialisé leur engagement l’un envers l’autre. Après tout au vu du passé de chacun d’entre eux cela semblait être la solution évidente non ? Sidney avait été marié une fois et avait connu les affres d’un couple sans amour, sa mère lui avait fait payé chère son divorce de cet homme parfais qu’elle adorait alors l’idée de se remarier réveillait surement en elle de douloureux échos, même si tout le monde en ville, excepté Lance, ignorait ce « passage » de son histoire. Quant à l’histoire de Lancelot n’importe quelle commère en manque d’action vous l’aurait raconté, le fils rebelle de la famille Ainsworth avait à 17 ans quitté maison et héritage avec sa petite amie enceinte de plus de 20 ans, une roturière, sans le sou donc et sans famille également. Une femme qui lui avait donné trois enfants, même si certains préféraient dire « fait » comme si Lance s’était fait avoir, avant de se sauvé trois ans plus tard sans un mot en pleine nuit, abandonnant sa famille en terre étrangère, à Londres. Le cœur brisé et des marmots pleins les bras le fils prodigue était rentré la queue entre les jambes dans son château et avait muré son cœur dans une très haute tour comme La Princesse Raiponce dans le conte de Barbie afin que personne ne le blesse de nouveau. Il ne croyait plus aux promesses faites par des femmes.

    Pourtant il avait épousé Sidney et elle avait épousé Lancelot. LE couple mythique dont l’union avait survécut a des drames successifs, un couple qui tentait d’aller de l’avant, de reconstruire leur famille. Mais justement le problème aujourd’hui était cette famille. Sidney n’était pas la mère des enfants de Lancelot, Lily Rose Miller était leur mère. Cette femme les avait abandonné et Sidney avait plus le rôle de mère qu’elle, cependant biologiquement c’était Lily qui les avait mis au monde tout les trois. Peut être de voir Lancelot si proche de ses enfants, peut être le fait d’intégrer une famille aussi « noyauté », solidaire avait donné à Sidney ses premières envies de maternité. Envie que le couple tentait en vain de combler depuis plus d’un an. Sidney n’arrivait a concevoir, ils n’arrivaient pas a tombés « enceintes ». Alors comment aurait du t-elle prendre l’annonce du retour de la femme qui avait offert à Lancelot les plus précieux cadeaux, des enfants. Mal. Même Lance savait cela. Lily Rose représentait la peur pour Sidney. La peur du retour de vieux sentiments de Lance, la peur de la trahison, la peur de la concurrence, de devoir se battre. IL comprenait qu’elle lui en veuille, il avait retardé encore et encore le moment de le lui dire car il savait ce qui allait se passé, elle ne pouvait que lui en vouloir, le repousser. Lâchement il avait retardé ce moment jusqu'à être acculer dos au mur. Elle s’était éloignée de lui, posant son verre. La fête était finit et cela faisait mal. A nouveau elle prenait ses distances, par sa faute.

    « Je ne savais pas comment t’en parler Sidney, j’ai essayé, encore et encore de t’en parler, de te le dire mais les mots ne sortaient pas. » Tenta t-il de se justifier en tendant une main vers elle mais Sidney recula imperceptiblement, il laissa retomber sa main. « Je l’ai appelé il y a une semaine environs… Puis il y a trois jours afin de prendre connaissance des horaires de son train et pour lui réservé une chambre au Baltimore Inn. » Ok là il s’enfonçait non ? Tant pis. Il tentait de répondre aux questions de Sidney les unes après les autres afin de rester calme de ne pas montrer ce qu’il ressentait. « Elle vient se recueillir sur la tombe de son fils, a ce que j’ai compris elle était partit après que Liberty l’ait rencontré il y a deux ans et repoussé… En Irak quelque chose comme ça. Je ne sais pas pour Bert et Law… Bert était présente lors du premier appel mais elle n’a manifesté aucune émotion… Je voulais juste qu’elle sache Sidney… C’était son fils… Peut être pas par les liens du cœur, mais par ceux du sang elle reste sa mère… Je l’ai cherché après la mort de London, pour la prévenir, sans succès… Quand… Quand nous étions… en froid » Termina t-il. Il savait que cet aveux pouvait être prit de deux façons.

    « Je n’ai jamais eut l’intention de te cacher sa présence ici, Sidney il faut que tu me crois. Il fallait qu’elle sache voila tout… Je sais que j’ai merdé, que j’aurais du t’en parlé avant mais je n’y arrivais pas… Avec Ellie, Bert, Law, le bébé qui n’arrive pas… Jamais notre famille n’a été aussi en bordel, jamais nous n’avons fait face a autant de problème en même temps !»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Ven 2 Oct - 3:20

    Elle n'arrivait pas y croire. Comment avait-il pu faire ça? Sidney detestait ce genre de situation où elle se sentait trahit et manipuler. Voilà qu'elle tentait en vain de redonner vie à son couple, organisant une soirée romantique et parfaite, et voilà que Lance ne trouvait rien de mieux à faire que de gacher ce moment, de lui avouer ce qu'il venait de faire et lui cacher depuis quelques temps... Mais comment voulait-il qu'elle lui fasse confiance encore? Chaque fois qu'elle regagnait confiance, elle retombait de haut... Lance était professeur de théâtre, Sidney allait même jusqu'à se demander s'il ne cessait peut être jamais de jouer. Peut être que sa vie était son théâtre, et que même dans la vie quotidienne jouait, peut être que Lance jouait tout simplement avec elle, tout comme il avait joué avant avec bon nombre de femmes. Elle se demandait ce qu'il lui cachait d'autres, elle savait bien qu'il y avait d'autres mystères qu'il ne lui avait pas révélés. Après Ellie, c'était maintenant Lily Rose qui débarquait à New Heaven. Oui, Sidney doutait de son mari... Il tenta de lui prendre la main mais Sidney l'ignora. Elle était bien trop déçue et en colère contre lui pour se blottir dans ses bras et faire comme si ce n'était rien. Elle ne réussisait à ne voir rien d'autre en face d'elle que ce Lance menteur qu'il avait réussit à être.

      « Oh! Tu ne lui a pas payé un billet d'avion en première classe pendant que tu y étais? Tu sauras bien Lancelot, je n'en doute pas! Tu n'a qu'à aller la chercher à la gare aussi et lui préparer un bon repas, tu sais elle risque d'être fatiguée après un si long voyage! »

    Elle utilisa ce ton à la fois ironique et blessant qu'elle arrivait à avoir lorsqu'elle était elle-même blessé au plus au point. Elle ne pouvait faire autrement que de montrer à Lance à quel point elle ne pouvait le pardonner sur l'instant. A cet instant Sid avait même une envie d'être totalement exécrable et de lui faire payer, mais elle se retenu d'être à son maximum, il fallait qu'elle agisse comme une femme mature et fière. Elle savait de plus que ce n'était pas utile de faire tant de remontrances à Lancelot, elle connaisait assez son mari pour savoir qu'il savait avoir faire une bêtise. Elle le regarda dans les yeux sentant une lueur de tristesse voire de regrets... Lancelot essayait de se justifier mais rien n'y faisait, Sidney restait bloquée, elle n'arrivait pas à le comprendre entièrement.

      « Ne mens pas Lance, tu avais l'occasion de me le dire, ce n'est pas comme si en ce moment on ne se voyait pas ou de se parlait pas, on se voit matin et soir... »
      « Tu veux me rendre folle ou quoi? Bon sang, qu'attends tu de ma part? Que veux-tu désormais? »
      « Dire que tu as envie de la revoir depuis tout ce temps en fait... »

    La déclaration de Lance venait de rendre la conversation glaciale. Il avait essayé déjà de la contacter quant eux deux étaient en froid. Elle ne le reconnaisait pas, comment son mari aimant avait-il pu faire ça sans lui en parler? Sidney était dépitée. Elle fit un signe de tête, mimant un 'non' de la tête et regardant Lancelot dans les yeux. La maire de New Heaven était déboussolée... Et personne n'était là pour la réconforter, encore une blessure qu'elle devrait surmonter seule.

      « Ne crois pas que c'est moi qui ai un problème Lance! La confiance? Je croyais que tu savais ce que c'était pourtant, tu l'as si bien enseigné à tes enfants! Tu veux que je te rappeles cette chose ou ce n'est pas la peine? »

    Etait-ce vraiment une question ou une façon de se défouler pour Sidney. Ce ton à la fois déclaratif et interrogatif, montrait en fait à quel point elle était perdue et qu'elle ne savait justement plus quoi faire ou dire à son mari. Le problème n'était pas Lily-Rose ou le fait qu'elle vienne se recueillir au cimetière de New Heaven où était enterré London, mais bien le fait que Lancelot est cachée et menti sur cette arrivée jusqu'au dernier moment et qu'il avait essayer de l'appeler il y a longtemps déjà. Sidney se rendait alors compte que Lance était encore attachée à Lily-Rose ou du moins elle le croyait, elle allait jusqu'à penser qu'elle n'avait jamais remplaçée cette femme dans le coeur de Lance...

      « Je comprend tout à fait qu'elle doive être au courant pour London. Mais elle pourrait aller seule se recueillir sur la tombe de son fils, elle pourrait se débrouiller seule pour venir, pour loger etc... Seule...Seule, comme toi Lance lorqu'elle t'a laissé et comme tu as été pendant toutes ces années »
      « Lui ouvrir ta porte, c'est un peu lui ouvrir de nouveau ton coeur et ta vie. Explique moi comment tu peux? »

    Elle n'était pas sur de vouloir savoir en fait, mais elle ne pouvait s'empecher de réagir, ses mots allaient jusqu'à depasser ses pensées. Mais elle était en plein doute, alors elle était expressive, voir même explossive. Cela prouvait qu'elle tenait à Lancelot, qu'elle n'était pas insensible à ce que lui avouait son mari. Cependant, elle savait que cela changerait énormement de choses... Sa vie serait changée dès l'arrivée de Lily-Rose à New Heaven, elle avait tant entendu parler de cette femme, mais alors elle était loin d'imaginer la voir arriver dans trois jours... Lance lui parla de ces problèmes auquels ils faisaient face et tentaient de surmonter. D'ailleurs il parla 'bébé qui n'arrive pas'... Oui, le couple voulait un enfant. Jamais Sid n'aurait cru en vouloir un mais elle avait changé d'avis par amour et parce qu'elle c'était rendu compte de l'importance de donner la vie. Elle n'avait plus peur de voir son corps déformé par la grossesse, ou de ne pas être capable d'assumer et d'être à la hauteur du rôle de mère. Elle avait su qu'avec Lancelot tout était possible, et qu'elle réussirait s'il était là. Mais tout à coup elle n'était plus sur du tout, elle n'était plus sur de rien...

      « Ce bébé qui n'arrive pas, peut être qu'il y a une raison. Peut être que nous ne sommes pas fait pour être parents, pour avoir un enfant ensemble... Peut être que ce n'est simplement pas une si bonne idée... »


____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Jeu 8 Oct - 23:01

    Lance n’avait jamais été doué avec les femmes, enfin surtout lorsqu’il s’agissait de parler sérieusement, il était comme le disait London dans son livre le spécialiste de la « mise de pied dans le plat de macaroni ». Il ne savait pas parler enfin si, il s’avait parlé bien sur, la preuve il formait des phrases parfaites, à la syntaxe grammaticalement correcte, mais il était incapable d’exprimer ce qu’il ressentait sans s’enfoncer un peu plus. Les mots, les phrases dans son esprit sonnaient justes mais aller savoir pourquoi lorsqu’il ouvrait la bouche pour les lancés dans la conversation elles sonnaient fausses, maladroites. Il avait été, et ça encore London l’avait écrit dans son livre, un « homme estropier par la vie », ce qui expliquait beaucoup de choses. Bien sur ses enfants n’étaient pas au courant du quart de ce que leur père avait du traversé, mais London avait raison, la vie ne l’avait pas épargné, dès l’âge de dix ans Lance avait apprit que parler ne servait a rien, personne n’écoutait. Qui aurait cru que son père abusait de lui ? Qui serait intervenu si même sa mère n’agissait pas ? Non, il fallait garder pour lui ce qu’il savait, les secrets étaient fais pour être garder non ? Lance avait du mal avec cette notion qu’impliquait le mariage, celle de partager à deux les problèmes, les soucis… Ouais il allait devoir bosser là dessus dans les prochaines années, enfin si Sidney acceptait de lui reparler, ou même de rester marier avec lui, et il fallait dire que pour l’instant Mr Madame le Maire était plutôt mal parti.

    « Ne soit pas ridicule Sidney je ne lui ai rien payé du tout ! Elle vient par ses propres moyens, j’ai réservé cette chambre pour être sur que l’idée ne la caresse pas d’importuné les enfants ou de me demander le gite ! Je suis peut être vieux mais pas encore stupide ! Ne soit pas si mordante Sidney tu sais très bien que je ne pourrais pas lui pardonner ce qu’elle m’a fait, j’ai simplement voulut qu’elle sache… Et j’aurais du te le dire plus tôt je le sais, mais je savais comment cette discussion se terminerait. »

    Matthew et Candace avaient beau lui répéter que sa meilleure défense lorsqu’il se disputait avec qui que se soit n’était pas l’attaque ou alors le silence, Lancelot avait encore du mal avec cette notion, une de plus ou une de moins qui posait problème quelle importance ? Il savait qu’il l’avait blessé, qu’il lui faisait du mal par ses aveux qui venaient soudainement bousculé leur parfaite soirée en amoureux, il savait qu’il n’avait pas choisit le moment idéal pour se confesser, et il savait aussi comment se terminerait cette conversation. Pourtant il lui avait avoué la vérité, pourquoi ? Pourquoi maintenant ? Parce qu’il en avait besoin, soudainement il n’avait plus pu lui cacher ce qu’il gardait pour lui depuis cette dispute qu’il avait eut avec Liberty. Il savait que Sidney tentait de se contrôler, de ne pas déverser tout ce qui lui passait en tête alors qu’il répliquait à son attaque, il connaissait sa femme mieux qu’il ne se connaissait lui-même. Il savait qu’elle devait se sentir trahit, elle femme si fière et forte avait été trompé par celui en qui elle avait probablement le plus confiance sur terre. Il était le salop qui avait contacté son ex femme dans son dos. Alors bien sur il savait qu’il avait merdé et regrettait d’avoir autant attendue pour le lui dire, il aurait été préférable qu’il l’informe dès le départ de ce qui se tramait mais il en avait été incapable, pourquoi ? Il ne savait pas.

    « Ce n’est pas une question de moment, de temps ! J’avais peur que tu le prennes comme ça, que tu te braques, ce que je comprends il s’entend, mais tu devais te douter qu’à un moment si j’avais l’opportunité de la contacter je lui apprendrais la… nouvelle. » Il déglutit difficilement. « Mais je n’attends rien Sid, a part que tu comprennes que je devais l’appeler, c’était son fils, elle n’a pas été sa mère très longtemps et j’en ai conscience mais on s’est aimé a une époque, et au nom de ça au moins je devais le lui dire. » Il marqua une pose alors qu’elle assénait ce qui aurait pu être un coup de grâce s’il n’avait pas déjà été à terre depuis un an. « Tu penses vraiment que j’ai envie de la revoir Sidney ? Tu penses sincèrement que je veux revoir Lily Rose. » Prononcer ce prénom pourtant bannit depuis des années de son vocabulaire le faisait toujours autant souffrir. « Elle m’a brisé le cœur, elle a brisé le destin de mes enfants les condamnant à ne pas avoir de mère, elle nous a abandonné dans un pays étranger sans argent, sans rien… Tu crois vraiment que j’ai envie de la revoir après ce qu’elle nous a fait, à moi, aux enfants ? J’ai appris a détester cette femme autant que j’ai pu l’aimé, avec les années je ne l’ai pas oublié je ne vais pas mentir, mais pas comme tu le crois, ce que je n’ai pas oublier c’est la douleur de son départ, les conséquences sur la vie de mes enfants, ce qu’elle m’a forcé a faire, revenir pleurer auprès de ma mère alors que j’avais fuis pour éviter d’avoir un jour avoir a nouveau à faire à elle. »

    Elle était blessé, blessant aussi, mais ça il comprenait ce qui n’empêchait pas que sa souffrance, ses propos ne le blessent pas tout autant. Il se savait responsable de ce qui se passait, il savait qu’il était responsable de toute la détresse lisible dans les yeux de sa femme, et il se détestait pour être celui qui lui faisait mal de la sorte, si elle avait su a quel point il se haïssait en cet instant. Il était en colère bien sur, mais parce qu’elle l’attaquait, sa colère était comme toujours ses derniers temps mal dirigé, il aurait du être en colère contre lui-même, contre Lily Rose. Sidney se défoulait sur lui et il ne bronchait soudainement plus, elle était perdue, il la blessait un peu plus a chaque mot, elle était jalouse, elle avait peur, peur que le mensonge de son mari ne cache une vérité bien plus dure encore. Il devait la rassurer, lui assurer qu’elle se trompait, mais avant cela il devait choisir soigneusement ses mots pour ne pas lui faire un peu plus de mal en voyant la loi énoncée plus tôt. Elle avait remplacé Lily dans son cœur, dans son âme, dans la vie de ses enfants également, il fallait qu’elle le comprenne, qu’il lui fasse comprendre, mais il devait choisir ses mots, la laisser terminer et répliquer. Ses dernières paroles le blessèrent énormément, il ferma les yeux, sa mains rester tendue vers elle tomba sur sa cuisse. Il ferma les yeux quelques secondes, les rouvrit. Elle ne le pensait pas, elle ne le pensait pas se répéta t-il comme un mantra en tentant de rassembler les phrases qu’il avait préparé. Il expira, se lança, tentant de croiser le regard de sa femme.

    « Je t’interdis de dire que nous ne méritons pas d’être parent, ensemble. Sidney je t’aime, je ne t’ai pas épousé parce que le poids des années se faisant sentir je voulais vieillir auprès de quelqu’un histoire ne pas être seul. Je t’aime Sidney et je n’ai aimé que toi depuis l’instant où je t’ai vu dans ta superbe robe le soir de notre rencontre. Je t’ai aimé et j’ai tout de suite sut que je serrais te rendre heureuse. Je ne lui ai pas demandé de venir, oui je voudrais des réponses comprendre ce qui a pu la motivé pour abandonner ses enfants, mais je ne veux pas d’elle Sidney. » Il lui prit la main d’autorité. « Je t’aime, je t’ai épousé, et c’est avec toi que je veux des enfants aujourd’hui, c’est toi qui est la seule a avoir la clé de mon cœur, toi encore qui ait devenu la mère de mes enfants… Sidney je suis resté seul pendant vingt cinq ans avant de te trouver toi, tu as été celle qui a su trouver le chemin vers mon cœur, celle qui s’est insinué dans ma vie, mon âme dès notre rencontre. Sidney Ainsworth je t’ai toi, et uniquement toi, dans la peau depuis cinq ans, et rien ni personne ne changera ça. » Il prit une inspiration douloureuse, ses poumons le brûlait faute d’air, il avait débité sa tirade d’un seul souffle. « Je sais que je t’ai trahis, je sais aussi que je t’ai fais du mal, mais je sais que je t’aime, cela prendra le temps que cela prendra Sidney mais je récupérais ta confiance. Sache tout de même que personne d’autre ne compte dans mon cœur comme toi, que mes sentiments pour elle sont morts le jour où elle m’a quitté, abandonnant mes enfants. Et qu’aujourd’hui c’est avec toi qu’est ma vie et qu’elle sera toujours. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Jeu 29 Oct - 5:57



    La colère était plus forte que tout. Sidney n'arrivait plus à regarder Lance sans voir cet homme qu'elle aimait mais qui l'avait blessé. Bien qu'elle voyait sa gène et sa tristesse, bien qu'elle avait envie de se blottir dans ses bras et d'oublier tout ça, elle n'y arrivait pas... Sidney devait lui montrer à quel point cela l'a touchait. Si elle ne le faisait pas Lancelot croyait que pour elle ce n'est pas grave, ce n'est qu'un detail. Or c'était tout le contraire, c'était ce genre de détails qui faisaient tout. Les petites attentions faisaient la confiance et si Lance avait parler à Sidney de ce coup de téléphone avant de la faire, cela aurait été bien différent. Là, elle était mise au pied du mur, elle n'avait plus d'autre choix que d'accepter que Lily-Rose débarque à New Heaven, et même si elle ne l'acceptait pas, elle arriverait de toute façon d'ici peu. Comment son mari, celle qu'elle aimait et qui était censé l'aimer pouvait donc agir ainsi? Sidney n'arrivait pas à comprendre, elle avait beau être avec Lancelot depuis maintenant plusieurs années, il y avait toujours des actions qu'elle n'arrivait pas à saisir chez lui. C'était ce genre de chose qui l'a faisait douter... Alors qu'ils étaient plus proches que jamais et que sur certains points ils étaient en osmose parfaite, sur d'autres choses et sur des réactions, il l'exasperait. Et cette dispute était tout à fait représentative des moments où justement Sidney et Lance n'était pas du tout sur la même longueur d'onde. Il se justifiait tant bien que mal, en disant que justement il n'avait pas réussir à lui dire avant, sachant qu'elle allait mal réagir. Mais ce rendait-il bien compte de ce qu'il disait? Lance voulait-il vraiment qu'une immense dispute éclate?

      « Lancelot, tu te fous de moi, ce n'est pas possible autrement? Tu es en train de me dire que je suis quelqu'un de bornée, qui n'aurait pas accepté que tu lui ai telephoner? Que j'aurais du deviner que tu l'avais appelé? Je ne suis pas magicienne, non, je n'ai rien vu venir... Et maintenant me voilà au pied du mur, sans avoir le choix... J'ai envie de dire comme d'habitude... »

    Sidney faisait allusion a tout ce qu'elle avait supporter avec Lance, que ce soit l'emmenagement de ses enfants chez eux, la naissance et l'accueil de la petite de London. Mais plus particulièrement avec l'arrivée d'Ellie à la maison dernièrement, Sidney avait du faire entière confiance à Lance, et accueillir Ellie chez eux n'était pas une chose facile...

      « « Alors tu crois vraiment que c'est mon genre, d'être égoïste, de ne penser qu'à moi? Je ne crois vaiment pas! Ne me dit pas que tu n'as pas osé me dire les choses, parce que je pense que j'ai justement accepté suffissament de chose pour que tu saches que tu pouvais tout me dire...» »

    C'était simplement pour cette raison qu'elle en voulait à Lancelot, ce n'était même pas le fait qu'il ait appelé Lily-Rose pour la prevenir pour London, non ce n'était pas ça, elle le trouvait même courageux. Mais pourquoi lui avait-il caché? C'était cela qui la chagrinait... C'était cela qui la faisait douter de tout et de l'amour de Lancelot. Heureusement les paroles qui suivirent tentèrent de rassurer Sidney. Lance lui expliqua clairement les choses et lui fit comprendre que Lily-Rose était une personne du passé, qu'il ne voulait rien entamé de nouveaux avec elle. C'était justement cela que Sidney voulait entendre. Elle voulait être sure qu'elle était la seule femme a occuper le coeur de Lancelot. Elle savait qu'il l'aimait, mais peut être pouvait-il aimer plusieurs personnes et peut être aimait-il au fond de lui-même encore un peu Lily-Rose... Cela était la plus profonte crainte de Sidney, et se disait même que s'il la revoyait, peut être retomberait-il amoureux d'elle! Elle avait peur, elle était en colère, elle était blessée, c'était bien trop pour cette soirée. C'était tout cela qui poussait Sidney a dire des choses dures pour Lance aussi. Elle mit en doute le fait qu'ils puissent avoir un enfant, c'était sans doute la pire chose qu'elle pouvait dire pour Lance. Elle savait à quel point il était désireux d'avoir un enfant d'elle depuis le début de leur relation, elle savait à quel point il avait gardé cet espoir sans jamais l'a forcé à rien. Mais depuis peut elle savait aussi que son espoir était réalisé, alors lui dire cela, c'était comme une douche froide pour le mari de Sidney...Mais cela le fit enfin réagir, il trouva les mots juste pour montrer son amour à Sidney. Elle n'arriva pas à rester de marbre face à cela, face à tant de 'je t'aime', elle ne pu s'empecher d'esquisser un leger sourire. Sid respira un grand coup, d'une voix beaucoup plus calme elle finit par lui dire:

      « Oui, j'aurais aimé que tu ne revois jamais cette femme. Je ne peux pas te dire le contraire, mais je comprend en fait. Avec tous ces évènements tu ne pouvais faire autrement, lui téléphoner et la contacter était une action logique Lance. Je t'aime aussi, et je ne veux pas te perdre, j'ai déjà eu tellement peur de te perdre, je ne pourrais pas revivre ça... Je ne concois plus que l'on se mente, que l'on ne se dise pas les choses, tu dois faire un effort pour moi Lancelot, tu le dois! »

    Voyant la détresse de son mari et sa tristesse à elle, Sidney savait au fond d'elle même qu'elle aimait cet homme plus que tout. Si justement elle était si trahit c'est qu'elle l'aimait à un point inimaginable... Elle ne voulait pas abandonner l'espoir d'avoir un enfant avec lui un jour, car ce serait la plus grande preuve d'amour qu'ils pourraient se faire. Sidney qui parlait avec ces mains auparavant, posa doucement sa main sur sa cuisse et s'approcha un tout petit peu de Lance... Elle faisait subtilement un pas vers Lance, elle lui laissait maintenant le choix de faire le suivait et de lui prendre la main s'il le souhaitait...

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Lun 2 Nov - 10:15

[Lamentable je suis désolée]


    Bien sur Lancelot aimait sa femme, bien sur il voulait fonder une famille avec elle, bien sur il voulait terminer sa vie à ses côtés, mais depuis quelques temps il faisait tout de travers pour le lui prouver. Tout avait commencé lorsqu’il avait apprit l’existence d’Ellie Coben, sa fille illégitime, enfin autant qu’elle pouvait l’être car vu sous cet angle Law et Bert avaient autant d’illégitimité qu’elle. Il avait imposé Ellie dans leur vie et depuis c’était comme s’il avait introduit le loup dans la bergerie. Ses deux enfants ne lui parlaient plus, Sidney était devenu la cible préférée des moqueries de sa fille. Et puis il y avait eut le retour de Lily Rose ou tout du moins l’annonce de son retour. Là aussi il avait merdé lamentablement. Elle avait été la goutte d’eau qui avait venait de faire débordé le vase. Lancelot avait du mal avec l’idée de partage qu’impliquait le mariage. Pourtant avant qu’un prêtre ne les unissent en déclarant « jusqu’à ce que la mort vous sépare » il n’avait jamais eut aucun secret pour Sidney. Il n’avait aucuns secrets pour elle, elle lui était d’un grand secours lorsqu’il prenait une décision importante, il était rare qu’il se décide sans lui demander son avis, elle avait toujours un regard neuf sur les choses. Depuis leur mariage il semblait cumuler les boulettes. Il avait faillit la quitter en pensant qu’elle ne voulait plus de lu quelques mois après la fusillade, il l’avait avertit que la famille allait s’agrandir après avoir rencontré la chargée de l’aide à l’enfance qui s’occupait d’Ellie, et ce soir il lu annonçait de but en blanc que son ex femme la mère de ses enfants débarquait en ville dans quelques jours. On pouvait dire ce que l’on voulait, qu’il était courageux, solide, un modèle de vertu, il ne s’était en réalité jamais remit de ce qui s’était passé en mai deux ans plus tôt. Shelby n’avait eut de cesse de vouloir qu’il consulte un thérapeute, à l’époque où il était le seul représentant mâle des Ainsworth a venir la voir, elle et son fils. Mais Lance avait toujours refusé d’entendre parler de psychologue. Pourtant Sidney, Shelby, Lawrence, Candace, tous avaient été suivit après le drame mais Lance redoutait de devoir parler de lui, d’être analyser. Il avait passé la majeure partie de sa vie à construire une façade de joie de vivre masquant les sombres moments de sa vie. Il était un père « cool » comme le disait Matthew de peur de devenir comme son père et au fond de lui il craignait qu’on lui annonce qu’il avait été un mauvais père et que London était mort par sa faute. Il espérait être un père moins défaillant avec l’enfant à naître. Mais s’il était un aussi mauvais père qu’il était un mauvais mari cet enfant était mal partit. Il prit Sidney dans ses bras, soulager qu’elle lui pardonne. Il était conscient de la chance qu’il avait et plus que jamais il savait qu’il ne la mériterait pas. Il déposa doucement et chastement ses lèvres sur le front de sa compagne.

    « Je ne te mérite pas Mme Ainsworth » Il resta ainsi quelques instants savourant le velouté de sa peau et son souffle chaud contre sa gorge. « Sidney tu as déjà pensé à l’adoption ? » Il y eut un silence. « Tu sais que je t’aime et que je veux élever un enfant avec toi… Mais peut être devrions nous commencer à d’autres moyens d’être parents… Je veux que tu sois heureuse et je sais que tu veux cet enfant mon amour… Et moi aussi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Sam 21 Nov - 6:24



    Rien de pouvait changer les idées de Sidney. Pas même le sublime paysage autour d'elle. Le lac, sa verdure, ses immenses arbres d'un centaine d'années. Il y avait là tout le charme de New Heaven réuni, tout ou plutôt une partie de ce qui avait séduit Sidney à New Heaven et qui l'avait poussé à faire plus pour cette ville. Elle en était devenue maire et c'était battue pour cela. Elle voulait agir, présever ce petit coin de paradis et voir même le faire connaître au monde entier. C'était donc une chose bien difficile à gerer. Mais Sid avait essayé de réaliser au mieux cette tâche, encore aujourd'hui elle continuait de croire en son but et c'était sa motivation la plus grande. Malgré tout le mal que la ville lui avait amené ces derniers temps, elle lui avait aussi apporté tant de bien et de bonheur. Elle avait fait changer Sidney R. Eberhardt, ici elle avait rencontré Lancelot Ainsworth et il avait été sa plus belle rencontre depuis des années. L'irremplacable Lance, habitait ici et connait New Heaven depuis toujours. C'était un signe, Sidney pensa alors qu'elle était faite pour devenir Madame Ainsworth, et faite pour cette ville, pour devenir Madame la Maire.

    Mais il était difficile de gerer aujourd'hui ces deux choses aussi. Par exemple elle souhaitait plus que tout avoir un enfant de Lancelot, mais comment faire pour cela ne devienne pas l'evénement et que cela d'entretienne pas les ragots de New Heaven? Sidney et Lance avaient décidé de cacher le fait qu'ils consultaient un spécialiste de la fertilité, personne à part leur proche ou leur plus proches amis étaient au courant. Sidney ne voulait pas que toute la ville soit au courant de leur difficulté à concevoir un enfant. Il y a avait déjà tellement de choses qui avaient été dites sur eux sans qu'ils le veuillent, elle ne voulait pas que cela recommence encore.

      «Sidney tu as déjà pensé à l’adoption » «Tu sais que je t’aime et que je veux élever un enfant avec toi… Mais peut être devrions nous commencer à d’autres moyens d’être parents… Je veux que tu sois heureuse et je sais que tu veux cet enfant mon amour… Et moi aussi.»

    Les paroles de Lance se voulait rassurante et pourtant elle n'arrivait pas à les voir comme telles... Si elle voulait un enfant c'était un véritable enfant, c'était un enfant de leur sang, un enfant qui serait une union de leur deux êtres, alors l'adoption non, elle n'y avait pas songé, ce n'était pas ça pour elle être véritablement mère. Sidney avait radicalement changé d'opinion, avant elle aurait certainement pensé que l'adoption était une bonne chose, elle permettait à la femme de devenir mère sans martyriser son beau corps. Mais maintenant ce temps là était révolu, elle voulait un enfant de Lance, ce n'était même pas avec Lance. Oui, elle était difficile à satisfaire, mais elle voulait y croire. Ce Spencer O'Hara, qu'ils payaient une somme folle, allait les aider pour ça, Sidney voulait encore essayer. Elle ne voulait pas se réduire à la facilité en adoptant.

      «Non non! C'est impossible Lance! On ne peut pas se réduire à cela... Désolé, je veux un enfant de toi, véritablement de toi, ma seule motivation à être mère est là, un enfant de l'amour...»


    Elle observait Lancelot, le regardant dans les yeux, essayant de cerner toute l'émotion dans son visage. Il venait de se disputer encore une fois, mais jamais cela nen remettait en jeu leur amour l'un pour l'autre. Sidney trouvait cela vraiment curieux, elle lui auparavant d'aurait jamais voulu souffrir de la sorte pour un homme. Lancelot venait juste de lui dire qu'il ne la méritait pas, Sidney ne trouva rien de mieux à lui répondre qu'un doux baiser déposé sur ses lèvres. Parfois c'était elle qui n'avait pas l'impression de mériter tout le bonheur et la vie que lui offrait Lance... En fait ils s'apportaient l'un à l'autre tout ce qu'il pouvait, l'un n'apportait pas plus à l'autre. Une relation équilibrée les avait mené à être encore ensemble aujourd'hui. Mais Sidney était deçu de tous les problèmes qui venaient à eux, elle avait l'impression que Lance n'était parfois plus tout à fait lui même, la relation de confiance devait s'ameliorer de jour en jour, mais elle avait l'impression que c'était le contraire, que petit à petit ils perdaient de cette confiance...

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org
avatar
Try to hide scars. Begin a new life yet.

★ MESSAGES : 2518
★ ARRIVE DEPUIS LE : 16/06/2009
★ AGE : 27

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Mer 25 Nov - 3:42

    Il la sentait préoccuper et se savait responsable de tout cela. Elle ne pouvait que douter de lui, après les coups bas qu’il enchaînait au fil des mois, pourtant il ne cachait pas ses informations dans le but de la blesser. Au contraire, la plus part du temps s’il gardait certains détails pour lui, c’était parce qu’il n’était pas habitué à partager ses secrets ou bien parce qu’il désirait la protéger. Il savait qu’il lui avait fait du mal, et pour tout dire il se haïssait de la blesser de la sorte, un peu plus chaque jour il s’en voulait d’être un pareil mari, un pareil père aussi. Il multipliait les erreurs dans ses domaines depuis la mort de London, comme s’il avait en quelque sorte perdu le manuel de fonctionnement pour ses deux rôles. Autrefois tout lui semblait instinctif. Il était un père né, savait ce qu’il fallait faire, comment il fallait le faire et quand il fallait agir, il en avait été pareil dans son rôle de « Mr Madame le Maire » lorsque sa relation avec Sydney s’était épanouie au grand jour. Il avait tout de suite sur qu’il saurait la rendre heureuse, il savait comment la prendre, comment se comporter avec elle, de manière presque instinctive. Mais aujourd’hui il faisait tout de travers, avec ses enfants, avec elle. Il ne savait plus comment être et la plus part de ses discussions avec l’un d’eux finissait soit en dispute soit se terminait sur un claquement de porte avant même d’avoir amorcé un sujet de conversation. Perdu, s’était le mot pour désigner l’état d’esprit de Lancelot ses derniers mois. Seul aurait tout aussi bien convenu.

    Depuis des mois il ne s’était jamais sentit aussi seul, lui qui avait l’habitude d’avoir auprès de lui une famille, des enfants. Ses derniers temps tout semblait avoir explosé. Sa belle famille unie semblait tous avoir une dent contre lui, a juste titre ou non : Bert et Lawrence ne lui adressaient la parole que pour lui demander de leur passer le sel lui reprochant l’arrivée d’Ellie pensant qu’il désirait remplacer London, Ellie quant à elle lui reprochait d’avoir quitter sa mère une vingtaine d’année plus tôt. Quant à Sydney elle avait à présent toutes les raisons de le haïr et de lui en vouloir. Ajouter à cela qu’ils n’arrivaient pas à concevoir un enfant … Autant dire qu’elle avait vraiment de quoi lui en vouloir. Il lança soudainement à brûle pour point le sujet sur le tapis, cherchant peut être à changer de conversation. Ils parlaient très peu du problème « bébé » depuis qu’ils avaient intégré le cabinet du Dr O’Hara, mais le sujet hantait Lance qui cherchait par tous les moyens a donner à Sydney se dont elle rêvait, un enfant. Mais il ne devait pas être aussi bon à ce petit « jeu » qu’à 17 ans car après un an d’essaie aucun embryon ne pointait son nez.

    Il se voulait rassurant, conciliant, il cherchait une solution à leur problème, une alternative à la conception directe si la thérapie du médecin était un échec. Il voulait d’un enfant avec elle, qu’importe d’où il vienne, il donnerait autant d’amour à cet enfant que s’il était le sien. Il comprenait bien sur la réaction de Sydney, lorsque Candace lui avait parlé de cette alternative il avait eut une réaction similaire, puis l’idée avait son chemin. Il était un père aimant, un peu déviant ses derniers temps il fallait le reconnaître mais il restait un bon père. Mais il comprenait le besoin de Sidney d’être mère pour la première fois, l’adoption reviendrait sûrement sur le tapis plus tard si les résultats de leur teste de fertilité était … mauvais.


    « Calme me toi ma chérie… » Murmura t-il en la serrant dans des bras. « Mais il faut envisager que peut être, si les résultats de nos analyses sont mauvais, nous devrons y avoir recourt … Mais je préférait nettement que tu portes mon enfant mon amour… Je t’assure… Même si l’idée que tu me réveilles a trois heures du matin pour une pizza ognon banane chili ne me met pas en joie. Tu aurais une haleine de chacal après ça ! » Plaisanta t-il en déposant un baiser sur le bout de son nez. « Je suis désolé d’être un imbécile …. Tu me pardonnes ? » Demanda t-il en prenant l’expression d’un chien battu avec de grands yeux tristes.

    Il savait que ce ne serait pas aussi facile bien sur, mais il semblait qu’il avait a nouveau brisé la glace… Jusqu'à sa nouvelle bourde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« It rains in New York, which is where I left my umbrella.It does not rain in New Heaven »

★ NOM DE L'AVATAR : Kate Walsh
★ MESSAGES : 3731
★ ARRIVE DEPUIS LE : 08/05/2009
★ AGE : 26

MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance] Mar 29 Déc - 5:18



      « Calme me toi ma chérie… »

    Evidemment Lancelot tentait de preparer Sidney au pire, où du moins à ce qui était fort probable... Pour lui éviter encore une deception trop grande de plus. Il la serra dans ses bras, un moyen de la rassurer, Sidney avait besoin de retrouver cette homme protecteur et attentioné qu'il avait été tout le temps de leur premières années d'amour. Lancelot était un homme qui saura la rendre heureuse, Sidney en était persuader elle aussi, c'était pour ça qu'elle avait accepté ce mariage. Mais alors pourquoi tout avait changer après que celui-ci ai lieu? La belle rousse se le demandait bien, encore aujourd'hui elle se demandait pourquoi tout basculait toujours ainsi, pourquoi leur vie n'était pas celle qu'ils attendaient. Pourquoi n'arrivait pas à vivre calmement et sereinement, une vie de couple épanouie?

      « Mais il faut envisager que peut être, si les résultats de nos analyses sont mauvais, nous devrons y avoir recourt … Mais je préférait nettement que tu portes mon enfant mon amour… Je t’assure… Même si l’idée que tu me réveilles a trois heures du matin pour une pizza ognon banane chili ne me met pas en joie. Tu aurais une haleine de chacal après ça ! »

      « Je suis sur que tu profiterais d'une telle pizza, gourmant comme tu es! Allez oui moque toi! Profite en tant que je ne pleure pas comme une madelaine dès que tu me dis quelque chose, on dit que les femmes enceintes sont à fleur de peau. Tu es prêt à supporter une Sidney pleureuse? »

    Tout en déposant alors un doux baiser sur son nez et la serrant fort dans ses bras, Sidney retrouvait là celui qu'elle aimait. Et elle s'amusait avec lui. Quel bonheur d'être ainsi reuni pour se chamailler. Cela changeait de leur prise de bec. Ces deux là avaient deux caractères très particuliers, ils savaient s'entendre parfaitement mais tout autant être en total contradiction. C'était vraiment délicat, mais cela s'expliquait par leur histoire respective. Celle d'un homme devenu père trop jeune, celle d'une femme brillante dont la carrière ne lui avait pas permis d'aimer. Mais désormais Sid connaissait l'amour, elle avait connu le véritable amour avec Lance. Un amour respectif et dont le respect menait à bien la relation. Cela lui était tombé dessus sans qu'elle s'y attende, elle qui ne croyait en rien, pas même au coup de foudre. Aujourd'hui elle se rendait compte qu'elle était profondement dépendante de cet homme, c'était cet homme par son pouvoir, qui pouvait décider ou non de son bonheur...

      « Le problème est justement là Lance, je te pardonnerai presque tout... J'aimerai pouvoir te faire la tête des heures comme auparavant quand tu m'embetais... Mais désormais je ne peux plus, j'ai tellement besoin de toi en ce moment...»

    Sidney n'arrivait pas à imaginer son avenir sans Lancelot Ainsworth. Elle avait bien d'autres amis ett amies, mais personne ne reussisait à la combler autant que son mari. Personne n'arrivait à la reconforter, ou à la faire rire comme lui savait le faire. Sid avait bien de temps en temps des avances d'autres hommes, et elle pouvait être tenté quand son mariage n'était pas au beau fixe. Mais c'était plus fort qu'elle, même la seduction d'autres hommes n'arrivaient pas à la tenter totalement. Elle esperait que Lance ne la decevrait plus... Elle avait tant l'impression de souffrir ces derniers temps. Sidney voulait retrouver sa joie de vivre. Elle voulait retrouver l'homme qu'elle aimait tant et qui l'aimait tant.

      « Tu sais tu m'as dit que tu pouvais me rendre heureuse, j'espere que tu peux encore me le prouver... Ces derniers temps j'ai beau essayer, voir un psy, parler, je n'arrive plus à profiter de cette vie, Lance j'ai réelement besoin de toi... Je sais que tu as aussi besoin de moi, alors nous devrions faire des efforts encore...»

____________


©️ ♣️ fuckyeahkatewalsh-tumblr I DON'T KNOW... ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://highwaytoheaven.forumactif.org

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La soirée continue [Sidney & Lance]

Revenir en haut Aller en bas

La soirée continue [Sidney & Lance]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Highway to Heaven :: • In The Vicinity Of The Town• :: Langlay's Lake-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit